Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'une fenêtre à isolation phonique en 2020.

Fenêtre à isolation phonique Combien coûte une fenêtre à isolation phonique ? Quel est le prix d’une fenêtre double vitrage phonique standard et sur-mesure ? Quel est le prix d’une fenêtre triple vitrage phonique standard et sur-mesure ? Quel est le coût de la pose ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations sur les prix et les coûts d'installation.

Caractéristiques et avantages d’une fenêtre à isolation phonique.

La fenêtre à isolation phonique est constituée de 2 ou 3 plaques de verre séparées les unes des autres par une lame d’air ou de gaz neutre (argon ou krypton). A priori, il s’agit d’une fenêtre double ou triple vitrage standard, mais sa particularité réside dans l’épaisseur des couches de verre qui la constituent.

Pour le double ou triple vitrage classique, l’épaisseur de la vitre intérieure et de la vitre extérieure est identique (4 à 6 mm). Dans le cas d’un vitrage à isolation acoustique, ce n’est pas le cas. La vitre extérieure est plus épaisse (6 à 10 mm). Ce qui permet de réduire considérablement, voire même annuler, les bruits provenant de l’extérieur.

La fenêtre à isolation phonique permet donc d’améliorer le confort acoustique à l’intérieur du logement. Son usage est fortement recommandé lorsque la maison est située en plein centre-ville parce que les nuisances sonores y sont permanentes ou, du moins, intermittentes.

Du fait de ses performances techniques élevées, elle contribue également à la diminution des déperditions de chaleur. Ce qui permet de réduire la fréquence d’usage du chauffage et le montant de la facture énergétique. Elle est plus résistante et donc plus sécuritaire. Elle ne connaît pas de problème de condensation et évite les sensations de froid.

Prix moyen d’une fenêtre à isolation phonique.

Le prix d’une fenêtre à isolation phonique peut varier en fonction de 4 critères  : le matériau du châssis, l’ouverture, le vitrage et la performance.

Le matériau du châssis.

Le châssis d’une fenêtre à isolation phonique peut être en bois, en alu ou en PVC. Bien évidemment, l’alu est le plus coûteux et le PVC est le plus accessible. Tous les 3 sont très biens, mais pour pouvoir profiter d’une meilleure qualité acoustique, il vaut mieux choisir une huisserie en bois dont les prix seront plus ou moins onéreux selon que l’essence du bois choisie soit disponible sur le territoire européen ou importée.

Le type d’ouverture.

Nous savons tous qu’une fenêtre peut être fixe, battante, coulissante, basculante, oscillo-battante, etc… Leur mécanisme n’est pas le même. Les plus complexes sont toujours les plus onéreux. Et les prix sont encore plus élevés lorsque l’ouverture est automatisée.

Le type de vitrage.

Comme nous l'avons vu, la fenêtre à isolation phonique peut être à double ou à triple vitrage et le budget requis dans ces 2 cas est différent. Le second est bien plus cher que le premier, mais cela est compréhensible puisqu’il est plus performant.

Il est toutefois recommandé de bien évaluer les besoins (recourir à un acousticien) avant d’opter pour du triple vitrage puisqu’il n’est rentable que lorsque l’isolation de la maison est optimisée. Si tel n’est pas le cas, un double vitrage peut suffire.

Il y a aussi la question de l’épaisseur des couches de vitres. Plus elles seront épaisses, plus la fenêtre sera qualitative et plus elle coûtera cher.

Les performances techniques.

Les performances techniques auxquelles nous faisons référence ici portent sur la capacité de la fenêtre à atténuer les bruits extérieurs. Celle-ci fait l’objet d’un classement de 6 niveaux (AR1 à AR6) encadré par le label CEKAL :

  • AR1 : réduction de bruits ≥ 25 dB
  • AR2 : réduction de bruits ≥ 28 dB
  • AR3 : réduction de bruits ≥ 30 dB
  • AR4 : réduction de bruits ≥ 33 dB
  • AR5 : réduction de bruits ≥ 35 dB
  • AR6 : réduction de bruits ≥ 37 dB

Il y a aussi le classement Acotherme qui va de Ac1 à Ac4, du moins isolant au plus isolant. Quel que soit le classement choisi, plus la fenêtre à isolation phonique sera bien positionnée du point de vue de la performance, plus elle sera onéreuse.

Remarque : AR signifie Acoustique Renforcée.

Prix moyen pose comprise.

L’installation d’une fenêtre à isolation phonique constitue un investissement assez conséquent, mais nécessaire pour avoir une meilleure qualité de vie. Elle coûte entre 300 et 900 euros, fournitures et main d’œuvre comprises, comme l’indique le tableau suivant :

Type de fenêtre à isolation phonique Prix moyen, pose comprise
Double vitrage phonique 300 à 800 euros/ fenêtre
Triple vitrage phonique 450 à 900 euros / fenêtre
Feuilletage acoustique 60 à 825 euros / m2

Ces montants-là correspondent aux prix d’une fenêtre à isolation phonique et à 2 vantaux de dimension standard : 115 x 100 cm ou 120 x 100 cm ou 100 x 125 cm.

Prix d’une fenêtre double ou triple vitrage à isolation phonique.

La fenêtre à isolation phonique est une fenêtre à double ou à triple vitrage avec des couches de verre asymétriques, c'est-à-dire de différente épaisseur. Le prix de la version double vitrage oscille entre 300 et 800 euros, pose comprise. Celui de la version triple vitrage est évalué entre 450 et 900 euros, pose comprise.

Cette fourchette de prix tient compte de la nature du gaz utilisée pour séparer les couches de verre. Un modèle à lame de gaz neutre argon ou krypton est plus isolant, c’est pourquoi il coûte 40 à 60 % plus cher qu’un modèle à lame d’air.

Prix du feuilletage acoustique.

Le feuilletage acoustique permet d’améliorer l’isolation acoustique d’une fenêtre double vitrage. Il est l’alternative idéale à l’installation d’une fenêtre triple vitrage. Il consiste à doubler la face interne du vitrage de la vitre par 2 feuilles de verre assemblées au moyen d’un film plastique (résine de PVC) pouvant absorber les sons.

En plus de l’isolation phonique, le verre feuilleté limite la pénétration des rayons ultraviolets à l’intérieur de la maison. Il protège donc les murs, les tissus et les mobiliers de la décoloration.

Le prix du feuilletage acoustique de 6 mm d’épaisseur est compris entre 60 et 90 euros par m2. Pour les versions les plus épaisses (38 mm), il faut compter entre 590 et 825 euros par m2.

Prix d’une fenêtre à isolation phonique sur-mesure.

Lorsque les modèles standards vendus en magasin ne conviennent pas, il est toujours possible de commander du sur-mesure. C’est le cas notamment pour un projet de rénovation puisqu’il est rare que les fenêtres préfabriquées conviennent aux cadres des anciennes fenêtres de la maison.

Le prix d’une fenêtre double vitrage à isolation acoustique sur-mesure s’élève à 85 euros par m2 et celui d’une fenêtre triple vitrage à isolation acoustique se trouve aux alentours de 100 à 350 euros par m2. Il ne faut pas oublier d’y rajouter le prix de pose.

Prix d’une fenêtre à isolation phonique : le coût de la pose.

Pour garantir la durabilité et la performance en termes d’isolation et d’étanchéité d’une fenêtre à isolation phonique, il est fortement conseillé de la faire poser par un professionnel. A cet effet, il faut débourser entre 100 et 200 euros par fenêtre si les travaux sont confiés à un artisan menuisier. Si, par contre, ils sont laissés à la charge des enseignes spécialisées, une hausse de prix de 10 à 20 % est à prévoir.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Des pros vous contactent pour établir des devis

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK