Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'une isolation phonique au m2 en 2019.

Prix d'une isolation phonique Combien coûte une isolation phonique ? Quel est le prix de l’isolation phonique d’un mur, d’un plancher ou d’un plafond ? Existe-t-il des subventions en matière d’isolation phonique ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Isolation phonique et règlementation.

Selon les Nouvelles Règlementations Acoustiques (NRA), les seuils d’isolation sonore qu’un logement neuf ne doit pas dépasser sont : 30 décibels pour les bruits aériens extérieurs (voitures, etc…), 53 décibels pour les bruits aériens intérieurs (voix, télévisions, radio, etc…) et 58 décibels pour les bruits d’impact (chaussures, chute, etc…). Il n’y a aucune obligation dans le cas d’une demeure ancienne, mais il est toutefois conseillé de se conformer le plus possible aux mêmes règles.

Qu'est ce que l'isolation phonique ?

Pour pouvoir répondre à ces exigences, des travaux allant dans ce sens doivent être engagés. Si jusque-là on a l’habitude de n’entendre parler que de l’isolation thermique, à partir de maintenant, l’isolation phonique va également devoir être prise en compte.

Il s’agit d’une opération ayant pour but d’améliorer le confort acoustique de la maison en réduisant les nuisances sonores qui y pénètrent ou qui y sont produites. Elle peut être réalisée sur divers éléments tels que les murs, le plafond, le plancher, les portes et fenêtres. Son efficacité dépend de la méthode appliquée et de la nature de l’isolant utilisé.

Aussi, avant d’entamer quoi que ce soit, il va falloir faire appel à un spécialiste de l’isolation phonique pour qu’il puisse réaliser un diagnostic acoustique. Celui-ci va permettre d’identifier la ou les sources des problèmes sonores afin de pouvoir y apporter la ou les solutions adéquates, et ce, en fonction des besoins et des possibilités : nature de l’élément à isoler, ses matériaux constitutifs, budget disponible...

Prix moyen d’une isolation phonique.

Le prix d’une isolation phonique dépend essentiellement de la nature des matériaux utilisés. Il est estimé entre 30 et 110 euros / m2, fournitures et pose comprises, en fonction de la paroi à isoler comme l’indique le tableau suivant :

Type d'isolation phonique Prix au m2 (pose comprise)
Diagnostic acoustique 200 à 400 euros
Isolation phonique d’un mur 40 à 90 euros / m2
Isolation phonique d’un plafond 40 à 110 euros / m2
Isolation phonique d’un plancher 30 à 60 euros / m2
Isolation phonique des portes et fenêtres 100 à 200 euros / m2

*Ces montants-là correspondent à une épaisseur d’isolant égale à 100 mm.

Prix d’un diagnostic acoustique.

Le diagnostic acoustique est nécessaire pour déterminer la qualité acoustique du logement, son niveau de conformité avec les normes en vigueur et l’origine des bruits désagréables. Elle aide donc à l’identification des éléments à isoler et la meilleure manière d’y procéder.

Tous les bâtiments ne sont pas, en effet, exposés aux mêmes nuisances sonores : voisins bruyants, bruits d’ascenseur, etc… Il faut donc être très minutieux pour éviter d’investir dans un quelque chose dont la nécessité n’a pas été confirmée.

Le prix d’un diagnostic acoustique oscille entre 200 et 400 euros pour un projet de faible ampleur, mais peut atteindre 2 000 euros s’il s’agit d’une étude très complexe et très approfondie.

Prix de l’isolation phonique des murs.

L’isolation phonique des murs ne permet pas seulement de réduire les bruits d’équipements dans le genre ventilation et ascenseur, mais également les bruits aériens et d’impacts provenant d’une autre pièce ou d’origine externe. Dans la majorité des cas, elle se fait au moyen du collage de panneaux sandwichs sur la paroi du mur : un assemblage de deux plaques BA13 de 4 à 10 cm d’épaisseur entre lesquelles une couche d’isolant est insérée.

Les autres alternatives sont la fixation de l’isolant entre une ossature et le montant du mur concerné, le tout recouvert par des plaques de plâtre, ou la mise en place d’une contre-cloison qui consiste à poser l’isolant entre le mur et une cloison en béton cellulaire, en brique ou en panneaux de plâtre.

Les isolants utilisés pour l’isolation phonique d’un mur sont : la laine de roche, la laine naturelle, les panneaux de liège expansé ou de cellulose ou de fibre de bois, la laine de bois et la mousse de polyuréthane. Le prix de l’isolation phonique des murs varie entre 40 et 90 euros / m2, pose comprise, en fonction de l’isolant choisi.

Prix de l’isolation phonique du plafond.

L’isolation phonique du plafond aide à limiter les bruits produits au-dessus : toit, combles, étage. Dans le cas d’une maison à étage, il est possible de réduire la résonnance des bruits du dessus en isolant acoustiquement son plancher, mais cela n’est pas toujours possible lorsque les occupants sont différents.

L’isolation phonique du plafond peut être faite de deux manières. Soit on réalise un faux plafond suspendu en placo phonique et on insère de l’isolant (en vrac, en panneaux ou en rouleaux) entre les deux, soit on met en place un plafond tendu avec des propriétés d’isolation phonique plus que performantes.

Les isolants utilisés pour l’isolation phonique du plafond sont : la laine de verre, la laine de roche, la fibre de bois ou de lin, le polystyrène extrudé ou expansé, la mousse de polyuréthane, la perlite, la cellulose, le liège et les isolants multicouches tels que les feuilles d’aluminium. Le prix de l’isolation phonique du plafond est évalué entre 40 et 110 euros / m2, pose comprise, suivant la méthode adoptée.

Prix de l’isolation phonique du plancher.

Il existe 3 manières pour isoler acoustiquement le plancher : l’installation de lambourdes avec isolant ou un fond de coffrage, la pose d’un revêtement de sol (moquette, linoléum, PVC) et la mise en place de dalles flottantes de béton positionnées sur une structure porteuse.

Selon la méthode choisie, le prix d’une isolation phonique de plancher est compris entre 30 et 60 euros / m2, pose comprise.

Prix de l’isolation phonique des fenêtres.

Il ne faut pas oublier d’isoler les portes et les fenêtres, car elles sont elles aussi perméables aux nuisances sonores. L’isolation phonique des portes et des fenêtres consiste à :

  • changer le vitrage par un autre plus isolant acoustiquement tel que le double vitrage à isolation phonique.
  • remplacer le châssis par un autre plus épais et dont le matériau constitutif présente des capacités d’isolation phonique plus élevées comme le bois.
  • améliorer l’étanchéité des joints thermiques.

Le prix d’une isolation phonique de portes et fenêtre se situe entre 100 et 200 euros par m2, pose comprise.

Aides financières pour une isolation phonique.

Dans la mesure où l’isolation phonique contribue à l’amélioration de l’isolation thermique du logement, quelques subventions peuvent être espérées. Les plus classiques sont celles de l’ANAH, du Crédit d’Impôt Transition Energétique ou CITE jusqu’à hauteur de 15 % et la Prime Energie. Il faut juste remplir les conditions requises et être en capacité de fournir les documents demandés pour pouvoir en bénéficier.

Pour certaines propriétés situées à proximité d’un aéroport, il existe une subvention finançant en grande partie les travaux d’isolation phonique. Le montant maximal de celle-ci dépend de l’intensité des nuisances sonores subites et de la zone géographique du logement. Il est toutefois important de comprendre qu’on ne peut en jouir que si l’aéroport concerné dispose d’un Plan de Gêne Sonore (PGS).

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK