Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Aides financières pour une isolation extérieure en 2022.

Isolation extérieure A quelles aides peut-on prétendre pour isolation par l'extérieur ? Quel montant peut-on percevoir ? Quelles sont les conditions d'obtention et les plafonds de ressources ? Les aides sont-elles cumulables ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'une isolation par l'extérieur ?

Pour gagner en confort, réaliser des économies et préserver l’environnement, de plus en plus de Français envisagent de rénover leur logement. Depuis 2020, le gouvernement tente de simplifier les procédures pour encourager les Français à sauter le pas de la rénovation énergétique.

L’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE) consiste à poser des couches d’isolant sur la façade extérieure d’une maison, de façon à créer une sorte de manteau tout au autour de la structure.

Cette technique d'isolation, très efficace, est parmi les plus coûteuses. Le prix au m2 dépendra de l’isolant choisi (minéral, synthétique ou biosourcés), du type de pose, de la surface des murs à traiter et de la technique de finition (enduit, vêtage, bardage…). Notez également que des contraintes logistiques peuvent faire grimper la facture : difficulté de poser et de livrer un échafaudage, nombre d’étages, nombre d’ouvertures sur la façade…

Comptez entre 100 et 180€ / m2 pour une isolation sous enduit ou sous vêture, et entre 140 et 230€ / m2 pour une isolation sous bardage.

Les différentes aides financières pour une isolation par l'extérieur.

L’Isolation Thermique par l’Extérieur continue de faire partie des travaux de rénovation éligibles à plusieurs types de financement en 2022. Vous pouvez donc solliciter des primes, des subventions et des facilités de paiement, en fonction de vos revenus et du montant de vos travaux.

Voici les aides auxquelles vous pouvez peut-être prétendre pour votre ITE :

  • MaPrimeRénov’
  • MaPrimeRénov’ Sérénité
  • Les Certificats d’Economie d’Energie (CEE)
  • La prime bonifiée « Coup de Pouce Rénovation Performante d’une Maison Individuelle » (textes en attente de publication)
  • Eco-PTZ (l’éco-prêt à taux zéro)
  • Les réductions de TVA, de taxe foncière ou d’impôts.
  • Les aides locales

Principale aide pour isoler par l'extérieur : MaPrimeRenov'.

MaPrimeRenov’ est une aide à la rénovation énergétique versée sous forme de prime forfaitaire en fonction des revenus. C'est l'aide phare du gouvernement afin de parvenir à réduire les émissions carbone du secteur du logement.

Le montant de la prime accordée dépend ensuite du montant de votre revenu fiscal de référence de l’année N-1 et du nombre de personnes dans le foyer. Ainsi, 4 profils de contribuables ont été déterminés en fonction des ressources du foyer fiscal et du lieu d’habitation :

  • Revenus très modestes (MaPrimeRénov’Bleu)
  • Revenus modestes (MaPrimeRénov’Jaune)
  • Revenus intermédiaires (MaPrimeRénov’Violet)
  • Revenus supérieurs (MaPrimeRénov’Rose)

Le plafond de ressources n’est pas le même pour les personnes habitant en Ile-de-France ou dans les autres régions de la métropole. Voir les plafonds de MaPrimeRenov'

Quelles sont les conditions pour bénéficier de MaPrimeRenov' ?

Les conditions à remplir pour bénéficier de MaPrimeRenov' pour une isolation par l'extérieur sont les suivantes :

  • Le logement doit être une résidence principale.
  • Le logement a été construit il y a 15 ans ou plus.
  • Faire appel à une entreprise qualifiée RGE.
  • Réaliser les travaux dans les deux ans.

Quel est le montant de la prime ?

En fonction de votre revenu fiscal, et si vous remplissez toutes les conditions d’obtention de MaPrimeRénov’, vous pourrez prétendre aux aides suivantes :

  • MaPrimeRénov’Bleu : 75€/m2
  • MaPrimeRénov’Jaune : 60€/m2
  • MaPrimeRénov’Violet : 40€/m2
  • MaPrimeRénov’Rose : 15€/m2

A noter : afin que les prix ne s’envolent pas, le gouvernement a fixé le plafond de dépense éligible à 150€/m2.

MaPrimeRénov’ Sérénité : une aide pour les rénovations globales.

« MaPrimeRénov’ Sérénité » est le nouveau nom de l’aide « Habiter Mieux Sérénité ». Celle-ci est maintenant une nouvelle déclinaison de MaPrimeRenov' pour des rénovations globales.

Tout comme l'ancienne aide, elle est réservée aux revenus modestes et très modestes, et participe au financement d’un bouquet de travaux de rénovation dont fait partie l’ITE.

Quelles sont les conditions ?

Les conditions sont les mêmes que pour l'aide MaPrimeRenov' classique, mais deux autres s'y ajoutent :

  • Faire partie de la catégorie de revenus « modestes » ou « très modestes ».
  • Avoir fait l'objet d'un audit énergétique.

Combien vais-je toucher ?

Le montant de MaPrimeRénov’ Sérénité varie selon la catégorie de revenus :

  • Revenus très modestes : 50 % du montant total des travaux hors taxes (HT), plafonné à 15 000 euros.
  • Revenus modestes : 35 % du montant total des travaux hors taxes (HT), plafonné à 10 500 euros.

L'Eco-PTZ pour financer l'isolation par l’extérieur.

Un prêt spécifique peut vous être accordé pour financer l’isolation par l’extérieur de votre maison. L’Eco-PTZ est un prêt à taux d’intérêt nul spécialement dédié aux travaux de rénovation.

Quelles sont les conditions ?

  • Vous êtes propriétaire occupant ou bailleur de votre logement,
  • Votre logement a été construit il y a 2 ans ou plus.
  • Dans le cas d’une location, le bien est loué comme résidence principale,
  • Aucune condition de revenu n’est imposée.

Combien peut-on demander ?

Le plafond de l’Eco-PTZ dépend du nombre de travaux réalisés au sein de votre logement. On les nomme « actions ». Il y en a 7 au total, dont l’Isolation Thermique par l’Extérieur (ITE).

  • 1 ITE seule donne droit à un Eco-PTZ de 15 000 €
  • 1 ITE + 1 autre action donnent droit à un Eco-PTZ de 25 000 €
  • 1 ITE + 2 autres actions donnent droit à un Eco-PTZ de 30 000 €

Nouveau : un bouquet de travaux qui apporterait un gain énergétique d’au moins 35 % et qui permettait de sortir un logement de son statut de « passoire énergétique » pourrait contracter un Eco-PTZ d’un montant maximal de 50 000 € depuis le 1er janvier 2022.

Aides à l'isolation par l'extérieur : les primes énergie ou CEE.

Depuis 2006, les fournisseurs d’énergie doivent encourager les Français à réaliser des économies d’énergie. Ils peuvent vous verser de l’argent pour participer à leur manière à la transition énergétique et financer l’isolation par l’extérieur de votre maison.

L’ITE fait bien partie des opérations standardisées d'économies d'énergie répertoriées par l’ADEME. A ce titre, elle peut bénéficier des primes énergie, aussi appelée CEE (Certificat d'Economies d'Energie). Ces primes énergie portent également d'autres noms selon le prestataire qui les verse ou selon qu'elles sont bonifiées.

A titre d'exemple, La prime « Coup de Pouce Rénovation Performante d’une Maison Individuelle » qui est en voie d'élaboration n'est autre qu'une prime énergie bonifiée.

Quelles sont les conditions d'obtention ?

Vous pouvez demander une aide CEE (Certificats d’Economies d’Energie) seulement si :

  • Vous la demandez pour votre résidence principale ou secondaire,
  • Votre logement a été construit il y a 2 ans ou plus.
  • La résistance thermique R de l'isolation installée doit être supérieure ou égale à 3,7 m2.K/W.

Quel montant vais-je toucher ?

Le montant des CEE dépend du fournisseur d’énergie choisi, du montant global de vos travaux d’isolation par l’extérieur et de vos revenus.

Vous souhaitez une estimation plus précise du montant de votre CEE ? Des simulateurs sont présents sur tous les sites internet des fournisseurs.

Quelle est la marche à suivre ?

Contactez les différents fournisseurs d’énergie pour constituer avec eux votre dossier. Attention à bien signer votre contrat avec le fournisseur d'énergie avant de signer tout devis. L’aide vous sera versée par le fournisseur choisi une fois vos travaux terminés, après l’envoi desdites factures et la production d’une attestation sur l’honneur certifiant que vous avez bien réalisé les travaux.

Autres aides pour l’isolation par l’extérieur.

Sachez enfin qu’il existe des aides plus spécifiques qui peuvent vous aider à financer votre ITE.

Les aides locales.

Vous pouvez par exemple bénéficier d’exonérations de taxes foncières ou de subventions attribuées par votre région ou même votre commune. Recherchez les informations qui concernent le lieu de votre domicile et déposez votre dossier sur la plateforme dédiée de l’ANIL (l'Agence Nationale pour l’Information sur le Logement.)

Les réductions de TVA et d’impôts.

Les travaux d'amélioration énergétique, dont fait partie l’Isolation par l’Extérieur, donnent droit à une réduction de la TVA à 5.5 % sur le matériel facturé par le prestataire et sur la main d'oeuvre. Cette réduction s’applique à tous les logements de plus de deux ans.

Enfin, une réduction d'impôt nommée « réduction Denormandie » peut être accordée à tous les particuliers achetant un logement à rénover, dans certains quartiers des 222 villes bénéficiaires du programme Action cœur de ville, et à condition qu’ils réalisent des travaux de rénovation (dont fait partie l’ITE) pour un montant total d’au moins 25 % du prix du logement acheté. Cette réduction a été prolongée jusqu’au 31 décembre 2022.

Exemple chiffré des aides pour isolation extérieure.

Voyons un cas concret pour découvrir le montant des aides que l’on peut obtenir avec une isolation par l'extérieur.

Monsieur et Madame M. et leur enfant occupent à titre principal une maison de 100 m2 dans le nord de la France. Leurs revenus annuels s'élèvent à 50 000 € et l’étiquette énergie de leur logement indique E. Avant les travaux, leur consommation énergétique était de 300 kWh/m2 par an, ce qui était nettement mieux que la moyenne en France qui est autour de 250 kwh / m2 et par an.

Vu les faibles performances énergétiques de leur maison, ils décident d'isoler les murs par l'extérieur et de remplacer la chaudière par une pompe à chaleur.

Après travaux, la consommation est passée à 100 kWh/m2 par an, soit l'équivalent d'une étiquette thermique C grâce à une gain énergétique de 67%. Cela représente pour le foyer une économie de 1 600 euros par an, soit 6.10% de rentabilité annuelle par rapport à leur investissement final (aides déduites).

Bilan de l'opération réalisée fin 2021 :

Aides Montant
MaPrimeRénov’ 7 000 euros
Prime énergie CEE 6 500 euros
Total des aides 13 500 euros
Coût total des travaux 39 500 euros
Coût de revient, prime déduite 26 000 euros
Gain énergétique -67% , soit 1 600 euros d'économies / an (6.1% de rentabilité)

Les revenus du ménage de 50 000 euros / an correspondent à MaPrimeRénov' Violet.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Etiquette énergie
Panneaux solaires
Climatisation réversible