Prix d'un ramonage de cheminée en 2024 | Tarifs et devis
Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation
Prix des travaux > Chauffage > Prix d'un ramonage de cheminée

Prix d'un ramonage de cheminée en 2024

Rédigé par Nicolas Laporterie | Temps de lecture : 3 minutes

Ramonage d'une cheminée Combien coûte un ramonage de cheminée ? Quel est le prix d'un ramonage manuel ou chimique ? Quel est le tarif de l'intervention selon la hauteur du conduit de cheminée ? Quels sont les coûts annexes ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

En quoi consiste le ramonage d’une cheminée ?

Le ramonage vise à nettoyer les résidus de cendres et de carbone qui s’accumulent au fil de l’utilisation de votre cheminée pour former du bistre et de la suie. Ces derniers empêchent l’air de bien circuler vers l’extérieur, mais risquent surtout d’occasionner des intoxications au monoxyde de carbone ou des incendies. Le ramonage n’est donc pas à prendre à la légère !

Il contribue également à réduire votre impact environnemental, à améliorer le rendement énergétique de la cheminée et à réaliser des économies. En effet, on estime qu’une couche de 1 mm de suie augmente la consommation d’énergie de 5% en moyenne selon la taille du conduit d'évacuation.

Plus vous utiliserez votre cheminée intensivement, plus le ramonage devra être fréquent afin d’éviter une accumulation trop importante des résidus de cendre et de carbone. Par exemple, dans le cas d’un usage supérieur à 4 fois par semaine, demandez conseil au ramoneur afin de fixer la fréquence de ramonage adéquate.

Dans les faits, le ramonage consiste à gratter les conduits de cheminée afin de décoller tous les résidus de la combustion. On distingue 2 types de ramonage :

  • le ramonage mécanique ou manuel : on frotte à l'aide d'une brosse appelée hérisson pour nettoyer les parois ;
  • le ramonage chimique : on utilise ici des produits chimiques pour réaliser ce travail.

On parle également de ramonage pour les chaudières. Néanmoins, le travail est très différent car les conduits ne contiennent pas de suie ou de bistre. Il s’agit ici de nettoyer le corps de chauffe, les brûleurs, les filtres (qui emmagasinent les cendres) et le tubage, à la manière d'un entretien de chaudière. Nous n'aborderons donc pas le cas de ces appareils, car ce n'est pas vraiment du ramonage.

Prix moyen d’un ramonage de cheminée

La plupart des ramoneurs fumistes proposent un tarif unique ou de base. Toutefois, certains critères peuvent faire varier le prix du ramonage :

  • le type de ramonage ;
  • la longueur et l’accessibilité du conduit ;
  • la taille de la cheminée : un coût additionnel allant de 10 € à 60 € est à prévoir pour les cheminées ayant un gabarit plus important que la norme avec un large conduit maçonné (cheminées de campagne) ;
  • le nettoyage requis en fin de prestation (compris ou non) ;
  • l’ampleur de la zone à protéger lors de l’intervention ;
  • l’état du conduit (selon la date du dernier ramonage et l’intensité d’utilisation de la cheminée) ;
  • le secteur géographique (coût plus important en ville).

Les ramoneurs fumistes sont tenus d’afficher leurs tarifs en vitrine ou sur leur site internet. Ainsi, n’hésitez pas à consulter ce que proposent les professionnels proches de chez vous.

En moyenne, le coût d'un ramonage de cheminée, avec ou sans insert, se situe entre 50€ et 100€ HT tout compris. Ce tarif correspond à des maisons de plain pied ou avec 1 étage pour une intervention qui dure généralement de 30 minutes à 1h30.

Type de ramonage Prix moyen
Ramonage mécanique 45€ à 100€
Ramonage chimique 20€ à 60€

Prix d’un ramonage de cheminée mécanique

Le prix moyen d’un ramonage mécanique de cheminée est compris entre 50€ et 100€ HT.

Ce type de ramonage est le plus efficace et le plus courant. Le ramoneur utilise une brosse métallique, le hérisson, qu’il fait glisser le long du conduit autant de fois qu’il le faut pour un nettoyage satisfaisant.

Ce ramonage est le seul considéré comme valide aux yeux de la loi et de votre assureur. En fin de prestation, le ramoneur fumiste agréé vous remettra un certificat de ramonage qui servira de justificatif pour votre assurance habitation en cas de sinistre (incendie ou dégagement de monoxyde de carbone causés par la cheminée).

Prix d’un ramonage de cheminée chimique

Le prix d’un ramonage de cheminée chimique est moins élevé et se situe entre 20€ et 60€. En effet, il sert de préparation au ramonage mécanique en asséchant les suies et en favorisant leur décollage. Il peut aussi constituer un complément d’entretien lors de la période de chauffe.

Il consiste à utiliser des produits chimiques (sel métallique ou sel d’ammonium), sous forme de cristaux ou de bûches, pour éliminer la suie et les goudrons incrustés. En pratique, la poudre ou les bûches sont insérés dans le foyer de la cheminée lors de la combustion afin de dégager des fumées qui vont attaquer les dépôts fixés sur les parois du conduit d'évacuation. Au contact de ces composés chimiques, la suie et les autres résidus vont se désagréger et devenir plus friables et moins inflammables.

Le ramonage chimique seul ne peut donc suffire. Il doit nécessairement être suivi d'un ramonage manuel afin de faire tomber tous les résidus de la combustion. C'est pour cette raison que ce ramonage n'est pas valable aux yeux des assureurs.

Prix d’un ramonage de cheminée selon la longueur et l’accessibilité du conduit

Le prix d’un ramonage de cheminée croît selon la longueur du conduit à nettoyer, de 15 euros en moyenne par niveau. Il varie donc selon le nombre d’étages de votre maison : par exemple, de 65 euros pour un plain-pied, à 95 euros pour une maison avec rez-de-chaussée + 2 étages.

Le ramonage peut s’effectuer par le haut du conduit de cheminée ou par le bas (âtre). Le matériel employé (hérisson) et l’efficacité restent les mêmes. Cependant, certains conduits nécessitent de combiner les deux techniques pour atteindre l’ensemble de la longueur.

Si le conduit de votre cheminée présente une particularité le rendant peu accessible, il faudra le préciser au ramoneur. Par exemple, pour un ramonage par le haut, les toits à pentes raides ou avec des crêtes très élevées compliquent l’accès à la cheminée. Les coûts seront à chiffrer au cas par cas, selon les installations nécessaires (échelles, etc...).

Il est ainsi possible de compter de 30 à 70 euros supplémentaires pour un ramonage par le haut par rapport à un ramonage par le bas. En effet, le ramonage par le haut implique de monter sur le toit et comprend plus de risques. Pour garantir la sécurité, il nécessite l’intervention d’un second technicien. C’est pourquoi son coût est plus élevé.

Prix d'un ramonage de poêle ou d'insert

Les opérations de ramonage d'un poêle à bois ou d'un insert, ou plus précisément du conduit de cheminée, sont identiques au ramonage d'une cheminée ouverte ou fermée à 2 légères différences près :

  1. les conduits d'un poêle à bois sont plus étroits et donc plus rapides et faciles à nettoyer qu'une cheminée classique ;
  2. Côté nettoyage par contre, c'est plus contraignant, car les résidus vont retomber dans la pièce même si l'emplacement est correctement protégé. Avec une cheminée, les retombées sont plus localisées.

Pour un ramonage de poêle à bois ou d'insert régulièrement entretenu, il faut compter de 50€ à 80€ HT.

Coûts annexes au ramonage de cheminée

Prix d’un débistrage de cheminée

Un conduit qui a été insuffisamment ramoné occasionnera une solidification des résidus, ce qui peut nécessiter une opération plus lourde que le ramonage : le débistrage.

Un débistrage, parfois appelé dégoudronnage, est requis lorsque la vapeur d’eau de la fumée se condense dans le conduit de cheminée et se mêle à la suie présente. Elle forme du bistre, matière hautement inflammable apparentée à du goudron, qui ne peut être éliminé avec un ramonage, car elle a trop durci, rendant l'usage du hérisson inefficace.

Cette intervention se réalise à l’aide d’une machine électrique à tête rotative, qui va percuter le conduit et faire tomber le bistre.

C’est le ramoneur qui sera le plus à même d’évaluer l’état du conduit et de diagnostiquer un dépôt de bistre.

Le prix moyen d’un débistrage se situe entre 200€ et 500€ HT selon la région, la longueur et le type de conduit.

Prix de l’extraction d’un nid d’oiseau

Si un nid d’oiseau se trouve dans votre conduit de cheminée, son extraction fera l’objet d’un forfait à part allant de 50€ à 100€, selon la hauteur.

En effet, certaines espèces cavernicoles adorent se nicher dans les cheminées. Les choucas et les pigeons par exemple aiment bien s'y nicher. Le problème est que cela présente de sérieux risques pour les habitants, car le nid peut être assez épais.

Ce faisant, il va obstruer le conduit de manière trop importante et entraver la circulation de l'air, ce qui va poser 2 problèmes majeurs. D'une part, il va réduire le tirage de la cheminée, et donc son rendement énergétique. D'autre part, si la fumée et le monoxyde de carbone ne parviennent pas à s'échapper par le conduit partiellement encombré, c'est à l'intérieur de l'habitation qu'elles vont se répandre, avec les dangers mortels que cela représente. Pour rappel, le monoxyde est un gaz inodore qui tue chaque année une centaine de personnes en France.

Vérifier la présence de nid est donc fortement recommandé avant la saison de chauffe.

Une fois l'opération effectuée, il peut être judicieux d’installer un chapeau de cheminée ou une grille anti-oiseaux afin d'empêcher les oiseaux d'accéder à nouveau au conduit de cheminée avec les risques que cela induit.

Montant à payer en cas de non-respect de l’obligation légale de ramonage

Le règlement sanitaire départemental type exige au moins 2 ramonages par an, dont 1 pendant la période d’utilisation, pour les conduits de fumée habituellement en fonctionnement (article 31.6). Cela s'applique aux cheminées au bois, au fioul ou au charbon. Pour les cheminées au gaz, cette obligation est réduite à un ramonage par an minimum.

Chaque commune ou préfecture peut décider de fixer des règles plus strictes, c’est pourquoi il faut vous renseigner localement sur l’obligation en vigueur.

En cas de non-respect, le règlement sanitaire prévoit une amende forfaitaire pouvant aller jusqu’à 450 euros.

Comment choisir un ramoneur compétent ?

Touchant à la sécurité des biens et des personnes, le métier de ramoneur fumiste est encadré par la loi. Pour l’exercer, en tant que salarié ou à son propre compte, il est obligatoire de détenir une qualification professionnelle (titre de niveau V ou 3 ans d’expérience hors apprentissage).

Les diplômes reconnus pour le métier de ramoneur fumiste sont les suivants :

  • certificat technique du métier (CTM) de ramoneur fumiste ;
  • brevet technique du métier (BTM) de ramoneur fumiste ;
  • titre de ramoneur fumiste délivré par le Centre d’études et de formation pour le génie climatique et l’équipement technique du bâtiment (COSTIC) ;
  • certificat technique des métiers du ramoneur (CTM) délivré par l’Assemblée permanente des chambres des métiers (APCM) ;
  • certificat de qualification professionnelle (CQP) de ramoneur fumiste.

Pour s’inscrire à la Chambre des métiers et de l’artisanat, les professionnels doivent attester sur l’honneur qu’ils disposent d’un de ces titres ou d’une équivalence. Cela confirme leur maîtrise des règles d’intervention sur chantier (préparation, sécurisation, contrôles, nettoyage) et des techniques de ramonage et de fumisterie.

En outre, certaines qualifications vous rassureront sur la compétence de l’entreprise, comme le label Qualibat 5421 « Ramonage en habitat individuel ».

Le marché du ramonage est très concurrentiel. Tandis que certaines entreprises sont spécialisées dans cette activité, d’autres la pratiquent en marge de leur métier de chauffagiste. Vérifier leurs qualifications sera donc toujours le meilleur moyen de vous assurer d'un travail bien fait.

Trouver un ramoneur et obtenir des devis

Pour une estimation plus précise de l'intervention, il est nécessaire de la faire chiffrer par des professionnels proches de chez vous.

Nous pouvons vous mettre en relation avec des ramoneurs qualifiés qui vous pourront vous établir des devis détaillés et au plus près de vos besoins.

Vous serez ainsi assurés d'avoir une estimation fiable des prix.

FAQ

  • Combien ça coûte de faire ramoner une cheminée ?

    Un ramonage de cheminée coûte en moyenne entre 50€ et 100€.

  • Quelles sont les obligations en matière de ramonage ?

    2 ramonages par an (dont 1 pendant la période d’utilisation) sont exigés pour les cheminées au bois, au fioul ou au charbon. Pour les cheminées au gaz, cette obligation est réduite à un ramonage par an minimum. Chaque règlement sanitaire local (commune ou département) peut renforcer ces exigences.

  • Puis-je ramoner ma cheminée moi-même ?

    Oui, c'est possible. Sachez cependant que cela n'a aucune valeur auprès de vos assurances ou de la loi.

Devis travaux gratuits

Vous voulez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

Obtenez des devis en quelques jours
Devis gratuit et sans engagement
Données sécurisées et confidentielles