Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un remblai en 2019.

Remblai Combien coûtent des travaux de remblaiement ? Quel est le prix au m3 d’un remblai ? Qu’est-ce qui fait varier le prix des travaux de remblaiement ? Qu'est-ce qu'un remblai ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'un remblai ?

L’opération de remblai consiste à ajouter de la terre, du sable ou d’autres matières sur un terrain pour le niveler, rehausser son niveau ou encore l’aplanir en comblant les trous et en corrigeant les irrégularités qui se trouvent dessus. Elle peut être réalisée avant (préparation) et après (finition) la construction d’un ouvrage.

- Avant : rendre le sol plus solide et plus stable pour que les ouvrages qui vont y être édifiés soient mieux sécurisés.
- Après : comblement des fouilles créées pour les besoins du chantier et remise à niveau de la terre.

Matériaux utilisés pour un remblai.

Contrairement à ce que l’on pense, les matériaux utilisés pour les travaux de remblai ne se limitent pas seulement à la terre. Il peut s’agir de craie, de roches siliceuses, de roches argileuses ou de gravats. Tout dépend du type d’ouvrage à réaliser, la composition et la configuration du terrain. Une étude préalable du sol en question est donc indispensable pour déterminer la nature des matériaux à utiliser avec leur dosage respectif et le type de remblai à réaliser.

A titre d’exemple, la craie est parfaite pour les sols secs et les gravats pour les sols humides. Les roches siliceuses quant à elles peuvent supporter de lourdes charges. Il faut à tout prix éviter de remblayer avec de la terre argileuse, humide ou sableuse, car elles sont mouvantes. Il n’est pas conseillé de construire sur un sol très argileux et sur un terrain à granulométrie élevé, le premier est instable et le second est une véritable trappe à humidité.

A noter : un remblai non adéquat peut être source de déformation, de tassement ou de glissement de terrain. Avant d’utiliser les gravats, il faut bien veiller à ce qu’ils ne contiennent pas du plâtre.

Prix d'un remblai au m3.

Etant donné que les travaux de remblaiement sont réalisés par des terrassiers, il est évident que leur coût va dépendre des prix proposés par ces derniers. Toutefois, il peut être intéressant de connaître les paramètres sur lesquels ils se fondent pour établir leur devis. A cet effet, il est important de mentionner qu’il n’y a pas de prix de référence pour les opérations de remblai. Les professionnels peuvent tarifer leur prestation aux prix qu’ils veulent. Pour ce faire, ils se basent sur la nature du terrain et son accessibilité. Ces deux éléments vont déterminer le type de matériaux à utiliser ainsi que les instruments et engins à mettre en œuvre pour leur transport et leur mise en place.

Le prix d’un remblai comprend donc : le prix des matériaux de remblai, la location des équipements nécessaires pour sa réalisation et la main d’œuvre du terrassier. e prix d’un remblai est évalué entre 15 et 50 euros / m3 comme l’indique le récapitulatif ci-dessous :

Type de remblai Prix au m3 (main d'oeuvre comprise)
Remblai de terre 15 à 25 euros / m3
Remblai de sable 30 à 50 euros / m3
Remblai de tranchée 32 à 38 euros / m3

Prix moyen d'un remblai.

Les travaux de remblai se déroulent en deux étapes : transport des matériaux de remblai à leur emplacement par le biais d’engins de type tractopelle et compactage des lits de matériaux déposés au moyen de compacteurs (statiques, à pneu, vibrant ou plaque vibrante).

Pour bénéficier d’un meilleur prix, il est conseillé de fournir soi-même les matériaux de remblai (terre, roches, etc…). On peut même les obtenir gratuitement si on connaît une personne qui en possède et qui cherche à s’en débarrasser. Ainsi, il est recommandé de faire le tour des chantiers environnants car il y a fort parier que vous puissiez dénicher des surplus de terre à évacuer voire des tonnes de gravats dans le cadre de démolitions?

En moyenne, le coût du remblai tourne autour de 35 euros / m3. Ce prix comprend les matériaux, les engins mécaniques et la main d'oeuvre. Mais si vous fournissez les matériaux, ce prix peut être divisé par 2.

Normes à respecter pour les travaux de remblaiement.

Selon les prescriptions législatives, il faut demander une autorisation de travaux dans le cas d’un remblai de plus de 2 m de haut et supérieur à 2 ha (art R421-19), de plus de 2 m de haut pour une superficie inférieure à 100 m2 (art R421-3) et de plus de 2 m de haut pour une superficie supérieure à 100 m2 sur une zone sauvegardée, une réserve naturelle ou un site classé (art R421-20).

Elles prévoient également l’interdiction de tous travaux de remblai lorsque la zone concernée est considérée comme inondable ou lorsque la commune refuse d’en donner l’autorisation.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK