Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'installation d'une prise de terre en 2021.

Prise de terre Combien coûte l'installation d'une prise de terre ? Quel est le coût d'une mise à la terre pour une maison ou un appartement ? Comment cela fonctionne-t-il et quelles sont les options possibles ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu’est-ce que la mise à la terre ?

Le gouvernement français a mis en place une norme NF C 15-100 visant à garantir la sécurité des habitants et des installations électriques dans une maison. Le respect de cette norme exige la mise à la terre de tout circuit électrique. Dans un langage plus courant, on parle surtout d’une prise de terre. Une installation plus ou moins complexe qui permet d’évacuer les courants de défaut vers la terre.

Concrètement, une maison équipée d’une mise à la terre est protégée d’un éventuel risque d’électrisation ou d’électrocution. La prise de terre assure la déviation des éventuelles fuites de courant électrique vers la terre. Grâce au dispositif différentiel de protection, l’alimentation se coupe automatiquement par sécurité, ce qui permet de mieux protéger les appareils électriques et d’éviter les accidents d’électrocution.

Comment ça marche ?

Pour raccorder un appareil électrique à la terre, il faut :

  1. le doter d’une prise de terre (la prise de terre d’un appareil électrique est la troisième fiche femelle qui se trouve sur les prises à brancher)
  2. équiper la prise sur laquelle il est branché d’une liaison à la terre (il s’agit de la fiche mâle qui se trouve sur les prises électriques)
  3. raccorder la prise de terre de cette prise électrique à la barrette de terre du tableau électrique
  4. connecter la barrette de terre du tableau électrique à la prise de terre générale

Le respect de ces quelques paramètres garantit la sécurité des résidents de votre habitation, ainsi que des différents appareils électriques utilisés.

Prix moyen d’installation d’une prise de terre.

La mise à la terre requiert du matériel spécifique : un piquet, une plaque et des fils conducteurs. Les piquets et les barrettes coûtent environ 10€. Pour les câbles, il faut compter entre 10 à 12€ les 3 m. Pour définir le nombre de piquet et de barrette nécessaires à l’installation d’une prise de terre dans votre logement, il est conseillé de faire appel à un électricien professionnel.

Selon la technique choisie pour votre installation, le coût de l’opération varie entre 500 et 1 000€. Dans le cas de la mise à la terre d’un appartement, il faut compter entre 300 et 500€ si la liaison est faite au même étage. Ce coût peut ensuite augmenter en fonction des différences d’étages à rattraper.

En cas de rénovation, la remise aux normes d’une installation électrique non raccordée à la terre peut coûter de 70 à 110€ le mètre carré. Dans tous les cas, une comparaison de prix s’impose. Prenez le temps de contacter plusieurs électriciens professionnels avant de prendre une décision pour des travaux de rénovation car les coûts sont importants.

Type de travaux Prix moyen, main d'oeuvre comprise
Mise à la terre pour une maison 500 à 1 0000 euros
Mise à la terre pour un appartement 300 à 500 euros
Remise aux normes d'une installation 70 à 110 euros / m2

Prix des différents systèmes de mise à la terre

La mise à la terre consiste essentiellement à relier un objet à une prise de terre de manière électrique. Pour cela, plusieurs possibilités s’offrent à vous : mise à la terre solide, réactive ou à résistance.

Ces 3 techniques sont différentes mais leurs coûts d'installation ne varient pas pour autant. On se retrouve avec une même fourchette de prix de 300 à 1 000 euros, pose comprise, pour une maison ou un appartement. Le choix de l'une ou l'autre des méthodes dépendra surtout de la configuraton de l'installation.

La mise à la terre solide.

La mise à la terre solide consiste à connecter les conducteurs de mise à la terre directement dans le sol, sans ajouter aucune impédance dans le circuit. C’est-à-dire que le fil neutre d’un transformateur générateur est connecté directement au système de mise à la terre de l’installation. Ce système permet d’identifier facilement les défauts et de contrôler la surtension transitoire (de neutre à la terre).

La mise à la terre de la résistance.

La mise à terre de résistance consiste à mettre en place une résistance entre le point neutre d’un transformateur et le système de mise à la terre d’une station. Grâce à la résistance du point neutre, les risques de surtension sont limités. Les défauts phase-terre sont également réduits. Mais par dessus-tout, les risques dus à un faible courant de terre défectueux et/ou des masses d’arc sont très limités.

La mise à la terre réactive.

La mise à terre réactive consiste à connecter un réacteur à point à la terre à l’aide d’un inducteur ou une bobine de réactance. Ce système est similaire à la mise à la terre solide. Mais en plus, il permet de détecter un défaut à haute impédance. La mise à terre réactive permet aussi de détacher le petit défaut à la terre réactif de la capacité phase-terre du système.

Piquet de terre ou boucle en fond de fouilles : que choisir ?

Il existe également deux manières d’installer une prise de terre :

Le piquet de terre.

C’est un morceau de métal (de l’acier galvanisé) planté directement dans le sol à environ 1,5 ou 2 m de profondeur. Selon le type de terrain, plusieurs poteaux peuvent être nécessaires. Ils sont reliés entre eux par un câble de terre.

La boucle en fond de fouilles.

Il s’agit d’installer un petit câble en cuivre nu de 25 mm² au fond des tranchées dédiées à recevoir les fondations d’une nouvelle construction. Dans le cas d’une maison déjà en place, il suffit d’enfouir la même boucle dans une tranchée de 1 m de profondeur qui fait le tour de la maison.

Où trouver un bon électricien ?

Un électricien professionnel est un artisan polyvalent. Il connaît et maîtrise les moindres détails d’une installation électrique domestique. Son métier peut l’amener à réaliser différents types de travaux à l’intérieur et à l’extérieur d’une habitation. La mise en place d’un système d’éclairage, l’installation d’un tableau électrique et la pose d’équipements électriques relèvent des compétences d’un électricien professionnel. C’est aussi le recours de référence pour réaliser l’installation d’une mise à la terre.

Pour trouver un bon électricien, mieux vaut choisir des entreprises d'électricité. C'est en général un gage de sérieux. Privilégiez également les entreprises titulaires de labels de type QUALIFELEC et demandez toujours à voir les assurances professionnelles du prestataire telles que la decennale ou la responsabilité civile professionnelle.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France
Faire des économies