Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un toit plat en 2020.

Toit plat Combien coûte la réalisation d’un toit plat ? Quel est le prix au m2 d’un toit plat en bois, en béton, végétalisé et en bac acier ? Quel est le coût de pose d’un toit plat ? Quel est le prix pour réparer un toit plat ? Combien faut-il payer pour l’entretien d’un toit plat ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Avantages et inconvénients d’un toit plat.

Le concept de toit plat est assez récent. Si, auparavant, on ne le rencontrait que sur les immeubles et locaux d’entreprise, aujourd’hui, on le voit de plus en plus agrémenter les maisons individuelles contemporaines. Cet intérêt grandissant à son égard est principalement dû aux différents avantages qu’il offre.

Il permet une gestion optimale de l’espace à disposition. Il ne réduit pas la hauteur sous-plafond du logement, et en fonction de sa structure, il peut accueillir différents types d’aménagement. Sa conception assez particulière lui confère une meilleure capacité d’isolation thermique et acoustique que les toits classiques en pente. La fraîcheur intérieure du logement est donc mieux conservée en été et les pertes de chaleur sont réduites en hiver.

Contrairement à ce que son nom peut laisser entendre, un toit plat n’est pas vraiment plat. Il faut qu’il soit incliné de 1 à 5° et que des orifices d’évacuation soient installés dessus pour éviter que l’eau ne stagne à sa surface et ne s’infiltre à l’intérieur de sa structure. Il y a aussi la charge d’exploitation qui diffère selon l’usage pour lequel il est destiné. La mise en place d’un toit plat est donc relativement technique et complexe, c’est pourquoi il coûte cher.

Pour terminer, il ne faut pas oublier la question de la longévité. Une toiture plate ne dure que 20 à 30 ans et son revêtement doit être renouvelé tous les 10 à 15 ans à cause de sa faible capacité d’évacuation d’eau. Son usage n’est pas très recommandé pour les bâtiments localisés dans une zone à fortes intempéries, car sa durée de vie n’en sera que moindre.

Prix moyen d'un toit plat.

Le facteur principal qui détermine le prix d’un toit plat est le type d’aménagement à réaliser dessus. Il existe, en effet, 2 sortes de toiture plate : la toiture plate accessible et la toiture plate inaccessible.

La première est celle qui peut accueillir une terrasse, un jardin, une aire de jeu, etc… La seconde, quant à elle, est celle dont le rôle se limite à la mise hors eau et hors air du logement comme c’est le cas de toute toiture.

Selon sa destination, les matériaux constitutifs de la charpente et de la couverture du toit seront différents puisque les charges à supporter ne seront pas les mêmes. Etant donné que les difficultés de mise en oeuvre de chaque matériau sont différentes, de même que leurs prix, il ne faut pas s’étonner si le prix du toit plat, fournitures et pose comprises, varie du simple au triple.

Le prix d’un toit plat comprend le coût de sa pose, le coût du matériau qui constitue sa charpente, et le coût de la membrane d’étanchéité et de l’isolant à intégrer dans sa structure. On estime qu’il peut aller de 30 à 300 euros par m2, pose comprise, comme l’indique le tableau ci-dessous :

Toit plat en bois Prix moyen au m2, pose comprise
Toit plat en bois 80 à 190 euros / m2
Toit plat en béton 50 à 150 euros / m2
Toit plat en bac acier 30 à 100 euros / m2
Toit plat végétalisé 20 à 300 euros / m2

*La part relative à la fourniture et à la pose de la membrane d’étanchéité (EPDM, bitume ou PVC) est de l’ordre de 15 à 40 euros / m2.

Prix d’un toit plat en bois.

Le bois est le matériau le plus utilisé dans le bâtiment. Il est très apprécié pour ses grandes propriétés isolantes. Il est facile à travailler, à façonner et à assembler. On peut lui conférer toutes les formes qu’on veut. Il est chaleureux et élégant, et se répare facilement en cas de dégât ou d’accident.

Puisque la toiture en bois sera en contact permanent avec l’humidité, il est important de l’entretenir régulièrement au moyen de produits hydrofuges et fongicides. Cela va non seulement améliorer sa résistance à l’humidité et aux insectes xylophages, mais aussi aider à préserver sa robustesse et à allonger sa durée de vie.

Le prix d’un toit plat en bois varie entre 80 et 190 euros par m2, pose comprise, en fonction de l’essence de bois choisie.

Prix d’un toit plat en béton.

Le toit plat en béton est celui pour lequel il faut opter si on désire aménager une terrasse par dessus. Le béton (cellulaire ou armé) est coulé sur place à l’intérieur d’un coffrage en bois. Cela permet de personnaliser à souhait la forme de la toiture.

Le béton est le matériau le plus sollicité dans la construction des bâtiments modernes. Il est très apprécié pour ses performances techniques : robustesse, imputrescibilité, résistance au gel et aux rayons UV, grande malléabilité. Il est toutefois nécessaire de bien l’isoler et de l’étanchéifier pour éviter les problèmes d’humidité et bénéficier d’un meilleur confort thermique et acoustique.

Le prix d’un toit plat en béton est compris entre 50 et 150 euros par m2, pose comprise.

Prix d’un toit plat en bac acier.

Le bac acier est un panneau en forme de U à base de zinc et de fer de carbone. Lorsqu’on les emboîte les uns dans les autres, on obtient une structure plate. C’est de cette manière qu’on va obtenir une toiture plate.

Bac acier

Le toit plat en bac acier est étanche et durable. Il résiste bien aux variations climatiques, à l’usure, aux champignons et à la mousse. Il est léger, c’est lui qu’il faut privilégier lorsque la charge d’exploitation de l’ossature de la maison est limitée.

Le prix d’un toit plat en bac acier oscille entre 30 et 100 euros, pose comprise.

Prix d’un toit plat végétalisé.

Le toit végétalisé est un toit écologique. Il est constitué de végétation et équipé d’un système de drainage performant pour garantir une meilleure évacuation de l’eau qui s'écoule. Il est doté d’une excellente capacité d’isolation thermique et sonore ; il n’y a rien de mieux qu’une couche de terre et de végétation pour faire barrière à la chaleur et aux bruits. Il apporte un véritable cachet à la demeure et peut constituer un élément de négociation considérable en cas de revente future de la propriété.

Il existe 3 sortes de toiture végétalisée : la toiture végétalisée extensive, la toiture végétalisée intensive et la toiture végétalisée semi-intensive. La première est caractérisée par un substrat végétal d’une épaisseur inférieure à 10 cm. Le choix des végétaux à planter dessus est donc limité et c’est souvent vers les plantes grasses de type mousse ou sedum que les propriétaires s’orientent. Sa charge d’exploitation est d’environ 100 Kg par m2 et elle ne requiert que très peu d’entretien.

La toiture végétalisée intensive est tout à fait le contraire de la version extensive. Son substrat végétal est épais de 30 cm à peu près. Elle peut accueillir n’importe quel type de végétation, même les arbres. Elle peut supporter jusqu’à 500 Kg par m2, c’est pourquoi elle ne peut être réalisée que sur un support en béton. Son entretien est fastidieux comme celui d’un jardin et sa réalisation est plus complexe et technique, d’où son prix élevé.

La toiture végétalisée semi-intensive est une intermédiaire entre le modèle intensif et le modèle extensif : substrat végétal de 20 cm d’épaisseur, charge d’exploitation égale à 350 Kg par m2 et large choix de végétation. La fréquence et la difficulté de son entretien vont dépendre du type de végétaux planté dessus.

Le prix d’un toit plat végétalisé est de 20 à 300 euros par m2, pose comprise, soit 20 à 60 euros par m2 pour la version extensive, 60 à 120 euros par m2 pour la version semi-intensive (ou semi-extensive) et 120 à 300 euros par m2 pour la version intensive.

Prix d'un toit plat : le coût de la pose.

La construction d’un toit plat est très technique. Il faut la confier à un professionnel qualifié et expérimenté pour avoir la garantie de disposer d’une couverture fonctionnelle, performante et durable.

Les étapes de réalisation d’un toit plat peuvent être résumées comme suit :

  • Réalisation de la charpente qui va servir de support au plancher du toit ;
  • Pose de la toiture (bois, béton, acier, etc…) en respectant les normes d’inclinaison ;
  • Mise en place de la membrane d’étanchéité ou pare-vapeur et des isolants ;
  • Vérification du système de drainage d’eau.

Le coût de pose d’un toit plat est évalué à 50 % du montant total de la facture.

A noter : dans le cas d’une toiture plate accessible, il ne faut pas oublier de faire installer une rambarde ou un garde-corps de 1 à 1,10 m de hauteur avec barreaux espacés de 11 cm au maximum pour être en conformité avec les normes de sécurité. Le prix d’achat et le coût de pose de celui-ci doivent donc être inclus dans le devis final du projet si besoin est.

Combien coûte la réparation d'un toit plat ?

Au bout de plusieurs années d’usure, un toit plat présentera certainement des signes de détérioration. Il va falloir le réparer pour qu’il puisse continuer à remplir son rôle. Les travaux à réaliser à cet effet peuvent être de différentes natures : remplacement de membrane d’étanchéité, réparation partielle de la charpente ou autre... En général, le prix à payer se situe dans une fourchette de 40 à 90 euros par m2, pose comprise.

Combien coûte l'entretien d'un toit plat ?

Le toit plat, tout comme le toit incliné, a besoin d’un entretien régulier pour optimiser sa performance. Parmi les différentes opérations d’entretien existantes, on peut citer le nettoyage des gouttières, le traitement de charpente en bois, le balayage, le lessivage, l’arrosage des plantes (toiture végétalisée), le colmatage des fissures, etc… Le prix à payer pour ce genre de travaux se trouve entre 10 et 30 euros par m2.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Des pros vous contactent pour établir des devis
Artisan

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK