Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un radiateur électrique à inertie en 2022.

Installation d'un radiateur électrique à inertie Combien coûte un radiateur électrique à inertie ? Quel est le prix de la pose ? Quelles sont les aides ? Que choisir entre radiateurs à inertie sèche ou à fluide caloporteur ? Quelle puissance choisir ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'un radiateur électrique à inertie ?

Un radiateur à inertie est un appareil de chauffage électrique qui a la particularité de pouvoir "emmagasiner" de la chaleur puis de la restituer par rayonnement, de manière continue et sur une longue période, un peu à la façon d'un chauffage au sol.

Pour fonctionner, il doit être connecté au système électrique de votre maison. Le courant électrique passe alors à travers la résistance de l’appareil et produit de la chaleur. Cette chaleur est stockée dans le coeur de chauffe du radiateur qui peut être soit un matériau réfractaire ou à base de métal, soit un liquide caloporteur. On parle alors d'inertie séche ou d'inertie fluide.

La chaleur est ensuite transmise à la pièce par rayonnement grâce au coeur de chauffe ou par le biais de l'enveloppe du radiateur à inertie qui est conçue pour une diffusion lente.

Pourquoi faire le choix d’un radiateur à inertie pour se chauffer ?

Par rapport à un convecteur électrique, le radiateur à inertie présente un avantage de taille : comme un radiateur de chauffage central à eau, il reste toujours chaud, même pendant les coupures de courant déclenchées par son système de régulation. Cela veut dire que même lorsqu'il ne consomme plus d'électricité, il continue à dégager de la chaleur pendant de longues heures. C’est le principe d'inertie.

Cette chaleur est lentement distribuée à travers toute la partie avant du radiateur. Le résultat est une température uniforme dans toute la pièce et une chaleur douce et agréable qu'aucun convecteur ou panneau radiant ne peut fournir. Ainsi, le radiateur à inertie, parce qu'il est capable d’irradier de façon continue, contribue non seulement au chauffage, mais aussi à la sensation de confort thermique dans la maison.

Combinant chaleur douce et homogène à une faible consommation d'énergie, les radiateurs à inertie permettent aussi de réaliser d'importantes économies. Les fabricants estiment que ce type de radiateur permet environ 40% d'économies par rapport à un chauffage électrique classique.

Prix moyen d'un radiateur électrique à inertie.

Le coût d'un radiateur électrique à inertie dépend principalement de la puissance de l'appareil (exprimée en watts) et du type d'inertie (inertie séche ou fluide). Ce sont vraiment les 2 facteurs déterminants du prix.

Les dispositifs technologiques dont il est équipé (thermostat connecté, programmation, affichage digital...) vont également avoir leur importance mais dans une moindre mesure.

Les radiateurs à inertie sèche comportent davantage de matériau, et c'est pour cette raison qu'ils sont plus performants et également plus chers. En moyenne, le prix d'un radiateur à inertie varie de 150 à 1 200 euros, pose comprise, pour une puissance de 1 000 à 2 000 watts.

Voici un aperçu des tarifs pratiqués sur le marché en fonction du type de radiateur et de la puissance :

Type d'inertie et puissance Prix moyen, hors pose Prix moyen, pose comprise
Inertie fluide 1000 watts 100 à 400 euros 150 à 500 euros
Inertie sèche 1000 watts 200 à 700 euros 250 à 800 euros
Inertie fluide 2000 watts 150 à 600 euros 200 à 700 euros
Inertie séche 2000 watts 300 à 1 100 euros 350 à 1 200 euros

Prix d'un radiateur électrique à inertie fluide.

Le prix des radiateurs à inertie étant en partie déterminé par le coeur de chauffe, les radiateurs à fluide caloporteur sont généralement plus abordables par rapport aux radiateurs à inertie sèche.

En effet, l'une des caractéristiques des radiateurs à fluide caloporteur est qu'ils utilisent un simple liquide comme coeur de chauffe - il peut s'agir de glycol ou d'huile - pour distribuer la chaleur stockée. Il en découle un coût du produit moins élevé dans la mesure où ces liquides sont moins coûteux que la fonte ou d'autres matériaux réfractaires.

Le prix d'un radiateur à inertie fluide oscille en moyenne entre 150 et 700 euros, pose comprise, pour une puissance de 1 000 à 2 000 watts.

Prix d'un radiateur électrique à inertie sèche.

Certes plus chers, les radiateurs à inertie sèche sont plus efficaces. Ils conservent davantage de chaleur et la restituent donc sur une plus longue période. Ils permettent ainsi davantage d'économies d'énergie et compensent le coût d'achat plus élevé.

Le prix d'un radiateur à inertie sèche varie en moyenne de 250 et 1 200 euros, pose comprise, pour une puissance jusqu'à 2 000 watts. Le prix variera selon le matériau utilisé pour le coeur de chauffe : métal, brique ou béton réfractaire, granite, céramique...

A noter : les radiateurs à inertie sèche sont plus lourds et nécessitent un support très solide.

Prix d'un radiateur à inertie : le coût de la pose.

La pose d'un radiateur électrique à inertie est assez simple. Le radiateur est simplement fixé au mur et raccordé à la prise de courant prévue à cet effet. Si aucun cable électrique n'est à proximité, il faudra alors en tirer un, ce qui aura pour effet de doubler le coût de la pose.

Pour une pose simple, le coût d'installation d'un radiateur à inertie varie de 50 à 100 euros. Si une ligne électrique doit être amenée, comptez plutôt de 200 à 400 euros. Ce tarif inclut aussi la vérification de la ligne et la mise en conformité de l'installation et du tableau électrique avec la puissance de l'appareil.

Bien que simple à réaliser, cette intervention nécessite cependant de faire appel à un chauffagiste ou à un électricien afin de s'assurer que tout soit fait dans le respect des normes en vigueur.

Comment réduire le coût d'un radiateur à inertie ?

Si vous faites installer vos radiateurs à inertie par un électricien ou un chauffagiste disposant d'une attestation RGE (Reconnu Garant de l'Environnement), vous pouvez bénéficier d'un taux de TVA réduit à 10%.

Il convient de noter que ce taux préférentiel s'applique tant au travail de l'artisan qu'aux fournitures. La seule condition pour bénéficier de l'aide (hormis le certificat RGE) est que votre bâtiment ait plus de 2 ans.

En outre, l'achat d'un radiateur électrique efficace pour remplacer un ancien système de chauffage par convecteurs donne droit à une prime énergie de 50 à 100 euros en fonction de vos revenus. Comment demander cette prime énergie ?

Ensuite, il est important de bien choisir la puissance de l'appareil, car son coût d'achat en dépend. Inutile d'acheter un radiateur à inertie de 2kw si un seul kilowatt vous suffit. Il vous faudra donc être bien conseillé pour faire les bons choix.

Quelle puissance choisir pour un radiateur à inertie ?

Choisir la bonne puissance est primordial car le coût d'achat de l'appareil en dépend, mais pas seulement. Le coût d'utilisation, c'est à dire la consommation électrique, va également être directement reliée à la puissance de l'appareil.

Le choix de la puissance d’un radiateur va dépendre de 2 paramètres :

  • Le volume de la pièce à chauffer : plus la pièce est grande et haute, plus la puissance nécessaire pour la chauffer est importante.
  • Le niveau d’isolation : La mauvaise isolation d’une pièce entraine des besoins de chauffage accrus, et donc une puissance élevée des radiateurs.

En fonction de ces paramètres, un électricien ou un chauffagiste sauront vous conseiller sur le radiateur à inertie le mieux adapté à votre habitation. Dans des conditions climatiques moyennes et avec une isolation standard, on estime le besoin à 100w / m2.

Ainsi pour une chambre de 20 m2, de hauteur standard 2.40m avec une isolation dans la moyenne, le radiateur à inertie devra avoir une puissance de 2 000 watts, soit 2 kilowatts.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Etiquette énergie
Panneaux solaires
Climatisation réversible