Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation
Prix des travaux > Coûts murs plafonds > Prix d'un faux plafond au m2

Prix d'un faux plafond au m2 en 2024

Rédigé par Nicolas Laporterie | Mis à jour le : 19/03/2024 | Temps de lecture : 5 minutes

Pose d'un faux plafond Combien coûte un faux plafond tendu ou suspendu ? Quel est le prix du faux plafond au m2 ? Quels sont les différents types de faux plafond ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Sommaire :

Qu'est-ce qu'un faux plafond ?

Le faux plafond est une structure située en dessous du plafond, ou du toit, qui a pour objectif d'embellir une pièce et de masquer les câbles et autres gaines la traversant. On appelle cet espace existant entre les deux le plénum. Celui-ci permet de faire aisément circuler les fourreaux électriques et les gaines d'aération, et il est également idéal pour installer une isolation thermique ou phonique.

On distingue 2 types de faux plafonds : le faux plafond tendu et le faux plafond suspendu.

Le faux plafond tendu

Un faux plafond tendu est une solution très design permettant la création d'un plafond au style non conventionnel et très élégant. Il s'agit d'un revêtement textile ou PVC appelé « toile » qui va être fortement étiré jusqu'à atteindre une planéité parfaite. La toile peut être attachée à n'importe quelle hauteur sous le plafond et bénéficie d'une mise en place rapide pour un rendu très raffiné.

Le faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu est la solution la plus utilisée dans les logements neufs ou anciens. Il est composé le plus souvent de plaques de plâtre fixés sur des rails en suspension, mais on trouve également des faux plafonds suspendus en PVC, en bois ou sous forme de dalles. Tout comme le faux plafond tendu, il va enjoliver l'intérieur, tout en dissimulant les gaines techniques et l'isolation.

Prix moyen au m2 d'un faux plafond

Plus facile à poser, le faux plafond suspendu est le plus courant car le moins cher. A contrario, le faux plafond tendu n'est pas très répandu, voire pas du tout en ce qui concerne les entreprises.

Le prix moyen au m2 va varier selon le type de faux plafond choisi et s'établir entre 28 euros et 100 euros HT / m2, fournitures et main-d'œuvre comprises. En revanche, ces tarifs ne comprennent ni l'isolation, ni les finitions telles que la peinture ou le papier peint.

Type de faux plafond Prix au m2
Faux plafond en dalles (pose comprise) 28€ à 60€ / m2
Faux plafond tendu (pose comprise) 50€ à 100€ / m2
Faux plafond suspendu (pose comprise) 30€ à 60€ / m2
Coût de la pose seule 20€ à 50€ / m2

Prix d'un faux plafond tendu

Le faux plafond tendu est assez peu répandu malgré son aspect très qualitatif. Son prix et ses quelques inconvénients font que les propriétaires optent majoritairement pour les modèles suspendus.

Dans la pratique, celui-ci repose sur une toile synthétique (polyester ou PVC) qui va être fixée sur des lisses murales, puis tendue, après quoi l'excédent de toile sera retiré. Lors de la pose, des découpes seront également prévues pour les luminaires. C'est d'ailleurs là une des problématiques de ce type de faux plafond puisqu'il sera impossible par la suite de déplacer un point lumineux dans la mesure où cela laisserait un trou apparent dans le plafond.

La toile est prépeinte et peut tout aussi bien être imprimée avec les motifs de votre choix. Les options décoratives sont donc sans limites, si ce n'est qu'il n'est pas possible de peindre par dessus. La restauration n'est donc pas possible, et c'est un remplacement complet qui doit être envisagé en cas de rénovation.

Le prix d’un plafond tendu est très variable selon le type de toile. Le coût peut aller du simple au double pour la matière première seule. Mais la forme du plafond peut également jouer sur le coût global à travers la difficulté de pose et de découpe de la toile.

Le prix d'un plafond tenduse situe entre 50 euros et 100 euros / m2 avec la main-d'œuvre. Le prix de la toile variera en fonction de la matière, du coloris, des traitements et des éventuels motifs.

Prix d’un faux plafond suspendu

Le faux plafond suspendu est la solution la plus utilisée actuellement pour une nouvelle construction ou pour rénover un logement.

Une ossature en métal, ou en bois selon les parements, est vissée aux murs et maintenue par des suspentes (tiges métalliques) elles-mêmes fixées au plafond ou à une charpente installée sous la toiture. Ces fourrures métalliques vont recevoir les éléments qui vont constituer le faux plafond proprement dit. Le placo est le matériau le plus courant dans les plafonds suspendus, mais on peut aussi se diriger vers des matériaux plus nobles tel que le lambris.

On estime le prix d'un faux plafond suspendu en plaques ou en dalles de plâtre entre 30 euros et 60 euros / m2, pose comprise, selon qu'il s'agit de BA13 standard ou d'un placo amélioré de type hydrofuge ou isolant.

Pour les faux plafonds à base de PVC ou de bois, le prix est un peu plus cher. Il faut compter entre 35 euros et 85 euros / m2, pose comprise.

À noter aussi la possibilité de réaliser un plafond en lambris bois ou pvc, le coût d'un plafond en lambris pvc étant le moins élevé.

Prix d'un faux plafond en dalles de 60x60

Le faux plafond en dalles est très présent dans les entreprises. Qui n'a pas déjà vu des bureaux avec ces fameux plafonds de dalles perforées ? Son succès est dû à sa simplicité d'installation et à son excellent rapport qualité/prix.

La dimension standard est de 60x60cm, mais il existe également des dalles de 120x60cm. L'épaisseur avoisine en général les 20mm à 40mm.

Pour les dalles, 2 types de pose sont possibles :

  • La pose collée : certaines dalles en polyester ou en polyuréthane sont à coller directement au plafond. On est à mi-chemin entre le parement et le faux plafond.
  • La pose suspendue : le principe est le même qu'un plafond suspendu, mais au lieu de poser des plaques de plâtre, ce sont des dalles de bois, de placo ou à base de laines minérales.

Les dalles ne sont pas du meilleur goût, mais elles sont plutôt bon marché. En outre, l'avantage de ces plaques amovibles est aussi de permettre une intervention simple et rapide si cela s'avère nécessaire, et sans besoin de faire des travaux contrairement à tous les autres types de faux plafonds.

Le prix des dalles n'étant pas très élevé et l'installation assez simple, le coût total au m2 est plus faible qu'un faux plafond suspendu en placo. Point besoin ici de peindre le faux plafond installé ou de poser des bandes de jointage. Le coût d’installation d’un faux plafond en dalles est compris entre 28 euros et 60 euros / mètre carré, pose comprise, selon la nature des dalles.

Coût de pose d'un faux plafond

Tarif de la main-d'œuvre au m2

Là encore, le coût dépend surtout du type de faux plafond. Il faut prévoir en moyenne un budget entre 20 euros et 40 euros le m2 pour la pose. La facture sera plus élevée pour un faux plafond tendu que pour un suspendu.

Pour la pose classique avec un film PVC (faux plafond tendu), le prix variera selon la disposition de votre pièce. Sa pose peut être à froid ou à chaud. Pour une pose à chaud pour toile en PVC, le prix de la toile oscille entre 20€ et 40€ le m².

Le tarif d’intervention d’un professionnel pour la pose d’un plafond suspendu est en moyenne de 30 euros à 40 euros le m2. En ce qui concerne le plafond en bois ou en PVC, comptez de 40€ à 70€ par m². Ces tarifs seront revus à la hausse en cas de mise en place d’une isolation thermique ou acoutisque.

Tarif horaire pour la pose de faux plafond

Le recours à un spécialiste est recommandé si on veut s'assurer d'une belle finition. Le tarif horaire pour l’intervention d'un professionnel sera compris entre 30 euros et 40 euros HT de l’heure.

Devis pour un faux plafond isolant en BA13 de 10m2

Afin de se faire une idée plus précise des prix, voici un devis réalisé par un plaquiste pour la création d'un faux plafond isolant de 10 m2 pour une chambre. Le devis ne comprend pas de travaux électriques car des spots sont déjà présents sur les murs de la pièce.

Travaux Montant
Fourniture de laine minérale épaisseur 100 pour R 3.15 179 euros
Fourniture de rails, bandes résilientes et suspentes 149 euros
Pose, enduit et ponçage, 1 couche de peinture blanche 600 euros
Total HT 928 euros
TVA 185.60 euros
Total TTC 1 113.60 euros

Le devis revient à environ 93 euros HT / m2. Ce montant est beaucoup plus élevé que la moyenne mais cela s'explique par le fait que les travaux incluent, en plus du faux plafond, la peinture de ce dernier ainsi que la fourniture d'un isolant phonique. De plus, la taille réduite du chantier (seulement 10 m2) influe directement sur le prix au m2 car certains coûts sont incompressibles.

Obtenir des devis pour un chiffrage précis

Pour une estimation plus précise de votre projet, il est nécessaire de faire chiffrer votre projet par des installateurs autour de chez vous.

En effet, seul un professionnel local pourra vous fournir des devis fiables car la fourchette de prix est large en fonction du type de faux plafond, des conditions du chantier et de votre zone géographique.

Si vous envisagez de réaliser un faux plafond, n'hésitez pas à faire établir un devis par nos professionnels. Devis gratuit et sans engagement.

Devis travaux gratuits

Vous voulez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

Obtenez des devis en quelques jours
Devis gratuit et sans engagement
Données sécurisées et confidentielles
Newsletter

Vous vous intéressez à l'immobilier ? Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle !

  • Conseils sur l'habitat
  • Coût des travaux
  • Évolution des prix immobiliers
  • Investissement et rentabilité immobilière