Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Recyclage des panneaux solaires.

Panneaux solaires recyclés Les panneaux photovoltaïques sont-ils recyclables ? Si oui, qui est en charge de les recycler et quelle part est recyclable ? Comment se passe ce processus de recyclage ? Que faire lorsque les panneaux solaires arrivent en fin de vie ? Pourquoi est-ce si important de recycler ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Les panneaux photovoltaïques sont-ils recyclables ?

De nombreuses personnes ont affirmé que les panneaux solaires polluaient l'environnement car ils ne pouvaient être recyclés. En réalité, près de 95 % d’un panneau solaire classique sont recyclables. Seuls 5% de ses composants sont donc mis au rebut, parce qu'ils ne peuvent plus être utilisés dans l'industrie. Comparé aux États-Unis ou à l’Asie, l’activité de recyclage des panneaux est bien plus avancée en Europe et en France.

Non seulement les panneaux ont l'avantage d'être hautement recyclables, mais ils ont aussi un impact positif sur l'environnement. En effet, malgré un processus de production gourmand en énergie, au total, ils en produisent beaucoup plus qu'ils n'en consomment. Ceci est dû à leur longue durée de vie. En effet, un panneau solaire peut fournir de l’électricité pendant plus de 30 ans. Un laps de temps vraiment étendu qui compense largement les ressources ayant servi à sa fabrication ; mais aussi à son recyclage.

Les panneaux solaires utilisent 100 % de leur puissance au départ, puis perdent environ 1% par an. On retrouve ainsi un rendement de 80 % au bout de 20 ans. C'est en raison de cette performance qu’ils sont généralement garantis pendant 25 ans. On estime par ailleurs qu’ils mettent un à cinq ans pour produire autant d'énergie qu'il en a fallu pour les fabriquer.

Aussi, si vous envisagez d'investir prochainement dans une installation photovoltaïque, vous devez savoir que cette technologie présente un bilan environnemental extrêmement favorable.

Qui est en charge de recycler les panneaux ?

Depuis 2014, les panneaux photovoltaïques sont couverts par la directive européenne 2002/96/CE sur le recyclage des équipements électroniques et électriques. La création de l'organisme environnemental PV Cycle est la réponse française à cette exigence de l’Europe.

C’est donc PV Cycle qui a la tâche de recycler les capteurs solaires usés ou hors d’état de fonctionner. Il s’occupe aussi de les collecter à travers tout le pays. Cela, gratuitement et sans distinction de marque ou de type de technologie.

PV Cycle a été créé par des entreprises de premier plan dans le secteur de l'énergie solaire. C’est un éco-organisme sans but lucratif dont l’activité est agréée par l’Etat.

Pour information, c’est dans une usine située à Rousset, près d'Aix-en-Provence, que tous les panneaux usés sont envoyés pour être recyclés. L’ensemble du processus de recyclage des panneaux se déroule donc entièrement en France, ce qui en facilite le contrôle et la vérification.

Comment se déroule le processus de recyclage ?

En France, les panneaux traditionnels au silicium constituent la majorité des installations. Ils représentent environ 90 % du marché. Ceux-ci utilisent presque intégralement des matériaux recyclables.

En effet, les panneaux solaires sont composés d'aluminium, de cuivre, de verre, de cellules en silicium (ou d’autres matériaux semi-conducteurs plus rares comme l'indium), d'argent et de plastique. Chacun de ses éléments va subir un traitement spécifique pour être recyclé.

Type de matériau Part du matériau
Verre 75%
Plastique 10%
Aluminium 9%
Silicium 5%
Cuivre, argent et autres métaux 1%

Tout d'abord, le cadre en aluminium, le boîtier et les câbles sont retirés. Notez de suite que l'aluminium peut être recyclé autant de fois que nécessaire. Il suffit de le faire fondre pour s'en resservir. Le boîtier et les câbles sont quant à eux envoyés dans une usine spécialisée pour être traités avant d’être réutilisés.

Quant aux éléments restants du panneau, ils subiront différents traitements afin d’en séparer les différents matériaux. Un premier traitement mécanique permettra de les trier à l'aide de broyeurs, aimants, et autres trieurs. Ensuite, des traitements thermiques et chimiques permettront de récupérer les reste des éléments.

C’est ainsi qu’on en récupère le verre, matériau qui a la particularité d’être indéfiniment recyclable, en plus d’avoir de multiples usages. Le verre peut en effet être utilisé autant pour créer des objets design que pour isoler efficacement les habitations.

En plus du verre, on récupère aussi le silicium. Celui-ci est réutilisé pour faire des lingots de silicium qui seront utilisés dans d'autres industries.

L'argent et le cuivre du panneau solaire sont également récupérés, ainsi qu’une partie de son plastique. Ce dernier servira alors comme combustible d'usine.

Pour résumer, tous les composants d'un panneau solaire, ou presque, sont recyclés. Ce qui confirme qu’il ne pollue que très faiblement.

Importance de la pureté du recyclage.

On ne s'en rend pas compte mais tous les éléments d'un panneau n'ont pas la même valeur. L'aluminium et le verre sont les constituants majeurs des panneaux solaires. En effet, ceux-ci représentent 85% du poids des panneaux solaires. En revanche, ils ne représentent que 25% de la valeur totale, ce qui est très faible comparé à leur poids.

A contrario, certains éléments plus rares comme le silicium, le cuivre et l’argent ne pèsent que pour 3% du poids mais 70% de la valeur. On comprend mieux alors tous les enjeux économiques du recylage. Si l'essentiel de l'enjeu écologique consiste à recycler le maximum de matière (en poids), l'enjeu économique, lui, se situe bien au niveau du recyclage des matières précieuses telles que l'argent, car c'est là que se situe l'essentiel de la valeur.

Il y a donc un fort intérêt à développer des technologies permettant de récupérer le maximum de ces matériaux et avec la plus grande pureté possible. Avec l'essor croissant du solaire et l'explosion de la demande pour toutes les matières premières, la filière du recyclage s'est donc d'autant plus lancée dans de nombreux projets de recherche afin d'améliorer les procédés de recyclage et les filières de valorisation.

Que faire lorsque les panneaux atteignent leur fin de vie ?

Il est important de savoir quoi faire lorsque les panneaux solaires atteignent leur fin de vie. Quand ce moment arrivera, deux options s’offrent à vous.

La première, les retirer. Dans ce cas, la loi (article 11 de l'arrêté du 9 mai 2010) prévoit que le producteur d’électricité, - c’est-à-dire vous - enlève les panneaux photovoltaïques à sa charge. La loi vous contraint aussi à confier vos panneaux usés à un organisme de recyclage, étant compris que leur transport sera entièrement à votre charge.

PV Cycle propose environ 200 points de collecte de panneaux solaires usagés (France métropolitaine et DOM-TOM). Ce réseau est financé par des fabricants, des importateurs, des installateurs et des propriétaires.

Deuxième option, investir dans de nouveaux panneaux. Dans ce cas, c'est un professionnel qui se charge de les installer pour vous, une fois qu’il aura retiré vos anciens capteurs. Il lui revient également l’obligation de transporter les modules solaires usés dans un point de collecte. En somme, vous ne payez plus rien sauf le coût de vos nouveaux panneaux.

Qui finance le recyclage des panneaux ?

Cette question est fréquemment posée. Comme pour les autres appareils électroménagers vendus en France, l’écotaxe s'applique aussi aux panneaux solaires. Elle est directement incluse dans leur prix d’achat. C’est cette éco-participation, que vous payez au moment de l’achat de vos panneaux, qui finance leur recyclage.

Le montant de cette redevance dépend essentiellement de trois paramètres : le poids et le type de technologie de vos panneaux, et le coût de recyclage au moment de votre achat. Ce montant fait par ailleurs chaque année l’objet d’un réajustement par un comité réunissant les principaux acteurs du marché français.

Notez que cette taxe doit être incluse dans la facture de l'entreprise qui installe vos panneaux. A titre informatif, en 2020, elle a été de 0,60 € pour les panneaux pesant moins de 10 kg.

Pourquoi est-ce si important de recycler les panneaux ?

En choisissant de recycler, nous minimisons notre consommation de ressources en eau, en énergie et en matières premières, et nous diminuons aussi nos déchets. Ce faisant, nous réduisons en même temps nos émissions de CO2, qui sont si dangereuses pour notre planète.

En outre, la filière du recyclage crée de nouveaux emplois et constitue un formidable levier pour l'économie nationale.

Dans tous les cas, le recyclage est un moyen de protéger l'environnement. En France, il évite l'émission de 20 millions de tonnes de CO2 par an. Il s'agit d'une véritable réponse à la demande croissante de matières premières ainsi qu'aux contraintes environnementales et économiques.

Son seul véritable inconvénient est qu’il représente un coût supplémentaire pour l'entreprise, et donc pour le consommateur. Mais c'est le prix à payer si on veut préserver notre planète.

Recyclage : les obligations des producteurs.

Pour que le recyclage soit optimal, tout doit partir de la conception. En effet, la conception des panneaux solaires doit être faite en pensant à son futur recyclage. Ceci est d'ailleurs valable pour tout produit et s'appelle l'écoconception.

La loi n°2020-105 du 10 février 2020 relative à la lutte contre le gaspillage et à l’économie circulaire oblige désormais les producteurs à adopter une démarche d’écoconception. Ainsi, les fabricants sont désormais tenus de mettre en œuvre les trois « R » (réduire, réutiliser et recycler) :

  • réduire la quantité de matériaux nécessaire ;
  • réutiliser certains matériels exploitables d’un ancien panneau ;
  • recycler les matériaux.

Vous projetez d'installer des panneaux solaires ? Consultez notre offre de panneaux solaires pas cher ou bien demandez des devis.