Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un chauffe-eau solaire en 2022.

Chauffe-eau solaire Combien coûte un chauffe-eau solaire ? Quel est le coût de la pose ? Combien coûte un chauffe-eau solaire monobloc ou thermosyphon ? Est-ce vraiment une option intéressante ? Comment cela fonctionne-t-il ? Quel est le montant des aides financières pour un chauffe-eau solaire ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'un chauffe-eau solaire ?

Le chauffe-eau solaire est un système captant les rayons du soleil pour chauffer l’eau. Il permet d’alimenter une habitation en eau à moindre coût. Ce dispositif comprend un panneau thermique captant le rayonnement solaire, un réservoir de stockage d’eau chaude et une pompe ou un circulateur. Ce dernier s’occupe de transporter la chaleur entre les capteurs et le réservoir.

Le tube du circuit hydraulique préalablement rempli d’eau ou de liquide caloporteur reçoit cette chaleur. Une fois chauffé, ce liquide va circuler pour aller jusqu’au ballon et transmettre sa chaleur à l'eau stockée. Quand la température du liquide caloporteur diminue, il revient vers les panneaux. Le circuit se répète ainsi tout au long de la journée et ne s’interrompt qu'à la tombée de la nuit.

Afin d'éviter la surchauffe, un système de régulation permet de maintenir l’eau du ballon à bonne température.

Un chauffe-eau solaire a besoin d’ensoleillement, même partiel, pour réchauffer l’eau. Il faut savoir qu’il offre un rendement plus intéressant qu’un dispositif fonctionnant au gaz naturel. L’ensoleillement de 1 mètre carré de toit peut tout à fait remplacer 100 m3 de gaz naturel par an. Concrètement, le chauffe-eau solaire est capable de couvrir 50 à 70 % de vos besoins en eau chaude, le reste étant assuré par un chauffage d’appoint.

Le chauffe-eau solaire présente ainsi de nombreux avantages : il est très écologique, demande peu d'entretien et permet de faire d'importantes économies d'énergie. Néanmoins, son installation reste très coûteuse et nécessite tout de même de prévoir un système d’appoint pour pallier les périodes de faible ensoleillement, comme c'est le cas durant la saison hivernale. Tous ces éléments sont à prendre en compte avant de se lancer.

Prix moyen d’un chauffe-eau solaire.

Le prix d’un chauffe-eau solaire dépend principalement de 3 facteurs :

  • le type de système
  • la capacité du ballon
  • la localisation

En effet, selon la capacité du ballon et la localisation du logement, le nombre de capteurs solaires thermiques devra s'adapter. En général, 3 à 5 m2 de capteurs thermiques sont suffisants selon l'importance des besoins en eau chaude ou la fraicheur du climat.

Concernant le type de chauffe-eau solaire, il faut savoir qu'il en existe plusieurs dont le monobloc, le thermosiphon et celui à circulation forcée. Ces 3 systèmes ont des fonctionnements et des coûts différents.

Pour un chauffe-eau solaire avec une capacité de 200 litres, on estime le prix entre 1 500 et 6 000 euros, pose comprise. Ce coût inclut le matériel, y compris les capteurs, et la pose. En revanche, il ne prend pas en compte les éventuels coûts additionnels tel que le renforcement de la toiture si elle s'avérait trop fragile, ou l'installation d'un chauffage complémentaire pour l'eau chaude.

Type de chauffe-eau solaire Prix (pose comprise)
Chauffe-eau solaire monobloc 200L 1 500 à 3 000 euros
Chauffe-eau solaire thermosiphon 200L 2 000 à 6 000 euros
Chauffe-eau solaire à circulation forcée 200L 3 000 à 6 000 euros

Prix d’un chauffe-eau solaire monobloc.

Le chauffe-eau solaire monobloc est appelé ainsi car il est constitué d'un seul bloc regroupant un ballon horizontal et des capteurs solaires qui se présentent sous la forme de panneaux ou de thermo-tubes. Il peut être installé sur le toit ou au sol.

Le système monobloc ne nécessite aucune alimentation électrique pour fonctionner. Il est donc très facile à installer et à entretenir, hormis pour le raccordement au réseau d'eau chaude pour lequel le recours à un chauffagiste professionnel est indispensable.

En revanche, niveau rendement, ce n'est pas miraculeux, et d'autant plus dans les régions à faible ensoleillement. On pourra utiliser ce type d'installation pour de petits logements ou dans des zones très ensoleillées. Dans tous les autres cas, le chauffage solaire monobloc permettra simplement un apport calorique gratuit qui viendra diminuer la facture globale de production d'eau chaude. Il faudra donc bien étudier la rentabilité du projet avec un professionnel avant de se lancer.

Le ballon étant situé en extérieur, il faudra veiller à l'isoler au mieux, ainsi que les tuyaux de raccordement, afin d'éviter trop de pertes énergétiques.

Le prix d’un chauffe-eau solaire monobloc de 200L est compris entre 1 500 € à 3 000 euros, pose comprise. Comptez de 1 000 à 2 000 euros pour un 100L.

Prix d’un chauffe-eau solaire thermosiphon.

Le fonctionnement du chauffe-eau solaire thermosiphon est presque similaire au précédent système. La seule différence se trouve au niveau des capteurs et du ballon qui sont séparés pour le système thermosiphon.

Le ballon se place toujours au-dessus des capteurs. Cette exigence s’explique par le fait que le fluide caloporteur prend naturellement de la hauteur une fois échauffée, ce qui le fait monter vers le ballon. Une fois la chaleur transmise au ballon, le fluide se refroidit et redescend vers les capteurs. Ce cycle recommence tout au long de la journée. Le processus de thermosiphon fonctionne ainsi sans l'aide d'aucune pompe, et donc d'aucune électricité. A noter qu'il est possible d'opter pour un modèle avec une résistance électrique afin de pallier aux périodes de faible ensoleilement.

Tout comme pour le système monobloc, ce chauffe-eau solaire est donc très simple à installer et à entretenir, et bénéficie d'une durée de vie conséquente de 20 années minimum. Il compte parmi les dispositifs les plus fiables et tombe rarement en panne.

Le prix d’un chauffe-eau solaire thermosiphon de 200L oscille de 2 000 à 6 000 euros, pose et capteurs compris. Il pourra varier davantage en fonction des configurations du dispositif et de ses capacités du ballon.

Prix d’un chauffe-eau solaire à circulation forcée.

A la différence des 2 précédents systèmes, le chauffe-eau solaire à circulation forcée possède un dispositif de pompage qui s’occupe de la circulation du fluide caloporteur dans le système. Grâce à cela, il est désormais possible de placer la cuve où bon vous semble. La seule condition sera de faire en sorte de poser la pompe entre les capteurs et le ballon.

Ce type de chauffe-eau solaire s'en trouve plus complexe à installer, et donc plus cher, mais il permet une grande liberté quant à la configuration de l'installation. Il permet ainsi d'éviter de se retrouver avec ce ballon d'eau chaude au-dessus du toit, ce que certains trouvent très peu esthétique.

En moyenne, un chauffe-eau solaire à circulation forcée coûte entre 3 000 et 6 000 euros, pose et capteurs compris.

Prix du chauffe-eau solaire : le coût des capteurs.

Le prix des capteurs thermiques est généralement compris dans le coût global du chauffe-eau solaire. Il varie de 300 à 3 500 € selon le type de capteur, pour toute surface comprise entre 3 et 5 m2. La surface minimale de 3 m2 correspond à l'installation de base. Mais, lorsque les conditions d'ensoleillement sont moins favorables ou que la capacité du ballon est très importante, il peut s'avérer nécessaire d'installer jusqu'à 5 m2 de capteurs thermiques afin de fournir la chaleur nécessaire au dispositif.

Aujourd’hui, trois modèles sont proposés sur le marché :

  • Capteur thermique souple qui coûte près de 100 € par mètre carré.
  • Capteur plan vitré qui s’élève à 400 € par mètre carré.
  • Capteur sous vide dont le prix s’élève à 700 € le mètre carré.

Prix d'un chauffe-eau solaire : le coût de la pose.

Le coût d’installation d’un chauffe-eau solaire est difficile à déterminer car il dépend de nombreux paramètres. Le professionnel tiendra compte de la surface concernée, de la configuration de l'installation, du type de chauffe-eau et des réglages à effectuer afin de bien calibrer l'ensemble. La configuration de l'installation et les réglages sont impossibles à chiffrer tant les cas sont différents selon les chantiers. Il en résulte des prix qui peuvent doubler d'un chantier à l'autre.

Néanmoins, le coût de la pose sera toujours plus élevé pour les systèmes à circulation forcée. C'est dans ce type d'installation qu'on retrouve les coûts les plus importants (1 000 à 1 500 euros pour les cas les plus complexes).

En moyenne, il faut compter entre 500 et 1 000 € pour l’installation d’un chauffe-eau solaire. Par ailleurs, il est recommandé de recourir à un artisan RGE, car c'est une condition indispensable pour profiter des aides de l’État.

Coût de revient du chauffe-eau solaire avec les aides.

Les prix évoqués jusqu'ici sont les prix de marché, mais ils ne reflètent pas le prix final pour le consommateur. En effet, pour parvenir au vrai prix, c'est à dire le coût de revient, il faut encore déduire les aides disponibles.

Deux dispositifs permettent de réduire le coût d'un chauffe-eau solaire pour les propriétaires :

A titre d'exemple, pour un ménage à revenu très modeste, le coût d'un chauffe-eau solaire se trouverait diminuer de plus de 4 000 euros, soit plus de la moitié du prix des modèles à thermosiphon ou à circulation forcée.

A prendre en compte avant d'acheter un chauffe-eau solaire.

Le choix de la capacité du chauffe-eau dépend de la composition du foyer. Pour estimer cette capacité optimale, vous devez prendre en compte les appareils utilisés et le nombre de personnes dans le logement. En général, il faut 40 litres par personne donc, un ballon de 200 litres sera nécessaire pour un ménage de 3 ou 4 personnes.

Concernant la superficie des panneaux, tout dépendra de la zone géographique et de l’ensoleillement. Dans le sud, par exemple, des panneaux de 2 à 3 m² permettent de chauffer un ballon de 200 litres. Par contre, il en faut 4 à 6 m² pour le même volume dans le nord.

Dans tous les cas, il est impératif de faire appel à un professionnel expérimenté afin d'être sûr que votre installation soit bien calibrée, car c'est là que certaines réserves sont émises concernant ces dispositifs, ou plutôt concernant les installateurs.

Voici quelques unes des principales critiques des utilisateurs :

  • Difficulté à trouver des professionnels pour l'installation ou l'entretien.
  • Certaines installations sont mal réalisées ou mal réglées, avec à la clé un rendement bien inférieur aux prévisions.
  • Nécessité d'un chauffage d'appoint (seuls 50% des besoins sont couverts).
  • Attention à l'aspect esthétique qui peut déranger (ballon sur le toit).

Une autre solution peut être envisagée pour ceux qui souhaitent bénéficier d'une énergie renouvelable. Il est ainsi possible d'investir dans une pompe à chaleur qui se charge à la fois du chauffage central et de l'eau chaude sanitaire.

Prix d'un chauffe-eau solaire : exemple de devis.

Voici un devis réalisé pour la pose d'un chauffe-eau solaire sur montpellier pour une maison de 100 m2 occupée par 4 personnes.

Chauffe-eau solaire thermosiphon de 200l EKLOR : 2 250 euros
Capteurs solaires vitrés : inclus
Pose seule : 750 euros
Total HT : 3 000 euros
TVA (5.5%) : 150 euros
Total TTC : 3 150 euros

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Prix des panneaux solaires
Etiquette énergie