Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Aides financières pour l'isolation des combles en 2022.

Combles isolés A quelles aides peut-on prétendre pour isoler ses combles ? Quel type de combles est concerné ? Quel est le montant des aides ? Sont-elles cumulables ? Quelles sont les conditions d'obtention et les plafonds de ressources ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Aides à l'isolation des combles aménagés : MaPrimeRenov'.

MaPrimeRénov' est la principale aide de l’Etat en faveur de la rénovation énergétique. Elle est calculée en fonction des revenus de votre ménage et du gain énergétique généré par vos travaux, et privilégie dorénavant les rénovations globales ambitieuses.

Quel est le montant de MaPrimeRenov' ?

Pour l’isolation de vos combles, MaPrim’Rénov inclut une aide forfaitaire variant de 7 € à 25 € environ / m². Attention, celle-ci ne finance cependant que l’isolation des rampants de toiture et des plafonds de vos combles. Les aides pour l'isolation des combles perdus ont été supprimées en 2021 suite à de nombreuses arnaques avec "les isolations à 1 euros".

Pour des travaux plus complets, vous pouvez inclure l’isolation de vos combles dans un bouquet de travaux, vous donnant ainsi accès à des aides plus conséquentes. Le forfait MaPrimeRénov' de rénovation globale propose ainsi une aide forfaitaire d’environ 3 500 € pour les revenus supérieurs et 7 000 € pour les revenus intermédiaires, sous condition d'un gain énergétique de plus de 55 %.

Si vos revenus sont modestes ou très modestes, vous pouvez vous appuyer sur MaPrimeRenov' Sérénité qui fournit à la fois un accompagnement et un soutien financier. Le montant de l'aide représente 35 % du montant total HT de vos travaux plafonné à 10 500 € pour les revenus modestes et 50 % du montant total HT de vos travaux plafonné à 15 000 € pour les revenus très modestes. Votre gain énergétique doit être d’au moins 35 %. Les forfaits MaPrimeRénov' et MaPrimeRénov' Sérénité ne sont pas cumulables.

MaPrimeRenov' ajoute par ailleurs des bonus pour les rénovations globales si vous sortez de la passoire énergétique d’étiquette F ou G, et de même si vous atteignez l’étiquette A ou B reflétant une basse consommation énergétique.

Le bonus « sortie de passoire » et le bonus « BBC bâtiment basse consommation » sont cumulables et représentent chacun 1 500 € pour les revenus très modestes et modestes, 1 000 € et 500 € pour les revenus intermédiaires et supérieurs. Pour en bénéficier, vous devez réaliser un audit énergétique avant de lancer vos travaux.

Quelles sont les conditions pour bénéficier de MaPrimeRenov' ?

Vous pouvez bénéficier de MaPrimeRenov' quels que soient vos revenus et que vous soyez propriétaire bailleur de votre logement ou occupant. Vous pouvez faire votre demande en ligne sur maprimerenov.gouv.fr.

Les conditions à remplir ont été simplifiées :

  • le logement doit être une résidence principale ;
  • il doit avoir plus de 15 ans ;
  • vos travaux doivent être réalisés par un professionnel RGE (reconnu garant de l’environnement)
  • dans le cas particulier de MaPrim’Renov Sérénité, vous ne devez pas avoir contracté un « éco-PTZ » depuis 5 ans.

L’aide est versée en une fois par virement sur présentation de votre facture en fin de travaux.

Pour alléger encore plus le coût de vos travaux, MaPrimeRenov' est cumulable avec d’autres aides : les certificats d’économies d’énergie ou CEE (à noter que MaPrim’Renov Sérénité sera ouverte aux CEE à compter du 01er juillet 2022) ; l’éco-PTZ pour financer le montant restant à payer et la réduction du taux de TVA à 5,5%.

La Prime CEE pour l’isolation des combles perdus et rampants.

Ce certificat est octroyé par l’Etat aux fournisseurs d’énergie (EDF, Total Energies, …) lorsque ceux-ci ont réalisé une action favorisant la réduction de la consommation d’énergie. Afin de compenser leurs propres pollutions, les fournisseurs d’énergie appuient ainsi le financement de travaux de rénovation énergétique.

Quel est le montant des primes CEE ?

Dans le cadre de vos travaux d’isolation des combles, vous pouvez solliciter une prime CEE, aussi appelée prime énergie. Si vous réalisez vos travaux sans l’inclure dans un bouquet de travaux, les montants indicatifs dont vous bénéficierez seront de 22 € / m² si vos revenus sont très modestes ou modestes, et 11 € / m² si vos revenus sont de niveau intermédiaire ou supérieur.

Si l’isolation de vos combles est incluse dans un bouquet de travaux de rénovation énergétique, la prime CEE « rénovation globale de maison individuelle » vous finance pour un gain énergétique d’au moins 35 %.

Pour les opérations engagées à compter du 1er janvier 2022, cette prime est remplacée par l’offre « coup de pouce rénovation performante de maison individuelle » qui accorde une prime CEE bonifiée. Celle-ci varie de 200 à 350 € / MWh d’énergie économisée et pour un gain énergétique d’au moins 55 %. Le montant dépend de vos niveaux de revenus et consommation annuelle d’énergie après travaux.

Quelles sont les conditions d'octroi de la prime énergie ?

La forme de l’aide CEE est au choix du fournisseur d’énergie (chèque, bons d’achat, réductions …). Pour en bénéficier, vous pouvez consulter les offres CEE sur le site internet des fournisseurs d’énergie avant de souscrire à l’offre de votre choix.

Les conditions à remplir pour en bénéficier :

  • Le logement doit être déclaré comme résidence principale.
  • Il doit être achevé depuis plus de 2 ans.
  • Les travaux doivent être réalisé par un artisan RGE.

Comment demander sa prime énergie (CEE) ?

Les démarches peuvent varier selon les intervenants, mais globalement les procédures se ressemblent.

Après les travaux, vous signerez l’attestation sur l’honneur récapitulative des travaux qui vous sera remise par le fournisseur d’énergie (ou par votre prestataire s’il est partenaire CEE).

Vous déposerez votre demande de CEE constituée de tous vos documents (factures, attestation…) auprès de votre fournisseur d’énergie (ou de votre prestataire s’il est partenaire CEE). Votre prime CEE vous sera versée suivant les modalités de l’offre à laquelle vous avez souscrit.

A noter que la demande pour une prime CEE « coup de pouce rénovation performante de maison individuelle » est à déposer à compter du 1er juillet 2022.

Récapitulatif des aides à l'isolation des combles.

Pour rappel, les primes énergie et MaPrimeRenov' sont cumulables, y compris avec les bonus.

Récapitulatif des aides pour les revenus très modestes (bleu) :

Type de travaux MaPrimeRenov' MaPrimeRenov' Sérénité Prime énergie (CEE)
Rénovation globale incluant l'isolation des combles 50% du montant des travaux HT (plafond 15 000€) à compter de juillet 2022
Bonus sortie de passoire 1 500€
Bonus BBC 1 500€
Isolation des rampants et plafonds des combles 25€ / m2 22€ / m2
Isolation des combles perdus 22€ / m2

Récapitulatif des aides pour les revenus modestes (jaune) :

Type de travaux MaPrimeRenov' MaPrimeRenov' Sérénité Prime énergie (CEE)
Rénovation globale incluant l'isolation des combles 35% du montant des travaux HT (plafond 10 500€) à compter de juillet 2022
Bonus sortie de passoire 1 500€
Bonus BBC 1 500€
Isolation des rampants et plafonds des combles 20€ / m2 22€ / m2
Isolation des combles perdus 22€ / m2

Récapitulatif des aides pour les revenus intermédiaires (violet) :

Type de travaux MaPrimeRenov' MaPrimeRenov' Sérénité Prime énergie (CEE)
Rénovation globale incluant l'isolation des combles 7 000€ 7 000€
Bonus sortie de passoire 1 000€
Bonus BBC 1 000€
Isolation des rampants et plafonds des combles 15€ / m2 11€ / m2
Isolation des combles perdus 11€ / m2

Récapitulatif des aides pour les revenus supérieurs (rose) :

Type de travaux MaPrimeRenov' MaPrimeRenov' Sérénité Prime énergie (CEE)
Rénovation globale incluant l'isolation des combles 3 500€ 7 000€
Bonus sortie de passoire 500€
Bonus BBC 500€
Isolation des rampants et plafonds des combles 7€ / m2 11€ / m2
Isolation des combles perdus 11€ / m2

Financer l'isolation des combles à moindre frais avec l’Éco-PTZ.

L’éco-PTZ est un crédit à taux zéro octroyé par des établissements distributeurs de crédits ayant signé une convention avec l’Etat, c'est à dire presque tous les établissement de crédit. Vous pouvez bénéficier d'une enveloppe de 15 000 euros, et jusqu'à 30 000 euros pour un bouquet de travaux incluant l'isolation des combles.

L'éco-PTZ n'est pas soumis à des plafonds de revenus mais doit respecter 3 conditions :

  • Le logement doit être déclaré comme résidence principale.
  • Il doit être achevé depuis plus de 2 ans.
  • Les travaux doivent être réalisé par un artisan RGE.

Vous disposez d’une durée de 3 ans à compter de la réception de l’aide pour réaliser vos travaux. Le remboursement du prêt se fera dans un délai maximal de 15 ans.

Pour procéder à la demande d’un éco-PTZ, vous devez remplir votre formulaire « Emprunteur » et y joindre vos justificatifs, ainsi que le formulaire « Entreprises » concernant votre prestataire. Ces formulaires sont téléchargeables à partir du site du ministère de la Cohésion des territoires. Vous devez remettre ces documents à votre banque (ou un autre établissement agréé) et les compléter en fin de travaux par vos factures.

L’éco-PTZ vous permet de payer vos travaux sans avancer de trésorerie et sans payer d’intérêt. Il est cumulable avec un CEE. Il vous est également possible de recourir à un deuxième éco-PTZ cinq ans après la fin du remboursement de votre premier prêt, et à condition que vos deux prêts n’excèdent pas 30 000 €.

Aides à l'isolation des combles : une TVA réduite.

Vous pouvez jouir d’une TVA à 5,5 % sur vos factures - au lieu de 20 % - pour tous travaux d'isolation des combles, que ce soit des combles perdus ou aménageables. Cette TVA réduite est cependant soumise à condition :

  • Le logement est exclusivement destiné à l'habitation.
  • Doit être achevé depuis plus de 2 ans.
  • Achat et pose par des professionnels.

Si vous achetez vous-mêmes vos matériaux, vos achats ne pourront pas bénéficier d’une TVA à 5.5%.

Par ailleurs, si le montant de votre facture dépasse 300 €, vous devez remettre à votre prestataire une attestation signée qui confirme le respect des conditions d'application de la TVA à 5,5 % (âge de votre logement et nature des travaux réalisés). Les attestations sont téléchargeables sur le site du Ministère de l’Economie, des Finances et de la Relance.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Prix des panneaux solaires
Etiquette énergie