Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix de pose des plinthes en 2019.

Pose de plinthes Combien coûte la pose d’une plinthe ? Quel est le prix d’une plinthe en bois, en carrelage, en métal, en PVC ou en MDF ? Combien faut-il débourser pour une plinthe électrique ou chauffante ? Quel est le tarif d’un professionnel pour la pose d’une plinthe ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Les différents types de plinthe.

L’installation de plinthes peut aussi bien se faire dans le neuf que dans le cadre d’une rénovation. Il en existe plusieurs modèles (matériau, format, coloris) qui peuvent être assorties avec le design intérieur des différentes pièces de la demeure. Dans certains cas, elles peuvent même être utilisées pour masquer les câbles électriques en les faisant circuler à l’intérieur. Outre l'aspect esthétique, elles contribuent à la préservation de la longévité du mur en la protégeant de l’humidité ou des produits chimiques utilisés pour le nettoyage du sol.

En ce qui concerne la fonctionnalité, on peut en distinguer deux. La plinthe murale, la plus courante, et la plinthe d’escalier. La différence entre les deux réside au niveau de leur réalisation. La première, plus simple, se pose horizontalement. La seconde, quant à elle, doit être installée suivant la configuration de l’escalier (droite, à redent, à crémaillère...). Elle est plus complexe à mettre en place, surtout si les marches de l’escalier ne sont pas de même hauteur ou si l’escalier est tournant ou encore si sa forme est atypique. C’est ce qui explique son coût assez onéreux.

Pour ce qui est de la forme et des finitions, on parle de plinthes arrondies et de plinthes droites. Les premières sont celles qu’on rencontre le plus souvent et les secondes sont de deux sortes : une plinthe droite au bord arrondi, ou une plinthe en forme de quart-de-rond. Cette dernière est plus esthétique, mais peut requérir plus de place (distance par rapport au mur).

Le prix moyen d’une plinthe.

Le prix des plinthes varie en fonction de ses dimensions, du type de matériau et de ses finitions. En moyenne, on estime que son prix peut aller de 1 à plus de 25 euros / mètre linéaire, hors pose, suivant sa nature et sa gamme :

Type de plinthes Prix au mètre linéaire (ml)
Plinthes en PVC 3 à 7 euros / ml
Plinthes en bois 2 à 20 euros / ml
Plinthes en métal 10 à 20 euros / ml
Plinthes en MDF 1 à 12 euros / ml
Plinthes en carrelage 3 à 25 euros / ml
Plinthes chauffantes, pose comprise 100 à 150 euros / ml

Prix des plinthes en PVC.

Le PVC est le matériau le moins cher du marché. Il est apprécié pour sa légèreté qui rend faciles sa modélisation et sa manipulation. Les plinthes en PVC s’adaptent à tout type de sol (parquet, carrelage, vinyle, moquette, etc…) et leur couleur peut être personnalisée selon les goûts et les envies. Ce sont celles qu’on utilise le plus pour cacher les fils électriques puisque leur intérieur est souvent creux. Leur défaut se situe dans le fait qu’elles soient assez fragiles, et donc, moins durables que les autres.

Le prix des plinthes en PVC oscille de 3 à 7 euros / mètre linéaire (ml), hors pose.

Prix des plinthes en bois.

Les plinthes en bois sont les plus classiques. Le bois est un matériau à la fois esthétique et chaleureux. Il est facile à modeler et offre une large possibilité de personnalisation. Le bois peut simplement être vernis ou teint au même ton que les murs à des fins d’harmonisation de la décoration. Son principal inconvénient, c’est qu’il nécessite beaucoup d’entretien pour être durable. Il lui faut un traitement hydrofuge pour le rendre résistant à l’humidité et aux champignons et son vernis ou sa lasure doit régulièrement être renouvelé.

Le prix des plinthes en bois est situé entre 2 et 20 euros / ml, hors pose, selon les essences choisies.

Prix des plinthes en métal.

Il s’agit ici plutôt d’une catégorisation. On désigne par l’expression plinthes en métal toutes plinthes fabriquées à base de matériau froid, que ce soit de l’acier, de l’inox ou de l’aluminium. Elles sont prisées pour leur aspect moderne et leur durabilité (moyennant un traitement anticorrosion dans le cas de l’acier). Comme ça a été le cas pour les plinthes en PVC, leur intérieur creux peut servir pour dissimuler les fils électriques. Seul inconvénient, elles ne sont pas très résistantes aux chocs, et il faut donc éviter de les poser dans une pièce à grande fréquentation pour éviter qu’elles ne se déforment.

Le prix des plinthes en métal varie de 10 à 20 euros / mètre, hors pose.

Prix des plinthes en MDF.

Les plinthes en MDF sont les plus courantes. Le MDF ou Medium Density Fireboard est un panneau composite à base de fibres de bois de densité moyenne liées au moyen d’une résine ou autre substance du genre. Il présente les mêmes avantages que le bois, mais à sa différence, il ne nécessite aucun entretien et son prix est plus abordable. Les plinthes en MDF sont sujettes à de nombreuses personnalisations et peuvent servir de plinthes électriques si besoin. Même si leur matériau constitutif est plus résistant que le bois, il est déconseillé de les mettre dans une salle d’eau (salle de bain, cuisine), car un contact prolongé avec l’humidité peut l’endommager.

Le prix des plinthes en MDF est évalué entre 1 et 12 euros / mètre, hors pose.

Prix de plinthes de carrelage.

Les plinthes de carrelage sont les plus esthétiques et les plus chères. Elles ont l’avantage d’être durables, imputrescibles et très résistantes aux chocs et à l’usure. Elles protègent bien les murs et elles s’adaptent bien à toutes les pièces de la maison. Elles peuvent être à base de carreaux, d’ardoise, de grès cérame, de terre cuite ou encore de pierre naturelle, et disponibles en plusieurs coloris.

Le prix des plinthes de carrelage varie de 3 à 25 euros / mètre, hors pose, selon le type de matériau choisi.

Prix des plinthes chauffantes.

Les plinthes chauffantes constituent une alternative au plancher chauffant. Elles sont équipées d’une résistance interne ou d’un tuyau à l’intérieur duquel circule un fluide caloporteur pour chauffer la maison et permettre une homogénéité de la température ambiante. Le prix des plinthes chauffantes est estimé entre 100 et 150 euros / mètre, fournitures et pose comprises.

Coût de pose des plinthes.

La pose d’une plinthe peut se faire de trois manières :

  • par collage : c’est la technique la plus facile pour mettre en place les plinthes, il suffit juste d’appliquer une colle à bois ou une colle mastic sur leur revers avant de les fixer sur le mur.
  • par clipsage : cette méthode consiste à visser des clips muraux à la base des murs et à distance régulière pour pouvoir y insérer les plinthes.
  • par clouage : c’est le procédé traditionnel, les plinthes sont posées contre le mur et y sont clouées ou vissées selon leur nature.

Etant donné qu’il s’agit de travaux de finition qui nécessitent beaucoup de précision et de savoir-faire, il est plus prudent de les laisser entre les mains d’un professionnel. Le tarif de pose d’une plinthe varie 5 à 20 euros / mètre, suivant la nature des matériaux qui constituent les plinthes et la configuration du chantier.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez plusieurs devis rapidement

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK