Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation
Rénovation énergétiques > Aides à la rénovation > Aides pour le chauffage au bois

Chauffage au bois : les aides auxquelles vous avez droit en 2024

Rédigé par Nicolas Laporterie | Temps de lecture : 6 minutes

chauffage au bois Vous souhaitez faire installer un système de chauffage au bois et réaliser des économies d’énergie ? Quelles sont les aides auxquelles vous pouvez prétendre ? Pour quel montant ? Comment en bénéficier ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

De quelles aides parle-t-on ?

Les aides auxquelles vous pouvez prétendre pour votre chauffage au bois et qui vont vous être détaillées dans cet article concernent deux types d’installations ou de remplacements :

  • Les chaudières biomasses : à bois bûches ou à granulés.
  • Les appareils de chauffage au bois indépendants (ou d’appoints) : les poêles à bois ou à granulés, les inserts, et les foyers fermés.

Il n’existe plus d’aides financières pour l’achat du combustible (bûches de bois et granulés) depuis la fin du « chèque énergie bois » le 31 mai 2023.

Si vous souhaitez des informations sur le coût des installations, ci-dessous les principaux tarifs :

Ma Prime Rénov’

MaPrimeRénov' est une aide financière de l’état qui remplace le crédit d’impôt pour la transition énergétique (CITE) et les aides de l’Agence nationale de l’Habitat (Anah) « Habiter mieux agilité » et « Habiter mieux sérénité ».

Pour qui ?

Ma Prime Rénov’ s’adresse à l’ensemble des propriétaires (propriétaires occupants, copropriétés et propriétaires bailleurs), sans condition de revenus.

Deux critères sont obligatoires pour bénéficier de ce dispositif : Votre logement doit être construit depuis au moins 15 ans ou depuis au moins deux ans si vous souhaitez remplacer votre chaudière actuelle par une chaudière au bois.

Vous êtes propriétaires bailleurs ? Plusieurs obligations vous incombent pour bénéficier de MaPrimeRénov’ :

  • Vous devez louer votre logement en tant que résidence principale pour une durée égale ou supérieure à cinq ans.
  • Vous devez informer votre locataire de la réalisation de travaux financés grâce au dispositif.
  • Vous devez déduire le montant de la prime du coût total des travaux, en cas de hausse du montant du loyer, et en informer votre locataire.

Pour quel montant ?

Le montant de la prime est forfaitaire et varie selon les revenus du foyer et les économies d’énergie réalisées grâce aux travaux.

Ma Prime Rénov’ est découpée en 4 catégories de ressources, regroupant les ménages très modestes (MaPrimeRénov’Bleu), les ménages modestes (MaPrimeRénov’Jaune), les ménages intermédiaires (MaPrimeRénov’Violet), et les ménages aisés (MaPrimeRénov’Rose).

Selon votre revenu fiscal de référence (RFR), le gain écologique réalisé, et le type de chauffage au bois que vous faites installer, l’aide forfaitaire varie de 800€ à 10 000€. Plus d’explications ci-dessous selon la catégorie de ressources à laquelle vous appartenez.

MaPrimeRénov’ Bleu :

  • Si vous habitez hors Île-de-France : vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ si votre RFR est situé entre ⩽ 16 229 € - ⩽ 38168 € (+ 4813 € par personne supplémentaire.
  • Si vous habitez en Île-de-France : vous êtes éligible au dispositif si votre RFR est situé entre ⩽ 22 461 € - ⩽ 52 886 € (+ 6650 € par personne supplémentaire).

Dans les deux cas, pour l’installation de votre chauffage au bois, vous pouvez bénéficier d’une aide financière allant de 2 500€ à 10 000€.

Types de chauffage au bois Montant de l’aide MaPrimeRénov’
Chaudières à granulés 10 000 euros
Chaudières à bûches 8 000 euros
Poêle à granulés 2 500 euros
Poêle à bûches 2 500 euros
Insert ou foyer fermé 2 500 euros

MaPrimeRénov’ Jaune :

  • Si vous habitez hors Île-de-France : vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ si votre RFR est situé entre ⩽ 20 805 € - ⩽ 48930 € (+ 6165 € par personne supplémentaire).
  • Si vous habitez en Île-de-France : vous êtes éligible au dispositif si votre RFR est situé entre ⩽ 27 343 € - ⩽ 64 380 € (+ 8 097 € par personne supplémentaire).

Dans les deux cas, vous pouvez prétendre à une aide forfaitaire qui s’étend de 1 500€ à 8 000€.

Types de chauffage au bois Montant de l’aide MaPrimeRénov’
Chaudières à granulés 8 000 euros
Chaudières à bûches 6 500 euros
Poêle à granulés 2 000 euros
Poêle à bûches 2 000 euros
Insert ou foyer fermé 1 500 euros

MaPrimeRénov’ Violet :

  • Si vous habitez hors Île-de-France : vous êtes éligible à MaPrimeRénov’ si votre RFR est situé entre ⩽ 29 148 € - ⩽ 69081 € (+ 8 744 € par personne supplémentaire).
  • Si vous habitez en Île-de-France : vous êtes éligible au dispositif si votre RFR est situé entre ⩽ 38 184 € - ⩽ 90 496 € (+ 11 455 € par personne supplémentaire).

Dans les deux situations, le montant de votre aide forfaitaire se situera entre 800€ et 4 000€.

Types de chauffage au bois Montant de l’aide MaPrimeRénov’
Chaudières à granulés 4 000 euros
Chaudières à bûches 3 000 euros
Poêle à granulés 1 500 euros
Poêle à bûches 1 000 euros
Insert ou foyer fermé 800 euros

MaPrimeRénov’ Rose :

Enfin, si vous faites partie des ménages les plus aisés (MaPrimeRénov’Rose), notez que vous n’avez accès qu’à un panel relativement restreint d’opérations. L’installation d’un système de chauffage au bois n’en faisant pas partie, vous ne bénéficierez pas de cette aide financière.

Aides bonifiées

Les trois premières catégories ont aussi la possibilité de bénéficier de certains bonus, qui viennent s’ajouter à cette aide forfaitaire. Les bonus « sortie de passoire » et « bâtiment basse consommation » peuvent vous permettre d’obtenir entre 500€ et 1 500€ supplémentaires pour financer votre installation de chauffage au bois.

Utilisez le simulateur Simul'Aid€s pour connaître le montant exact de votre aide forfaitaire !

Comment en bénéficier ?

Il vous suffit de déposer votre demande d’aide sur le site www.maprimerenov.gouv.fr.

Nous vous conseillons de vérifier en amont votre éligibilité et le type de chauffage au bois que vous souhaitez utiliser.

Depuis le 1er janvier 2023, le dispositif MaPrimeRénov’ connaît une nouveauté. Désormais, votre projet pourra être accompagné par « l'Accompagnateur Rénov' », afin de bénéficier de subventions supplémentaires pour des travaux de rénovation énergétique selon les montants.

La prime CEE pour votre chauffage au bois

Ce dispositif fait partie des certificats d’économie d’énergie (CEE), mis en place depuis 2006. Il vise à contraindre les fournisseurs d’énergie à verser cette prime aux ménages afin de les aider à réaliser des économies d’énergie, sur le principe du pollueur-payeur.

Pour qui ?

La prime CEE est accessible à tous les ménages et cumulables avec Ma Prime Rénov’.

Concernant le chauffage au bois, deux opérations sont éligibles à cette prime :

  • Si vous faites installer une chaudière biomasse individuelle.
  • Si vous faites installer un appareil d’appoint ou indépendant de chauffage au bois.

Notez aussi que votre appareil doit obligatoirement être installé par un professionnel qualifié « reconnu garant de l’environnement » (RGE) pour que vous puissiez bénéficier de ce dispositif.

Ce n’est pas tout, puisque l’obtention de cette prime dépend aussi de plusieurs critères relatifs aux économies d’énergie que vous permettent d’obtenir votre système :

  • Le rendement énergétique de l’équipement doit être supérieur ou égal à 70 %.
  • La concentration en monoxyde de carbone « E » mesurée à 13 % d’O² doit être inférieure ou égale à 0,3%.
  • L'indice de performance environnementale, dénommé « I », doit se situer en dessous (ou égal) de 2.

Pour quel montant ?

Le montant de la prime CEE varie en fonction de la nature de vos travaux et de l’économie d’énergie qu’ils permettent de réaliser. Ainsi, vous pourrez obtenir quelques centaines d’euros au maximum.

Comment en bénéficier ?

Avant les travaux, il faut déposer une demande de prime CEE auprès du professionnel RGE avant de signer le devis. Le professionnel se charge ensuite de l'envoi du dossier.

Après les travaux, il reste à envoyer tous les éléments tels que les devis et les factures afin de finaliser le processus. Le fournisseur d'énergie procèdera alors au paiement sous quelques mois, sachant qu'il est possible qu'un contrôle soit effectué par ses soins.

Le coup de pouce chauffage : remplacez votre vieille chaudière par un chauffage au bois !

Cette prime permet aux ménages de réaliser des économies d’énergie en les encourageant à se tourner vers des systèmes de chauffages moins énergivores. Il s'agit en fait d'une prime CEE bonifiée.

Cette prime peut être particulièrement bénéfique pour alléger le prix d'achat d’une chaudière à bois !

Pour qui ?

Que vous soyez propriétaires ou locataires, vous pouvez bénéficier de cette prime uniquement si votre logement a été construit depuis au moins deux ans. Les résidences principales comme secondaires sont concernées.

Pour quel montant ?

Le montant de la prime Coup de pouce chauffage est calculé selon la nature de vos travaux, et selon vos ressources. Si vous êtes considérés comme un ménage aux revenus modestes ou très modestes, vous pouvez bénéficier de 4 000€ minimum pour une chaudière biomasse, et de 800€ minimum pour l’installation d’un appareil indépendant de chauffage au bois.

Si vos revenus entrent dans les catégories intermédiaires ou élevées, la prime est de 2 500€ minimum pour une chaudière à bois, et de 500€ minimum pour un appareil indépendant de chauffage au bois.

Concernant le remplacement d’une chaudière fioul par un système de chauffage au bois, vous pouvez aussi profiter du « Coup de boost fioul », une prime complémentaire qui peut varier de 1 000€ à 1 500€ selon vos revenus.

Cependant, la prime « Coup de boost fioul » n’est que temporaire et s’applique uniquement si la fin de vos travaux est programmée pour le 31 décembre 2023 (au plus tard), et/ou pour les devis que vous avez signés entre le 29 octobre 2022, et le 30 juin 2023.

Comment en bénéficier ?

Après avoir sélectionné le professionnel qualifié RGE qui effectuera vos travaux, et signé le devis, vous devrez envoyer les pièces justificatives de vos travaux (devis, factures, attestations, etc) à l’entreprise, une fois le chantier achevé.

L’éco-prêt à taux zéro

L’éco prêt à taux zéro (L’éco PTZ) est un emprunt dont les intérêts sont payés par l’état et qui vous permet d’emprunter jusqu’à 50 000€. Le montant du prêt dépend de la nature de vos travaux et de vos revenus.

Pour qui ?

L’éco PTZ est attribué sans condition de ressources pour tous les propriétaires occupants ou bailleurs, souhaitant réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Votre logement doit avoir été construit depuis plus de 2 ans à la date de début des travaux. Que vous soyez propriétaire occupant ou bailleur, votre logement doit être occupé au moins 8 mois par an (sauf obligation professionnelle, raison de santé ou cas de force majeure).

Pour quel montant ?

Si vous souhaitez faire installer un système de chauffage au bois, votre prêt peut aller jusqu’à 15 000€, à un taux d’intérêt de 0 %.

Dans le cas d’une rénovation plus globale ou de plusieurs travaux à réaliser, ce prêt peut même s’étendre de 30 000€ à 50 000€ sur 20 ans maximum.

Comment en bénéficier ?

Notez tout d’abord que les démarches sont différentes selon les personnes qui habitent en métropole, et celles qui résident en outre-mer.

Avant de remplir le dossier de prêt, il vous faudra effectuer plusieurs démarches :

  • Choisissez la nature de vos travaux : dans notre cas, sélectionnez « installation, régulation, ou remplacement d’un système de chauffage ou de production d’eau chaude sanitaire » et/ou « installation d’équipements de chauffage utilisant une source d’énergie renouvelable ».
  • Choisissez l’entreprise : le professionnel doit être qualifié RGE. Afin de bénéficier des aides, vérifiez la certification RGE de l'artisan.
  • Prenez rendez-vous avec une banque proposant ce type de prêt. Vous pouvez la sélectionner grâce à cette liste des banques affiliées.

La dernière étape consiste à remplir le dossier de prêt. Votre banque vous indiquera l’ensemble des documents à fournir.

Le prêt Avance Rénovation pour financer votre chauffage au bois

Le prêt Avance Rénovation est un prêt hypothécaire accordé par certains établissements bancaires, et garanti à 75% par l’état.

À l’instar de l’éco PTZ, ce dispositif vous permet de financer vos travaux de rénovation énergétique comme l’installation d’un système de chauffage au bois.

Pour qui ?

Ce prêt est destiné aux personnes aux revenus très modestes et modestes. Si vous souhaitez en bénéficier, vos ressources doivent être inférieures ou égales aux différents barèmes énoncés par l’Anah (Agence Nationale de l’habitat) et consultables ci-dessous.

Plafonds de ressources de l'Anah

De plus, vos travaux doivent être effectués dans un logement en copropriété ou occupé en tant que résidence principale, et réalisés par un professionnel qualifié RGE.

Pour quel montant ?

Selon vos revenus et la nature de vos travaux, vous pouvez bénéficier d’un prêt généralement compris entre 3 500€ et 30 000€ sur une durée de 25 ans maximum (délai supplémentaire accordé dans certains cas), avec un taux d’intérêt fixe à 2%.

Seuls trois établissements bancaires (Crédit Mutuel, Banque postal, CIC) proposent ce dispositif en 2023, et les montants diffèrent selon l’établissement.

L’obtention du prêt Avance Rénovation dépend aussi de votre âge :

  • Si vous avez 60 ans ou plus : vous pourrez emprunter entre 25 % et 45 % de la valeur du bien.
  • Si vous avez moins de 60 ans : vous ne pouvez pas emprunter une somme qui dépasse 70 % de la valeur du bien.

Comment en bénéficier ?

Si vous remplissez les conditions énoncées ci-dessus et si vous êtes déjà client dans l’une des banques proposant ce type de prêt, il vous faudra solliciter un rendez-vous avec votre conseiller bancaire.

Si vous n’êtes pas client, renseignez-vous auprès de ces établissements pour connaître les démarches à suivre.

La TVA réduite à 5,5 %

Vous pouvez bénéficiez de la TVA réduite à 5,5 % pour tous les travaux de rénovation énergétique.

Pour qui ?

Seuls les propriétaires occupants, bailleurs ou syndicats de propriétaires, les locataires et occupants à titre gratuit, ainsi que les sociétés civiles immobilières peuvent profiter de ce dispositif.

Deux conditions sont à respecter :

  • Votre logement doit être construit depuis plus de deux ans au début des travaux.
  • Il doit être occupé à usage d’habitation uniquement.

Comment en bénéficier ?

Afin de bénéficier du taux de TVA réduit à 5,5%, vous devez remplir une attestation simplifiée que l'on trouve sur le site impots.gouv.fr afin d’en faire la demande. Ce formulaire correspond aux travaux qui concernent uniquement le second œuvre. Ce qui est généralement le cas pour l’installation d’un système de chauffage au bois.

Cependant, si vos travaux sont de l’ordre du gros œuvre, vous devrez remplir un autre formulaire. L’artisan RGE à qui vous ferez appel notifiera directement sur le devis et la facture, le taux de TVA réduit à 5,5%.

Les aides locales pour votre chauffage au bois

Les collectivités territoriales s’impliquent de plus en plus dans la transition énergétique et octroient plusieurs primes afin d’aider les ménages à réaliser des travaux de rénovation énergétique.

Le montant de ces dispositifs peut varier de quelques centaines d’euros, à plusieurs milliers d’euros, selon votre région, vos revenus et le type de chantier que vous réalisez.

Vous voulez savoir à quelles primes vous pouvez prétendre dans votre région ? Consultez l’ensemble des aides locales pour vos travaux de rénovation énergétique !

Trouvez un chauffagiste près de chez vous et obtenez des devis

Pour faire chiffrer votre projet, ainsi que l’ensemble de vos aides, nous pouvons vous mettre en relation avec des installateurs proches de chez vous.

Quelques minutes vous suffiront à remplir le formulaire afin d'obtenir une estimation.

FAQ

  • Quelles sont les aides pour un chauffage au bois ?

    Différentes aides existent selon le type de chauffage installé. Les plus importantes peuvent grimper jusqu'à 14 000 euros cumulées.

  • Qui peut bénéficier du chèque bois ?

    Ce chèque n'est plus en vigueur. Il a pris fin le 31 mai 2023.

POUR ALLER PLUS LOIN SUR LE SUJET :

Devis travaux gratuits

Vous voulez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

Obtenez des devis en quelques jours
Devis gratuit et sans engagement
Données sécurisées et confidentielles
Newsletter

Vous vous intéressez à l'immobilier ? Abonnez-vous à notre newsletter trimestrielle !

  • Conseils sur l'habitat
  • Coût des travaux
  • Évolution des prix immobiliers
  • Investissement et rentabilité immobilière