Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Aides financières pour une VMC double flux en 2022.

VMC double flux A quelles aides peut-on prétendre pour une VMC double flux ? Quel type d'installation est concerné ? Quelles sont les conditions d'obtention et les plafonds de ressources ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Quel type de VMC est-il éligible aux aides ?

Les aides concernent n’importe quel type de VMC double flux. D’ailleurs, aucune marque ni modèle n’est spécifié. Toutefois, il est bon de retenir que les différentes aides imposent un certain seuil d’efficacité à atteindre concernant l'échangeur de chaleur ou bien le gain énergétique final. D'autres aides imposent également un plafond de ressources.

Voilà pourquoi l'installation d'une VMC double flux est souvent combinée à d'autres travaux tels que l'isolation ou la rénovation du chauffage. C'est aussi pour cette raison que l’ANAH exigent la composition d’un bouquet de travaux de rénovation thermique ou énergétique afin de participer au financement. Ainsi, il est plus facile d'obtenir des aides pour une VMC double flux.

Il est toujours possible d’installer une VMC double flux de façon isolée et d‘obtenir des aides. Seulement, les possibilités sont plus limitées. Afin que vous ayez une idée sur les options qui s’offrent à vous en combinant la pose de VMC avec une autre opération, voici un tableau qui résume les gains attendus selon les travaux de rénovation thermique.

Type de travaux Gain énergétique
Vmc à double flux standard jusqu'à 15 %
Isolation des murs (int. ou ext.) jusqu'à 25 %
Isolation des combles/toitures jusqu'à 30 %
Pompe à chaleur jusqu'à 75 %
Double vitrage 10 à 15 %

Les aides de l'ANAH.

L'ANAH (Agence Nationale de l’Amélioration de l’Habitat) propose différents types d'aides. Il n'y a pas d'aides spécifiques à la VMC double flux, mais l'installation d'une telle VMC peut être incorporé à un bouquet de travaux éligible à l'aide "Habiter Mieux Sérénité".

Celle-ci est ouverte aux particuliers ayant un revenu modeste et qui engagent des travaux d’installation de VMC double flux dans leur résidence principale. Le financement s’élève à 50 % des dépenses HT, limité à 10 000 € pour les foyers de catégorie « très modeste » ; avec en sus, une prime « Habiter Mieux Sérénité » qui équivaut à 10 % du montant HT des travaux, plafonnée à 3 000 €.

Pour les ménages de catégorie « modeste », il peut couvrir 35 % des charges HT, limité à 7 000 € avec comme majoration, une prime de 10 % ou 2 000 € maximum.

Les conditions :

  • Réalisation d’un bouquet de travaux permettant d’obtenir un gain énergétique total d’au moins 25 %.
  • Travaux réalisés par un artisan RGE.
  • Votre logement a plus de 15 ans.

Le dispositif d'aide MaPrimeRenov'.

MaPrimeRenov’ est une aide à la rénovation énergétique versée sous forme de prime forfaitaire en fonction des revenus. Gérée par l’ANAH, elle permet à tous de bénéficier d’une VMC double flux dans leur logement grâce à une prime de 4 000 € si le revenu du concerné est classé « très modeste », 3 000 € si « modeste » et 2 000 € si « intermédiaire ».

Une prime énergie ou CEE vient s'ajouter à ces aides. Par contre, les ménages aux revenus plus importants ne reçoivent que l’avantage des Certificats d’Économies d’Energies.

En vigueur depuis janvier 2020 et revu en 2021, MaPrimeRenov' concerne aussi les bâtiments collectifs.

A noter : cette aide ne peut être cumulée avec le programme "Habiter Mieux Sérénité" de l'ANAH vu plus haut.

Conditions :

  • Installation par un artisan RGE.
  • Efficacité minimale de l'échangeur de chaleur de 75%.
  • bâtiment essentiellement composé de résidences principales (75% minimum pour les copropriétés).
  • L’Éco-PTZ.

    c’est un prêt à taux zéro à remboursement très long-terme qui finance certains projets dans l’immobilier, dont la mise en place d’unu VMC double flux, lorsque celle-ci est réalisée avec une des sept catégories de chantier fixée par la loi (voir conditions).

    Le montant du prêt s’élève à 25 000 € remboursable sur 10 ans, quand la pose est conjuguée d’une autre opération; et à 30 000 € amortissable sur 15 ans, quand elle est associée à deux autres actions ou plus.

    Conditions :

    • Association avec l’une des 7 catégories de travaux indiqués par la loi : isolation de toiture, de murs donnant sur l’extérieur, de portes principales, de fenêtre et planchers bas sur sous-sol, installation d’équipements moins énergivores et/ou utilisant des sources d’énergie renouvelable.
    • L’installation fera partie des « travaux nécessaires » lors d’un remplacement du système de chauffage.
    • L’installation est incluse dans les « travaux additionnels » lorsqu’elle vient compléter un projet de rénovation thermique.
    • Le demandeur est bailleur et occupe le logement à titre de résidence principale.
    • Le locataire occupe la demeure à titre principal ( la demande devra toutefois émaner du propriétaire)
    • Le bâtiment est achevé depuis plus de deux ans.

    Aides VMC : la prime énergie.

    la prime d’énergie est un financement qui découle du dispositif des Certificats d’Économies d’Énergie (CEE) mis en place par l’État en 2006 pour financer la transition énergétique. Il oblige les fournisseurs d’énergie à participer au financement des travaux de rénovation énergétique des propriétaires afin de compenser leurs propres émissions carbone.

    Ce dispositif se traduit par une prime forfaitaire que l’on récupère auprès d’un fournisseur de gaz, de carburant ou d’électricité ou d'un intermédiaire. A titre d'exemple, la prime Effy est une des primes énergie existantes sur le marché mais il y en a bien d'autres. Cette prime varie de 0 à 500 euros selon les revenus.

    Les conditions :

    • Installation d’un dispositif performant.
    • Recours à un installateur certifié RGE.

    Aides VMC : une TVA réduite.

    Il est possible de bénéficier d’une TVA réduite à 5,5 % pour des travaux de rénovation et d'amélioration énergétique. La VMC double flux entre dans ce cadre là dans la mesure où elle permet des économies d'énergie grâce à son échangeur de chaleur.

    Attention, vous ne pourrez prétendre à une réduction de la TVA si vous achetez vous-même la VMC. L’intervention d’un professionnel est obligatoire.

    Conditions :

    • Le logement est exclusivement destiné à l'habitation
    • Doit être achevé depuis plus de 2 ans.
    • Achat et pose par des professionnels.

    Exemple chiffré des aides pour une vmc double flux.

    Voyons un cas concret pour découvrir le montant des aides que l’on peut obtenir avec l’installation d’une VMC double flux.

    Monsieur et Madame Martin occupent à titre principal une maison de 100 m2 avec leurs 3 enfants. Leurs revenus annuels s'élèvent à 42 000 € et l’étiquette énergie de leur logement indique C. Avant les travaux, leur consommation énergétique était de 130 kWh/m2 par an, ce qui était nettement mieux que la moyenne en France qui est autour de 250 kwh / m2 et par an.

    Soucieux d'améliorer encore davantage la performance énergétique de leur maison, ils décident d'installer une pompe à chaleur à la place de leur chaudière, ainsi qu'une VMC double flux.

    Après travaux, la consommation est passée à 70 kWh/m2 par an, soit l'équivalent d'une étiquette thermique B donnant droit au passage à un bonus de 1 500 euros supplémentaires. Cela représente pour le foyer une économie de 400 euros par an, soit 6.8% de rentabilité par rapport à leur investissement final (aides déduites).

    Bilan de l'opération :

    Aides Montant
    MaPrimeRénov’ 6 000 euros
    Prime énergie CEE 4 600 euros
    Bonus Bâtiment Basse Consommation (BBC) 1 500 euros
    Total des aides 12 100 euros
    Coût total des travaux 18 000 euros
    Coût de revient, prime déduite 5 900 euros
    Gain énergétique -46% , soit 400 euros d'économies / an (6.8% de rentabilité)

    Les revenus du ménage de 42 000 euros / an correspondent à MaPrimeRénov' Jaune.

    A noter : le gain de 400 euros annuel peut sembler faible, mais il faut bien prendre en compte que le logement avait une étiquette thermique initiale de niveau C, ce qui est déjà pas mal. C'est pourquoi l'économie annuelle n'est que de 400 euros. Pour un logement moins performant, les économies seront sensiblement plus importantes.

    Devis travaux gratuits

    Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

    Faites votre demande de devis en quelques clics
    100% gratuit et sans engagement
    100% sécurisé et confidentiel
    Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
    Etiquette énergie
    Panneaux solaires
    Climatisation réversible