Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un enrochement en 2020.

Travaux d'enrochement Combien coûtent des travaux d’enrochement ? Quel est le prix d’un enrochement paysager ou de soutènement ? Quel est le coût de la main d’oeuvre pour la réalisation des travaux d’enrochement ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'un enrochement ?

L’enrochement est une alternative plus esthétique, plus économique et parfois plus durable à la mise en place d’un mur de soutènement classique en béton. Il consiste à agencer et à superposer des roches ou blocs de pierre rigoureusement calibrés pour soutenir et sécuriser un talus ou un terrain exposé à des risques d’éboulement, d’érosion ou de glissement : soit il est fortement pentu, soit il est situé en bord de mer ou de rivière, soit il a été consolidé par un apport de remblai ou de construction.

Si à l’origine sa finalité était de stabiliser, actuellement, de plus en plus de particuliers l’utilisent dans un but purement esthétique : restructuration et embellissement. Dans l’un ou l’autre cas, même si l’entreposage des pierres semble simple, il faut respecter certaines règles pour obtenir une structure solide. C’est pourquoi il est préférable de confier sa réalisation à un spécialiste.

Facteurs de prix d’un enrochement.

Outre le coût de la main d’oeuvre, le prix à payer pour un enrochement dépend de 3 paramètres essentiels, à savoir : le type d'enrochement, la taille des pierres et la composition de la structure.

Le type d’enrochement.

La réalisation d’un enrochement de soutènement est, certes, plus complexe du point de vue technique, mais celle d’un enrochement paysager est plus pénible puisque, en plus de l’enrochement proprement dit, il faut s’occuper de l’aspect esthétique.

La taille des pierres utilisées.

Plus les pierres sont grandes, moins il en faut pour couvrir 1 m2, le prix peut donc être maîtrisé.

La composition de la structure enrochée.

Ce critère-là fait référence à la fois à la nature et à la qualité des pierres utilisées ainsi que les autres composants qui viennent les renforcer : terre, béton, végétations ou autres... Surtout dans le cas d’un enrochement paysager. Plus ils seront performants et de bonne qualité, plus ils seront onéreux.

Prix moyen au m2 d’un enrochement.

Le prix d’un enrochement est estimé entre 90 et 225 euros / m2, fournitures et main d’oeuvre comprises, comme l’indique le tableau ci-dessous.

Les montants indiqués incluent tous les coûts, y compris la livraison des blocs de pierre sur le chantier.

Type d'enrochement Prix moyen au m2
Enrochement de soutènement 160 à 225 euros / m2
Enrochement paysager 90 à 170 euros / m2
Gabion 90 à 150 euros / m2

Prix d’un enrochement de soutènement.

L’enrochement de soutènement est celui qui vise le renforcement ou la stabilisation d’un talus : sous-sol, bord de route ou surélévation. Pour le réaliser, on utilise souvent des gros blocs de moellons calibrés, car ils sont plus rapides à installer, plus solides et plus résistants à la pression et à la poussée.

Il est aussi possible d’opter pour des pierres non-calibrées ou de calibrage différent si on désire avoir un rendu un peu plus naturel et limiter les vides pouvant laisser passer la terre, mais dans ce cas-là, il faut rajouter du béton au mélange pour optimiser sa tenue.

Pour être sécurisant, un enrochement de soutènement doit être composé de 5 à 6 tonnes de pierre par m2, ce qui donne un prix de 160 à 225 euros par m2, fournitures et pose comprises.

A noter : Les roches à mettre en oeuvre pour un enrochement de soutènement sont dures dans le genre calcaire ou roches magmatiques.

Prix d’un enrochement paysager.

L’enrochement paysager, comme son nom l’indique, fait plutôt office de décoration ou de restructuration : sentier pour espace vert ou jardin, bordure de piscine, escalier extérieur, rocade, etc... Les roches mises en oeuvre pour sa réalisation sont choisies en fonction de leur esthétisme et non pas pour leur performance technique : graviers et galets, phorphyre, grès rose ou autres.

Il faut environ 2 à 3 tonnes de pierre par m2 pour concevoir un enrochement paysager, ce qui donne un prix moyen compris entre 90 et 170 euros par m2, fournitures et pose comprises.

Prix d’un mur en gabion.

Lorsque les talus ne sont pas très hauts (inférieur à 1 mètre de hauteur) et que la pression ou la poussée n’est pas trop élevée, la stabilisation peut être faite au moyen de l’installation d’un mur de gabions. Son principe est le même que celui de l’enrochement de soutènement, mais à sa différence, les pierres ou les roches qui le constituent sont enveloppées à l’intérieur d’une cage en métal galvanisé.

Le prix d’un mur de gabion oscille entre 90 et 150 euros / m2, fournitures et main d’oeuvre comprises.

Prix au m2 de la main d’œuvre pour des travaux d’enrochement.

L’enrochement comprend plusieurs étapes. Il faut commencer par créer les fondations, c’est-à-dire creuser une tranchée d’une certaine profondeur (entre 50 cm et 1 m) jusqu’à atterrir sur une surface un peu dure. C’est cette fouille qui va supporter toute la structure et la maintenir en équilibre, ses dimensions doivent faire l’objet d’une étude préalable pour être proportionnelles au poids des roches.

Après cela, il faut la tapisser d’un géotextile pour mieux répartir la pression et empêcher la terre de glisser ou bouger ; en fourniture, celui-ci coûte entre 1 et 2 euros par m2. La première rangée de blocs de pierre est ensuite posée (en suivant une pente bien déterminée dans le cas d’un enrochement de soutènement) et chacun d’entre eux doit être sélectionné de telle sorte à ce qu’ils puissent s’emboîter les uns dans les autres.

On continue ainsi tout en réalisant progressivement un drainage. Il faut prendre soin de bien vérifier et d’assurer la stabilité de la précédente couche avant d’enchaîner avec la suivante.

Le coût de la main d’oeuvre pour la réalisation d’un enrochement est situé entre 10 et 25 euros par m2, hors fournitures, pour un enrochement de soutènement, et entre 20 et 50 euros par m2, hors fournitures, pour un enrochement paysager.

Règlementations relatives aux travaux d’enrochement.

L’enrochement joue un rôle primordial dans le maintien de la stabilité d’un terrain, il ne peut pas être réalisé n’importe comment. Selon la législation en vigueur, l’intervention d’un géologue est indispensable pour éviter les mauvaises surprises. Ce sont ces travaux de préparation qui vont permettre de déterminer le poids, le volume et le calibrage des roches selon la nature du sol en question.

Il est également essentiel de se référer au Plan Local d’Urbanisme (PLU) pour connaître les directives relatives aux hauteurs à respecter, au type de roches, etc… Et étant donné qu’il s’agit de travaux de modification de l’aspect extérieur de la propriété, il faut faire une déclaration auprès de la mairie avant le début du chantier. Un permis de construire est même obligatoire si la hauteur et la surface de l’enrochement dépasse 2 m et 100 m2 respectivement.

Pour finir, les roches utilisées dans le cadre d’un enrochement doivent être conformes à la norme NF EN13382-1 qui garantit leur qualité et leur performance, ce qui assure une meilleure sécurité aux habitants.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK