Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un changement de fenêtre en 2022.

Changement d'une fenêtre Le saviez-vous ? Les fenêtres et les portes sont responsables de 10 à 15 % des pertes de chaleur dans une maison. Remplacer portes et fenêtres est ainsi un bon moyen d'améliorer la performance énergétique de son logement. Combien ça coûte de remplacer ses fenêtres ? Quel matériau choisir pour ses fenêtres et à quel prix ? Quel est le coût de la main d'oeuvre ? Quelles sont les aides disponibles ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Pourquoi changer les fenêtres ?

Le changement des fenêtres d’un logement est un projet d’envergure qui nécessite d’importants moyens financiers. Cette opération, qu’il est conseillé de mener tous les 15 à 20 ans, doit se focaliser sur des objectifs d’isolation et d’économies.

Concrètement, le remplacement de fenêtres devrait permettre une meilleure isolation thermique et acoustique de la maison, et donc une plus grande économie sur les coûts de chauffage. Pour rappel, on estime les déperditions de chaleur entre 10 et 15 % au niveau des fenêtres.

Les objectifs du changement de fenêtre sont donc :

  • Un meilleur confort thermique ;
  • Une ventilation optimisée ;
  • Des économies d’énergie ;
  • Une réduction des nuisances sonores.

Prix moyen d'un changement de fenêtre.

Le coût d'une fenêtre est largement tributaire du matériau dans lequel est fabriquée la menuiserie, ainsi que du type de vitrage (double vitrage, triple vitrage, vitrage à gaz).

Cela dit, les coûts d'installation ne doivent pas être négligés pour autant car ils représentent tout de même 30 à 40% de la facture. Il ne faut pas oublier que dans le cas d'un changement de fenêtre, il ne s'agit pas de seulement poser une fenêtre. Il faut également déposer l'ancienne fenêtre et cela se trouve dans les coûts de main d'oeuvre. Selon la technique utilisée, le coût de la dépose et de la pose peut varier du simple au double.

Outre le matériau et la main d'oeuvre, d'autres facteurs influencent le coût d’un projet de changement de fenêtres de manière plus ou moins conséquente :

  • Les dimensions des fenêtres ;
  • Le nombre de vantaux ;
  • L’huisserie ;
  • Le type d’ouvrant ;
  • La couleur et les finitions.

Il existe 3 principaux matériaux de construction pour les fenêtres que nous allons aborder un par un avec leurs caractéristiques et leurs prix. Selon les caractéristiques de la fenêtre, les prix oscillent de 350 à 1 200 euros, main d'oeuvre comprise pour des fenêtres standards à 2 vantaux de dimension 125 x 100cm, avec double vitrage.

Type de fenêtre Prix, pose comprise
Fenêtre en bois 400 à 1 200 euros
Fenêtre en PVC 350 à 1 000 euros
Fenêtre en aluminium 500 à 1 200 euros
Main d'oeuvre seule (dépose + pose) 200 à 400 euros

Prix d'un changement de fenêtre en bois.

Les fenêtres en bois étaient autrefois incontournables, mais elles ont progressivement cédé la place à d'autres matériaux considérés comme plus modernes. Cependant, le bois reste très apprécié pour ses qualités d'isolation phonique et thermique, ainsi que pour la chaleur et le caractère qu'il confère à la maison.

En tant que matériau naturel et renouvelable, le bois constitue également l'option la plus écologique pour la menuiserie, d'autant plus s'il provient de forêts locales dont la gestion est conforme aux principes du développement durable. Son seul inconvénient est l'entretien, qui doit être effectué tous les 2 à 5 ans.

En termes de budget, vous pouvez obtenir une fenêtre en bois pour un prix compris entre 400 et 1 200 euros, pose comprise. Selon le modèle choisi, la fenêtre en bois peut être de qualité moyenne à élevée. Dans tous les cas, il est fortement recommandé de choisir une solution de qualité supérieure, tandis que les personnes disposant d'un budget plus modeste opteront pour une fenêtre en PVC.

A noter : Le prix des fenêtres en bois obéit à de nombreuses contraintes. Outre les caractéristiques habituelles (modèle, système d'ouverture, dimensions, etc...), on constate qu’il varie aussi selon l’essence utilisée. Aussi peut-il être parfois difficile de déterminer un "prix moyen raisonnable" pour ce type de fenêtre.

Coût d'un changement de fenêtre en PVC.

En combinant les avantages de l'aluminium (faible entretien et durabilité) et ceux du bois (isolation parfaite et élégance), les fenêtres en PVC sont devenues extrêmement populaires. Dans les dernières années, elles sont même passées au rang de norme pour la menuiserie extérieure.

Certes, la production de PVC génère des déchets, mais il s'agit d'un matériau recyclable dont la performance énergétique est particulièrement bonne.

En termes de budget, les fenêtres en PVC sont les plus abordables du marché, ce qui explique aussi leur immense succès. Le prix d'une fenêtre en PVC varie de 350 à 1 000 euros, installation comprise.

A noter : La valeur d'isolation thermique, Uw, exprimée en W/(m².K), détermine les performances de vos fenêtres. Plus cette valeur est faible, meilleure est l'isolation de la fenêtre. Cette valeur dépend d'une part de la performance thermique du double vitrage et d'autre part du pouvoir isolant du cadre, le PVC étant considéré comme le matériau le plus performant.

Prix d'un changement de fenêtre en aluminium.

Les fenêtres en aluminium ont l'avantage d'être élégantes, modernes et faciles à entretenir.

L'utilisation de l'aluminium reste populaire dans la menuiserie car c'est aussi un matériau durable et recyclable qui conserve bien ses couleurs au fil des ans. Cependant, ce n'est pas un isolant naturel.

Pour que les fenêtres en aluminium soient parfaitement étanches, elles doivent par conséquent être renforcées par des matériaux qui garantissent leur isolation thermique et acoustique. Pour ce faire, les fabricants les renforcent avec de la mousse isolante, un matériau somme toute assez polluant.

En général, changer une fenêtre en aluminium coûte entre 500 et 1 200 euros, main d'oeuvre comprise. Cela fait de ce produit l'un des plus chers du marché. .

Prix d'un changement de fenêtre : le coût de la main d'oeuvre.

En rénovation, le coût des fenêtres est plus important au niveau de la main d'oeuvre car il faut en plus déposer les anciennes fenêtres.

Différentes techniques de pose existent mais en rénovation, afin de ne pas trop alourdir la note, on opte généralement pour une technique nécéssitant le moins d'interventions possibles sur la maçonnerie. On se sert ainsi de l'espace disponible pour y insérer la nouvelle fenêtre, ce qui implique d'avoir une fenêtre aux dimensions plus réduites que la précédente.

Pour changer des fenêtres, il faut compter de 200 à 400 euros / fenêtre, dépose et pose comprises, selon la technique utilisée.

Quelles aides d'Etat pour remplacer vos fenêtres ?

Si le coût du remplacement de vos fenêtres vous semble trop élevé, sachez qu'il est possible d'obtenir des aides publiques.

Avec l'Eco-prêt à taux zéro, vous pouvez ainsi emprunter jusqu'à 30 000 euros. Toutefois, pour bénéficier de cette aide, votre maison doit avoir été construite avant 1990. Pour ce prêt, la période de remboursement peut aller jusqu'à 15 ans.

Les certificats d'économie d'énergie (CEE), qui bénéficient à tous les propriétaires et locataires, peuvent être aussi utilisés pour financer le remplacement des fenêtres d’une maison. Les CEE se traduisent par une aide de 30 à 120 euros par fenêtre, montant calculé en fonction de vos revenus. Pour en bénéficier, votre logement doit avoir au moins deux ans d’ancienneté et vous devez faire appel à un professionnel Reconnu Garant de l'Environnement (RGE) pour réaliser le changement de vos fenêtres.

Autre aide, "Habiter Mieux" de l’ANAH, devenu MaPrimeRenov' Sérénité. Cette subvention est disponible pour les ménages qui réalisent des travaux permettant de réduire leur consommation d'énergie de 35 %. Suivant votre niveau de revenu, l’aide peut aller jusqu'à 50 % du coût des travaux. Il convient de noter qu'une telle baisse de la consommation d'énergie est généralement obtenue par une combinaison de divers travaux, par exemple, une isolation extérieure et un changement de fenêtres. En revanche, il existe aussi des subventions pour le seul remplacement des fenêtres. Dans ce cas, ces aides se chiffrent entre 40 et 100 euros / fenêtre selon vos revenus. Plus de détail sur MaPrimeRenov'.

Enfin, si vous faites appel à un artisan professionnel pour remplacer vos fenêtres, vous pouvez, sous certaines conditions, bénéficier aussi d'une réduction de la TVA à 5,5 %, qui s'applique tant à l’installation qu'au coût des fenêtres.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Etiquette énergie
Panneaux solaires
Climatisation réversible