Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un mur de soutènement en 2019.

Construction d'un mur de soutènement Combien coûte la réalisation d’un mur de soutènement ? Quel est le prix d’un mur de soutènement en béton, en gabion ou en bois ? Quel est le prix au m2 ? Quel est le rôle d'un mur de soutènement ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Quel est le rôle d’un mur de soutènement ?

Un mur de soutènement est une surélévation qu’on construit sur le bas d’un terrain en pente ou autour d’un terrain en hauteur dans le but de le soutenir et de l’empêcher de s’effondrer ou de s’affaisser. Il assure donc, d’une part, la stabilité du terrain en maintenant à leur place tous les éléments meubles ou non-compacts susceptibles de glisser sous l’effet de la pression et constitue, d’autre part, une barrière de sécurité protégeant tous ceux qui passent à proximité contre les risques d’éboulement.

Quels sont les différents types de mur de soutènement ?

On peut distinguer deux sortes de murs de soutènement : le mur de soutènement poids et le mur de soutènement auto stable. Tous deux servent à maintenir le terrain en place, mais avec un principe de fonctionnement différent.

Le premier fait résistance au poids du terrain en contrant sa poussée par la sienne. Pour ce faire, il faut que sa base soit bien épaisse, que sa masse soit importante et que ses fondations soient assez profondes. Sa construction va donc nécessiter beaucoup plus de matériaux et sa réalisation sera plus coûteuse. Dans la majorité des cas, ce genre de mur est fait en pierre.

Le second retient la terre à l’intérieur de ses parois au moyen de son propre poids. On le reconnaît à sa structure en T dont la partie la plus longue est enterrée et à son matériau constitutif qui est le béton armé ou le parpaing. Il est plus exigeant techniquement parlant et sa pose est plus délicate que précédemment. Sa réalisation requiert des études préalables, car en cas de mauvaise conception, ce sont l’équilibre et la stabilité de tout l’ouvrage qui sont menacés.

Prix au m2 d’un mur de soutènement.

Les murs de soutènement sont généralement construits en pierre ou en béton, mais lorsque la pression à supporter n’est pas très importante, l’usage du bois et de buses peut être envisagé. Le prix de construction d’un mur de soutènement varie principalement en fonction du matériau qui le constitue et de l’état du terrain sur lequel il va être édifié (ampleur et complexité des travaux). Il peut ainsi aller de 50 à 500 euros par m2, pose comprise, selon sa nature :

Type de mur Prix moyen (pose comprise)
Mur de soutènement préfabriqué 170 à 450 euros / m2
Mur de soutènement en béton armé 170 à 400 euros / m2
Mur de soutènement en parpaing 50 à 150 euros / m2
Mur de soutènement en pierre 130 à 400 euros / m2
Mur de soutènement en gabion 320 à 500 euros / m2

Prix d’un mur de soutènement préfabriqué.

Un mur de soutènement préfabriqué est un mur en béton prêt à être posé. Il a été conçu avec une structure en forme de L ou de T renversé afin de garantir sa stabilité et empêcher son basculement. Avant de choisir ce genre de mur, il faut bien s’assurer que les dimensions choisies soient en adéquation avec les caractéristiques du terrain autour duquel il va être posé pour éviter tous risques d’accident.

Le prix moyen d’un mur de soutènement préfabriqué oscille entre 170 et 450 euros / m2, hors frais de livraison.

Prix d’un mur de soutènement en béton armé.

L’édification d’un mur de soutènement en béton armé est assez complexe et nécessite une grande compétence en maçonnerie. Il faut commencer par l’installation d’une ossature métallique avant de procéder au coulage du béton. Ce genre de procéder requiert beaucoup de précision et doit être réalisé dans les règles pour pouvoir assurer la stabilité de l’ensemble de l’ouvrage.

Le prix d’un mur de soutènement en béton armé est situé entre 170 et 400 € / m2, pose comprise.

Prix d’un mur de soutènement en parpaing.

Le mur de soutènement en parpaing est le plus souvent réalisé à partir de parpaings pleins et non pas creux pour des raisons de solidité et de coûts. En effet, les parpaings pleins sont plus tolérants aux pressions et aux chocs et sont plus aptes à recevoir une armature métallique, il suffit juste de les assembler les uns sur les autres au moyen d’un mortier et le tour est joué. Par contre, dans le cas des parpaings creux, les travaux sont plus importants et plus complexes ,et donc le coût peut s’avérer être plus onéreux.

Le prix d’un mur de soutènement en parpaing est évalué entre 50 et 150 euros / m2, pose comprise, suivant sa capacité de résistance.

Prix d’un mur de soutènement en pierre.

Le mur de soutènement en pierre est le plus ancien de tous. On le rencontre souvent sur les bâtiments anciens. Il est réalisé à partir de l’assemblage de pierres sèches autour desquelles est placée une armature en fer pour en assurer la stabilité et la solidité. Il est très apprécié du fait de son esthétisme et de sa grande résistance. Le prix d’un mur de soutènement en pierre s’élève entre 130 et 400 euros / m2, pose comprise.

Prix d’un mur de soutènement en gabion.

Le mur de soutènement en gabion est construit de la même manière qu’un mur de soutènement en pierre. Leur différence se situe au niveau de leur matériau constitutif. A la place des pierres, on utilise des galets décoratifs dont la taille et la couleur peuvent être choisies en fonction des goûts et des envies. Le prix d’un mur de soutènement en gabion est compris entre 320 et 500 euros / m2, pose comprise.

Prix d’un mur de soutènement en bois.

Un mur de soutènement peut être réalisé en bois (Azobé ou chêne massif) lorsque la pression à supporter n’est pas très élevée ou encore lorsqu’elle a été jugée conforme à la charge d’exploitation du bois. Si tel est le cas, il faut préalablement traiter le bois avec un produit autoclave non seulement pour préserver sa longévité et sa robustesse, mais aussi pour améliorer sa résistance à l’humidité, aux champignons et à toutes autres vermines xylophages.

Le prix d’un mur de soutènement en bois est estimé entre 20 et 100 euros / m2, pose comprise.

Les obligations en matière de construction de mur de soutènement.

Certaines règles doivent être suivies lorsqu’on veut construire un mur de soutènement :

  • Avant le commencement des travaux, il faut passer par un bureau d’étude ou un cabinet d’architecte pour s’assurer du bon dimensionnement du mur.
  • Le mur de soutènement ne doit pas être construit sur un terrain dont la pente est supérieure à 10 %.
  • La charge d’exploitation maximale autorisée pour un mur de soutènement est égale à 175 déca Newton par m2.
  • La hauteur du mur de soutènement ne doit pas dépasser les 4 m.
  • Le mur de soutènement doit être muni d’un système de drainage pour qu’il puisse rester sec et assurer ainsi son rôle le plus longtemps possible.

Le non-respect de l’une de ces règles constitue une menace pour la solidité, la stabilité et la durabilité de l’ensemble de l’ouvrage.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK