Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un parquet massif au m2 en 2019.

Parquet massif Combien coûte un sol en parquet massif ? Quel est le prix au m2 du parquet massif ? Combien coûte un parquet massif en bois européens, en bois exotiques ou en bois précieux ? Quel est le tarif de pose du parquet massif ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Avantages et inconvénients d’un parquet massif.

Le parquet massif constitue la gamme supérieure de tous les revêtements de sol en bois, on le rencontre souvent à l’intérieur des propriétés traditionnelles et des grands bâtiments luxueux. Le terme massif est utilisé pour le distinguer des autres types de parquets qui sont soit fabriqués à base de matériaux imitant le bois (parquet stratifié), soit composés de bois naturels, mais à un faible pourcentage (parquet flottant ou contrecollé).

Malgré son prix élevé, il demeure très prisé auprès des consommateurs du fait de son authenticité, sa noblesse, son élégance, sa résistance et sa longévité. Il est chaleureux et offre une excellente isolation thermique et sonore. En outre, il est passe-partout, il peut revêtir n’importe quelle pièce de la demeure tant que celle-ci n’est pas en contact fréquente avec l’humidité (salle de bain, cuisine, buanderie, etc…).

Le principal inconvénient du parquet massif réside dans son entretien. Sa nature (100 % en bois naturel) fait qu’elle requiert plus d’attention que les autres revêtements. Comme ces derniers, il doit régulièrement être dépoussiéré et lavé (avec une éponge, de l’eau et un savon). Mais dans son cas, le lavage requiert beaucoup de précaution. Le bois ne doit pas être trop mouillé, car c’est un matériau putrescible. Il faut placer des patins feutrés sous les mobiliers lourds pour éviter de le rayer, et de même, il faut faire très attention lors du déplacement des meubles pour ne pas l’abîmer. Pour finir, il faut l’huiler, le ciré ou renouveler sa lasure de temps à autre pour préserver son éclat et le protéger de l’usure.

Différents types de parquet massif.

Le parquet massif peut être classé en 3 catégories :

- Le parquet massif mince : c’est le plus courant de tous, ses lames sont très fines avec une épaisseur comprise entre 8 et 18 mm, ce qui lui confère une résistance et une durée de vie inférieures à celles des autres. Il est souvent utilisé dans les logements modernes et est généralement conçu à base de bois européens.
- Le parquet massif traditionnel : c’est celui qu’on rencontre dans les demeures anciennes, il est plus isolant et plus performant que le parquet massif mince. Son épaisseur dépasse les 25 mm ; ses lames ont été taillées dans une seule pièce de bois, elles sont massives et peuvent être ou non pourvues de languettes.
- Le parquet massif haut de gamme : il peut appartenir aux deux précédentes catégories, mais à leur différence, il est fabriqué à base d’essences de bois de très haute qualité telle que le bois exotique. Il est très massif avec une texture très noble et très élégante, il dispose d’une longévité supérieure aux autres et est reconnu pour sa grande résistance à l’humidité.

Prix moyen au m2 d’un parquet massif.

Le coût d’un parquet massif dépend de son épaisseur et de l’essence de bois à partir de laquelle il a été créé. Il est estimé entre 55 et 190 euros par m2, fournitures et pose comprises, comme l’indique le tableau ci-dessous :

Type de parquet massif Prix moyen, pose comprise
Parquet massif en bois européen 55 à 155 euros / m2
Parquet massif en bois exotique 63 à 190 euros / m2
Parquet massif en bois précieux 80 à 110 euros / m2

Prix du parquet massif en bois européen.

Le parquet massif rencontré dans la majorité des demeures en France, ou même en Europe, est à base d’essence de bois européen. Les plus utilisées sont le chêne, le pin et le hêtre. Mais il existe d’autres essences telles que l’acacia, l’érable, l’olivier ou le bouleau. Le bois européen est apprécié pour son rapport qualité/prix relativement bon.

Le prix d’un parquet massif en bois européen oscille entre 55 et 155 euros par m2, pose comprise.

Prix du parquet massif en bois exotique.

Le parquet massif en bois exotique est assez rare du fait de sa cherté. Il appartient à la catégorie haut de gamme. Il est disponible en plusieurs essences (Ipé, Bambou, Teck, Iroko, Ebène, Zebrano...), nuances de couleur et textures. Il dure plus longtemps (jusqu’à 100 ans) que le bois européen et il est plus résistant à l’eau.

Le prix d’un parquet massif en bois exotique varie de 63 à 190 euros par m2, pose comprise. Cette différence de prix par rapport au bois européen (15 à 23 %) s’explique par le fait qu’il est importé et que pour pouvoir être vendu, il doit être labellisé Forest Stewardship Coucil (FSC) et conforme à la norme Pan European Forest Certification (PEFC) témoignant de la légalité de sa production, de son abattage ainsi que de sa transformation.

Prix du parquet massif en bois précieux.

Le bois précieux auquel on fait référence ici est le palissandre. Il peut être classé en tant que bois exotique parce qu’il n’est pas disponible partout, mais malgré le fait qu’il commence à se faire rare, on le qualifie de précieux. Le prix d’un parquet en bois précieux est évalué entre 80 et 110 euros par m2, pose comprise.

Coût de pose d’un parquet massif.

Pour garantir un parquet bien fait et durable, il est recommandé de le faire poser par un professionnel. L’installation d’un parquet requiert beaucoup de précision et une certaine compétence en menuiserie, une simple erreur (mauvaise fixation de la languette, un agencement inadéquat des lames) et tout peut tourner au cauchemar. La pose d’un parquet massif peut être réalisée de deux manières : la pose clouée et la pose cloûtée.

- La pose clouée : c’est la méthode classique, elle consiste à clouer les lames de parquet sur des lambourdes préalablement disposées au sol et elle est recommandée pour les sols à passages fréquents. Elle peut être effectuée sur tout support solide, offre une bonne isolation phonique, permet la pose de câbles électriques sous les lambourdes ainsi que la réalisation de plusieurs ponçages. Ses inconvénients résident dans le fait qu’elle n’est pas compatible avec un système de chauffage au sol et qu’une fois le parquet installé, une perte de la hauteur sous plafond ne peut être évitée.

- La pose collée : plus adaptée pour les lames de parquet massif mince. Elle consiste à coller le parquet sur un sol sec, bien plat et propre au moyen d’une colle en polyuréthane dont la résistance et la tenue sont très élevées. Cette technique améliore la durabilité du parquet et le rend compatible avec un système de chauffage au sol. Grâce à elle, le parquet peut être posé sur un ancien revêtement, ce qui peut être très avantageux dans le cadre d’une rénovation. Le principal inconvénient de la pose collée, c’est sa durée de réalisation relativement longue.

Le coût de pose d’un parquet massif est situé entre 25 et 40 euros par m2, hors fournitures : 25 à 30 euros par m2 pour une pose collée et 35 à 40 euros par m2 pour une pose clouée. Dans les deux cas, un ragréage du sol peut être nécessaire si celui-ci n’est pas bien aplani. Voir le coût du ragréage. Et suivant le cas, il va aussi falloir poser des plinthes dont le prix est estimé entre 7 et 40 euros / mètre linéaire en fonction de l’essence de bois choisie.

Les finitions du parquet massif.

C’est sa finition qui confère au parquet massif son éclat et son charme. Suivant le goût et les exigences des propriétaires, plusieurs finitions sont possibles :

  • vitrifiée ou vernis : le parquet est poncé et verni avec une lasure spéciale pour bois.
  • cirée : le parquet est poncé et pâti d’une couche de cire relativement fine.
  • huilée : le parquet est lustré d’une huile fluide (non grasse) pour le rendre brillant. Pour un parquet ultra-brillant, il est conseillé d’utiliser un mélange composé à 2/3 d’huile de lin et à 1/3 d’huile de térébenthine. On rajoute un peu de cire d’abeille à ce mix et lorsque celui-ci a commencé à sécher (1 heure après son application), on passe un coup de chiffon imbibé de vinaigre blanc dessus.
  • vieillie ou brossée : après ponçage, le parquet est brossé jusqu’à ce qu’il ait un aspect vieilli.

Le prix des finitions d’un parquet massif vitrifié, ciré et huilé est estimé entre 5 et 8 euros par m2, car les prix des fournitures sont à peu près les mêmes. En ce qui concerne le parquet massif brossé ou vieilli, le coût de la finition peut atteindre 80 euros par m2 puisque le résultat escompté est plus difficile à obtenir.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez
Bilan énergétique

Vous souhaitez évaluer votre efficacité énergétique ?

Comparez vos factures d'énergie

Astuce : comment réduire ses factures d'énergie

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK