Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Autoconsommation photovoltaïque.

Autoconsommation photovoltaïque Qu’est-ce que l’autoconsommation ? Comment fonctionne-t-elle ? Quels avantages propose-t-elle ? Quel est le nombre de panneaux solaires nécessaire pour une autoconsommation ? Quel est le prix des panneaux en autoconsommation ? Quelles sont les aides disponibles ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce que l’autoconsommation photovoltaïque ?

L’adoption des installations photovoltaïques a connu un boom à partir de 2008. Certes, les panneaux solaires existaient déjà auparavant. Cependant, les coûts étaient si élevés que l’investissement perdait une partie de son intérêt. De 2010 à 2019, les prix sont passés de 0.60€ / kWh à 0.18€ / kWh (coût de production d'un kwh par des panneaux solaires). Cela a encouragé la production photovoltaïque et l’autoconsommation en France et partout dans le monde.

L’autoconsommation photovoltaïque n’est pas une autonomie complète vis-à-vis du réseau public. Elle ne consiste pas non plus à se déconnecter du réseau EDF. Cela consiste à produire sa propre énergie à partir de panneaux solaires pour la consommer. On devient ainsi un peu plus indépendant en termes d'énergie.

Soulignons qu’une bonne partie des appareils que nous utilisons à la maison est opérationnelle toute la journée. Ceux-ci exploitent l’électricité au moment même où celle-ci est produite d’où le terme d' « autoconsommation spontanée ». On citera par exemple le chauffe-eau ou le réfrigérateur.

Par contre, pour le cas du chauffage électrique, songer à l’alimenter grâce à des panneaux photovoltaïques serait un non-sens. Celui-ci consomme énormément d’énergie et ce tout au long de la journée. Il est donc impossible pour une production photovoltaïque de couvrir ce besoin. L’usage d’une climatisation réversible est une exception. Le rendement élevé de cet appareil permet, en effet, de songer à une alimentation partielle.

Cette autoconsommation spontanée consomme en moyenne 40 % de la production électrique. Ce chiffre sera revu à la hausse ou à la baisse en fonction de la puissance des panneaux, mais aussi à la classe énergétique des appareils électroménagers installés.

A noter que 2 modes d'autoconsommation sont possibles :

  • L'autoconsommation intégrale : toute votre consommation est destinée à votre habitation et il n'est pas nécessaire de relier votre installation au réseau.
  • L'autoconsommation avec vente du surplus : dans ce cas, toute la production qui ne peut être absorbée par votre habitation est injectée dans le réseau. Pour cela, vous devez demander à Enedis de vous raccorder au réseau et vous devez également passer un contrat d'achat avec EDF OA pour vendre votre surplus.

Comment fonctionne l’Autoconsommation Solaire ?

Le rôle des panneaux sera de capter l’énergie solaire. Les cellules de silicium qui les composent viendront ensuite transformer cette énergie en électricité. Soulignons qu’il s’agit encore d’un courant continu, inutilisable dans la vie de tous les jours. Pour avoir du courant alternatif et pouvoir alimenter vos appareils électroniques, l’onduleur devra intervenir. Sa mission est effectivement de changer la nature du courant continu en courant alternatif.

Cette électricité nouvellement produite vous permet d’être moins dépendant du réseau. Cela amoindrit votre consommation électrique et donc, votre facture d’électricité. Des études stipulent que grâce à l’autoconsommation, il devient possible de réaliser jusqu’à 50 % d’économies.

Dans certains cas, il arrive que vous dépensiez plus que vous ne produisiez. Cela est fréquent lorsque le temps se gâte ou tout simplement durant la nuit. Si l’installation solaire n’est plus en mesure de faire fonctionner vos appareils, le réseau prendra automatiquement le relais. A ce titre, si votre consommation habituelle est de 2,5 kWh et que votre produit n’atteint que 2,1 kWh, les 0,4 kWh qui manquent seront complétés par le réseau.

Dans le cas contraire, si vous avez plus d’électricité qu’il ne le faut, elle est injecté sur le réseau public. Cela est fréquent notamment en été où l’exposition des panneaux photovoltaïques au soleil est optimale.

Quels sont les avantages de l’autoconsommation ?

L’autoconsommation électrique présente de nombreux avantages :

Vous faites des économies sur votre facture d’électricité : cette réduction peut être de l’ordre de 50 %.

Vous devenez indépendant du réseau public : l’autoconsommation permet d’amoindrir sa consommation en électricité du réseau. Le fait d’autoconsommer 1 kWh vous évite, en effet, de débourser pour 1 kWh d’électricité à votre fournisseur.

Vous êtes en partie protégé de la hausse des prix de l’électricité : d’après l’INSEE, entre 2007 et 2016, le prix de l’électricité a augmenté de quasi 50 %. Votre production solaire vous garantit le même prix pendant 20 ans.

Vous avez la possibilité d’électrifier n'importe quoi : les panneaux solaires admettent l’électrification d’une habitation non raccordée au réseau classique (caravane, mobil homme, abri jardin...).

Vous investissez dans un placement rentable : 7 Français sur 10 sont convaincus que les énergies renouvelables figurent parmi les investissements les plus intéressants du moment. En ce qui concerne l’installation solaire en autoconsommation, la rentabilité peut être atteinte en 10 à 12 ans en moyenne. En plus d’être rentable, c’est un placement sûr. Les économies que vous réaliserez sur votre facture d’énergie sont bel et bien réelles.

Vous profitez des aides de l’Etat : afin d’encourager les Français à l’autoconsommation, le gouvernement a prévu de multiples aides telles que la prime à l'autoconsommation, la TVA réduite, le tarif de rachat de l'électricité, etc...

Vous luttez contre les gaz à effet de serre : grâce à vos panneaux solaires vous produisez une énergie propre et participez ainsi activement à la lutte contre le réchauffement climatique.

Passez à l'autoconsommation avec Prix Travaux M2.

Nous proposons avec l'aide de notre partenaire une offre ultra-compétitive pour vos panneaux solaires et garantie par les meilleurs installateurs.

Vous pouvez consultez notre offre de panneaux solaires pas cher ou bien demandez directement une estimation personnalisée.

Taux d'autoconsommation et d'autoproduction.

Avant de définir le taux d’autoconsommation, il est indispensable de le différencier du taux d’autoproduction.

L’autoconsommation se définit, en effet, comme étant le quota d’électricité que vous consommez par rapport à toute votre production. Supposons que vos panneaux solaires et votre onduleur génèrent 3 200 kWh par an. Votre consommation effective, elle, se chiffre à 2 800 kWh. Il suffit alors de diviser la quantité d’électricité consommée (2 800) par la quantité totale d’électricité produite (3 200). En multipliant le résultat par 100, on obtient un taux d’autoconsommation de 87,5 %. On notera que les 400 kWh qui restent seront facturés à EDF Obligation d’Achat.

Le taux d’autoconsommation varie d’une installation à une autre. Ainsi, il sera pratiquement de 100 % pour un mini kit composé de 3 ou 4 panneaux et dont la puissance totale avoisine les 600 à 1 000 Wc.

Si votre installation fait 3 kWc et que vous avez des batteries de stockage, le taux moyen sera de 80 %. Notons qu’un dispositif d’optimisation sera en mesure d’élever ce chiffre jusqu’à 100 %. Pour une installation de la même puissance mais sans batterie, le taux d’autoconsommation spontanée oscille de 30 % à 50 % en fonction des habitudes de consommation du foyer.

En ce qui concerne l’autoproduction, celle-ci englobe la part des dépenses en électricité que vous pouvez couvrir grâce à votre installation solaire. Il correspond donc au pourcentage des économies que vous pouvez faire par rapport à votre facture d’électricité. Si l’électricité que vous générez reste à 2 800 kWh et que votre consommation totale d’électricité annuelle est de 7 500 kWh, le taux d’autoproduction qui en ressort sera de 37,3 %. Ce chiffre est obtenu en multipliant par 100 le quotient de la consommation / production effective (2 800) et la consommation totale (7 500). Cela signifie que vous produisez 37% de vos besoins.

Combien de panneaux photovoltaïques faut-il en autoconsommation ?

D’une manière générale, la toiture d’une maison admet entre 8 et 24 panneaux photovoltaïques.

L'autoconsommation étant la pratique la plus rentable, le choix du nombre de panneaux va surtout dépendre de la consommation énergétique de la maison.

Consommation annuelle Puissance de l'installation
Jusqu'à 10 000 kwh 3 kwc (soit 8 panneaux)
entre 10 et 20 000 kwh 6 kwc (soit 16 panneaux)

Autoconsommation : quel est le prix des panneaux solaires ?

En autoconsommation, l’installation peut se faire de deux manières : soit par le biais d’un professionnel certifié soit par soi-même.

Cette seconde option est envisageable si vous n’avez pas de projet de revente d’électricité en vue. Elle vous coûtera entre 0,8 et 1,6 euros par Wc. Ainsi, pour un système de 3 kWc, la fourchette sera de 2 400 à 4 800 euros.

Si, à l’inverse, vous choisissez de passer par un professionnel, le prix du Wc oscillera entre 2 et 3 euros / wc. Une installation de 3 kWc vous reviendra alors entre 6 000 euros et 9 000 euros. Bien qu’onéreuse, cette solution est la moins risquée.

Pour l’entretien, sachez que l’onduleur doit être changé tous les 10 ans. Le tarif pour un remplacement d’onduleur avoisine les 0,45 euros par Watt de puissance soit près de 1 300 euros pour un système 3 kWc.

Quelles sont les aides de l’Etat en autoconsommation ?

L'état alloue deux catégories de subventions à ceux qui investissent dans une installation solaire en vue d’une autoconsommation et qui, en même temps, procèdent à la revente de leur surplus de production :

Le tarif d’achat : c’est le prix auquel EDF rachète votre électricité. Celui-ci est réglementé et fixe pendant une durée de 20 ans. Ce tarif d’achat est de 0,10 € / kWh pour une installation inférieure ou égale à 9 kWc et 0,06 € / kWh pour un système dont la puissance totale va de 9 kWc à 100 kWc.

La prime à l’autoconsommation : c'est une prime versée par EDF OA pendant les 5 années qui suivent l’installation de vos panneaux photovoltaïques. Elle varie de 80 à 370 euros / kwc installé selon la puissance de l'installation.

A noter également que les installations inférieures à 3kwc bénéficient d'une TVA réduite à 10% et d'une non imposition des revenus issus de la vente du surplus électrique.

Panneaux solaires pas cher
Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Panneaux solaires pas cher