Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix des tuiles au m2 en 2019.

Prix des tuiles Combien coûte une toiture en tuiles ? Quel est le prix des tuiles en terre cuite, en béton, ardoise ou en verre ? Combien coûtent les tuiles photovoltaïques et les toitures en imitation de tuiles ? Quel est le tarif d’un professionnel pour la pose de tuiles ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Avantages et inconvénients des tuiles.

La toiture en tuiles est très répandue. Elle est appréciée pour sa facilité de pose et de réparation ainsi que sa solidité et son étanchéité. Au fil des années, les tuiles ont été perfectionnées pour s’adapter non seulement aux besoins d’esthétisme des propriétaires, mais aussi aux conditions climatiques et aux normes d’urbanisme de la région dans laquelle elles vont être installées.

Actuellement, on peut rencontrer plusieurs types de tuiles, de formes, de teintes et de matériaux constitutifs différents. On peut en avoir pour tous les goûts et pour tous les moyens. Toutefois, malgré ses avantages, la réalisation d’un toit en tuiles peut présenter quelques inconvénients. Hormis l’investissement relativement élevé qu’elle occasionne, pour la maintenir en l’état et préserver sa longévité, elle requiert un nettoyage régulier et un traitement anti-mousse, anti-algue et anti-champignon dont le coût peut s’avérer être conséquent.

Différents formes de tuiles.

On peut distinguer 5 formes de tuile :

  • Tuile plate : généralement en terre cuite ou en béton, elle a la forme d’un rectangle plat dépourvu de relief dont la face interne est équipée d’un talon d’accrochage ou de trous pour permettre sa fixation sur la charpente, elle convient très bien aux toitures à forte inclinaison (45° et plus). Sa pose se fait par recouvrement, elle constitue donc une toiture lourde très résistante au vent.
  • Tuile romane : de couleur orangée et de forme galbée sur le côté, c’est la tuile en terre cuite la plus utilisée dans le sud. Son étanchéité est inégalée, car sa pose se fait par double emboîtement les unes dans les autres et par double recouvrement, ce qui la rend adaptable pour les toitures ayant une pente de 25 à 60°.
  • Tuile canal : on l’appelle ainsi du fait de sa forme similaire à celle d’une gouttière de toit, elle est considérée comme étant une imitation de la tuile romane. Sa mise en place se fait au moyen d’un emboîtement par glissement. Il est très esthétique, se décline en plusieurs coloris et présente un bon rapport qualité/prix. Elle convient pour une toiture pentue de 15 à 35°.
  • Tuile mécanique ou à emboîtement : de conception industrielle et majoritairement à base de terre cuite ou de béton, sa forme a été conçue de telle sorte à ce qu’elle puisse s’emboîter les unes sur les autres. Elle est très étanche et stable, mais son inconvénient réside dans son manque d’esthétisme et d’authenticité d’où l’appellation « mécanique ».
  • Tuile photovoltaïque : elle constitue une alternative aux panneaux photovoltaïques. Leur différence se trouve au niveau de la taille qui est ici plus réduite. Sa pose ne se fait que dans les régions très ensoleillées et elle peut être adaptée à toute architecture de toiture sans recourir à des modifications.

Quelles tuiles choisir ?

Le choix des tuiles ne se fait pas au hasard. Il dépend du plan d’urbanisme de la région et des conditions météorologiques qui y règnent. C’est ce qui explique le fait que les toitures dans la partie sud ou la partie nord de la France sont à peu près de mêmes styles en termes de format et matériaux.

Concernant les matériaux, il y en a qui sont adaptés aux régions froides et d’autres aux régions chaudes. Dans le premier cas, il faut privilégier ceux qui ont des propriétés de rétention de chaleur, donc tous les matériaux froids tels que le métal sont à bannir. Dans le second cas, tout peut convenir, excepté ceux qui risquent de se condenser au contact de la chaleur.

Prix moyen au m2 des tuiles.

Le prix des tuiles dépend essentiellement de la forme et des matériaux à partir desquels les tuiles ont été fabriquées. La surface des travaux entre aussi en jeu dans la mesure ou les prix sont dégressifs par rapport à la taille du chantier. On estime que le coût est compris entre 30 et 120 euros / m2, hors pose, selon la nature des matériaux à partir desquels elles sont conçues comme l’indique le tableau suivant :

Type de matériaux Prix au m2, hors pose
Tuiles en terre cuite (céramique) 40 à 60 euros / m2
Tuiles en béton 30 à 45 euros / m2
Tuiles en ardoise 20 à 90 euros / m2
Panneaux-tuiles en acier / aluminium 20 à 30 euros / m2
Tuiles photovoltaïque 900 à 2000 euros / m2

Prix des tuiles en terre cuite.

Les tuiles en terre cuite (argile cuite) ou en céramique sont les plus courantes, elles sont appréciées pour leur aspect naturel et leur authenticité. Elles se déclinent en plusieurs formats (ondulés, plats, etc…) et sa couleur peut être modifiée en l’arrosant d’une suspension contenant de l’argile ou en y ajoutant des oxydes de métal. Pour limiter les risques d’apparition de mousse ou d’algues elles peuvent être enduites de vernis. Elles ne décolorent pas au fil du temps, elles sont robustes, étanches et leur durée de vie peut avoisiner les 50 ans si elles sont bien entretenues.

Le prix des tuiles en terre cuite oscille entre 40 à 60 euros / m2, hors pose.

Prix des tuiles en béton.

Les tuiles en béton sont obtenues à partir d’un mélange de sable, de mortier et d’autres adjuvants. Elles sont plus économiques que les tuiles en céramique, et donc, plus accessibles. Comme ces dernières, elles peuvent être plates ou ondulées et doivent être traitées contre la mousse et les algues pour préserver leur solidité. Elles sont plus légères et donc faciles à poser, résistantes au gel et aux rayons UV, et leur durée de vie moyenne est de 30 ans.

Le prix des tuiles en béton se situe entre 30 et 45 euros / m2, hors pose.

Prix des tuiles en ardoises.

Les tuiles en ardoises constituent une alternative plus luxueuse aux tuiles en céramique. On les rencontre le plus souvent dans les régions où l’argile se fait rare. L’ardoise est issue de la compression à haute température de couches de sédiments argileux. Elle est ensuite taillée et polie pour lui conférer la forme souhaitée qui est généralement rectangulaire ou en écaille moyennant une épaisseur de 3 à 9 mm. Le prix des tuiles en ardoise naturelle est évalué entre 40 et 90 euros par m2, hors pose.

A côté de l’ardoise naturelle, il y a l’ardoise synthétique fabriquée à base d’un mélange de fibres organiques, d’eau, de ciment et de minéraux. Elle a été traitée de telle manière à ce qu’elle puisse présenter les mêmes qualités que l’ardoise naturelle. Le prix des tuiles en ardoise synthétique est situé entre 20 et 40 euros / m2, hors pose. Voir le prix d'une toiture en ardoise.

Prix des panneaux-tuiles en acier / aluminium.

Le panneaux-tuiles en acier ou en aluminium est une solution idéale pour tous ceux qui veulent disposer d’une toiture en tuiles, mais qui n’en ont pas les moyens. Il s’agit d’un revêtement préfabriqué de panneau en acier ou en alu qui imite l’apparence des tuiles traditionnelles. Ce genre de matériau est utilisé dans le cadre d’une rénovation ou dans le neuf pour un abri de jardin. Il est léger, facile à poser et nécessite peu d’entretien, mais son aspect artificiel ne peut être caché.

Le prix des panneaux-tuiles en acier / aluminium oscille entre 20 et 30 euros / m2, hors pose.

Prix des tuiles photovoltaïques.

Les tuiles photovoltaïques sont similaires aux panneaux photovoltaïques, mais à la place des plaques, on utilise des tuiles. Elles sont plus esthétiques, plus étanches et mieux intégrées. Elles ont le même rôle que toute autre plaque solaire : capter les rayonnements du soleil et les transformer en énergie solaire à des fins d’autoconsommation ou de revente. Le prix des tuiles photovoltaïques varie de 900 à 2 000 euros / m2, hors pose.

Coût de la pose seule.

Pour garantir la fonctionnalité (hors eau et hors air) de la toiture, il faut que sa pose soit réalisée par un couvreur. Les travaux nécessaires pour ce faire sont complexes et risqués puisqu’ils sont réalisés en hauteur, sur une surface pentue. Le taux horaire d’un couvreur pour la réalisation d’une toiture en tuiles s’élève entre 40 et 60 euros / heure. En ce qui concerne la pose au m2, son coût est estimé entre 20 et 30 euros / m2, hors fournitures.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez
Bilan énergétique

Vous souhaitez évaluer votre efficacité énergétique ?

Comparez vos factures d'énergie

Astuce : comment réduire ses factures d'énergie

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK