Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'une fosse septique en 2019.

Fosse septique Combien coûte une fosse septique ? Quel est le prix d’une fosse septique en béton, en PVC ou en ciment ? Quel est le prix de pose d’une fosse septique ? Quels sont les différents types de fosse septique ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Qu'est-ce qu'une fosse septique ?

La fosse septique est un système d’assainissement individuel qui collecte les eaux usées et qui les assainit avant qu’elles ne s’infiltrent dans le sol et ne rejoignent les eaux souterraines. Il est obligatoire d’en avoir une lorsque la propriété ne peut être reliée au réseau d’assainissement collectif, égout ou station d’épuration, comme tel est le cas en zone rurale. Elle peut convenir à tout logement dont le nombre de résidants est inférieur ou égal à 20, mais au-delà de ce plafond, le mieux serait de mettre en place un tout-à-l’égout.

A noter : Tout au long de l’article, le terme fosse septique est utilisé pour désigner la fosse toutes eaux bien que toutes les deux ont des significations différentes. La première est réservée à la collecte de l’eau vanne ou eau de WC, et la seconde, à la collecte de l’eau vanne et de l’eau ménagère. Installer une fosse septique au sens strict est interdit sur le territoire français, c’est pourquoi on utilise fosse septique et fosse toutes eaux indifféremment.

Différents types de fosse septique.

Les fosses septiques vendues sur le marché ne fonctionnent pas toutes de la même manière. On peut distinguer le modèle à épandage, avec filtre à sable, à massif filtrant zéolithe, à massif filtrant compact, à phytoépuration et la micro-station d’épuration.

La fosse septique à épandage.

On enterre dans le sol, au milieu d’un lit de graviers, des tuyaux rigides d’épandage. Les matières solides vont être décantées et le liquide traité va être épuré dans le sol. La fosse septique à épandage est adaptée à un sol perméable.

La fosse septique avec filtre à sable.

C’est pour la fosse septique avec filtre à sable qu’il faut opter lorsque le sol est beaucoup trop perméable et que le dispositif d’épandage ne convient pas. Son principe de fonctionnement est le même que précédemment, mais à la place du sol naturel et des graviers, on utilise un massif de sable siliceux.

La fosse septique à massif filtrant zéolithe.

On place dans une sorte de coque étanche un massif composé de zéolithe naturelle. La disposition de ce dernier se fait en deux couches : l’une à granulométrie fine, et l’autre, plus épaisse. En passant à travers ce filtre, l’eau est assainie et s’infiltre dans le sol ou est rejetée vers un milieu hydraulique.

La fosse septique à massif filtrant compact.

La fosse septique à massif filtrant compact est un dispositif plus simplifié. Elle réunit dans un même réservoir un liquéfacteur et un filtre biologique à base de massif filtrant. L’eau prétraitée par le liquéfacteur passe à travers le filtre avant de passer dans le sol ou vers un milieu hydraulique.

La fosse septique à phytoépuration.

Dans le cas de la fosse septique à phytoépuration, on plante des végétaux sur le massif filtrant. Ils ont pour rôle d’aérer le massif et de séparer en petits morceaux les résidus contenus dans les eaux usées. Pour disposer de ce genre de système d’assainissement, il faut recevoir un agrément ministériel.

La micro-station d’épuration.

Le mécanisme d’assainissement d’une micro-station d’épuration peut être résumé en 3 étapes. Premièrement, les eaux usées collectées sont décantés, c’est-à-dire que les substances solides sont séparées des substances liquides; les plus lourdes vont se tasser au fond et les plus légères vont flotter. Ensuite, de l’air est injecté dans l’eau au moyen d’un compresseur. L’oxygène va activer les bactéries contenues dans les défécations, bactéries qui vont à leur tour dégrader toutes matières polluantes. Enfin, l’eau va être brassée et se clarifier pour être rejetée dans le sol ou vers un milieu hydraulique.

Prix moyen d’une fosse septique.

Le prix d’une fosse septique varie essentiellement en fonction du matériau à partir duquel elle a été conçue et de sa capacité. Il est compris entre 4 420 et 11 500 euros, pose comprise, comme l’indique le récapitulatif ci-dessous :.

Type de fosse Prix moyen, pose comprise
Fosse septique en béton 4 450 à 7 900 euros
Fosse septique en PVC 4 420 à 11 500 euros
Fosse septique en ciment 4 450 à 11 500 euros

*La capacité d’une fosse septique en béton est située entre 3 000 et 4 000 L, mais pour les autres, elle peut atteindre 10 000 L.

Prix d’une fosse septique en béton.

La fosse septique en béton est fabriquée à base de béton armé ayant bénéficié d’un traitement lui permettant de survivre à un enfouissement de longue durée. Elle est appréciée pour sa solidité et sa longévité. Elle convient aux sols durs et est compatible avec un système d’épandage ou de filtres.

Son principal inconvénient réside dans le fait qu’elle soit trop lourde à transporter. C’est la raison pour laquelle sa mise en place requiert l’usage d’une pelleteuse ou d’un camion-grue, et cela rend parfois impossible son installation sur un terrain non accessible par ces engins.

Le prix d’une fosse septique en béton oscille entre 4 455 et 7 900 euros, pose comprise.

Prix d’une fosse septique en PVC.

La fosse septique en PVC est un gros bac en plastique de couleur grise ou noire. Elle a l’avantage d’être très étanche et légère, ce qui rend facile sa manipulation, mais elle ne convient pas toujours aux sols instables. Il y a également sa durée de vie est n’est pas très longue puisqu’elle ne tolère pas vraiment les variations de pression pouvant être occasionnées par l’enfouissement.

Le prix d’une fosse septique en PVC est évalué entre 4 420 et 11 500 euros, pose comprise.

Prix d’une fosse septique en ciment.

La fosse septique en ciment est préfabriquée en usine. Elle est plus lourde que celle en PVC, mais largement moins lourde que celle en béton. Sa mise en place ne nécessite pas forcément l’usage d’appareils spécifiques. Elle est fragile et non compatible avec un sol peu stable.

Le prix d’une fosse septique en ciment tourne autour de 4 450 à 11 500 euros, pose comprise.

Coût de pose d’une fosse septique.

Les travaux d’installation d’une fosse septique sont à la fois pénibles et complexes. Non seulement, ils requièrent la manipulation d’appareils techniques, mais il faut aussi tenir compte des normes de sécurité et environnementales y afférant. Il est donc préférable de les confier à un professionnel pour avoir la garantie d’un travail bien fait et conforme aux règles.

L’opération commence par le forage d’un trou dont les dimensions sont égales à 1,5 fois de celles du bac à installer. Il faut bien veiller à ce que celui-ci soit à plus de 35 m d’un lieu de captage d’eau, à plus de 5 m de la demeure qu’il couvre et à plus de 3 m d’un terrain voisin et d’un arbre. Il faut également que l’emplacement soit compatible avec la réalisation d’une vidange.

Lorsque la fosse est créée, ses parois doivent être tapissées de graviers, de sable et de géotextile pour les stabiliser et éviter tous risques d’effondrement. Après, le bac est posé et le tout est relié aux canalisations d’eaux usées de la maison. L’accès et les conduits de vidanges sont, par la suite, aménagés. Un dispositif de filtres et de ventilation ainsi qu’un extracteur d’air doivent être mis en place avant que tout soit recouvert.

Le tarif de pose d’une fosse septique est estimé entre 4 000 et 7 000 euros, hors fournitures.

Coûts d’entretien d’une fosse septique.

Une fosse septique doit être bien entretenue pour qu’elle puisse remplir son rôle et durer plusieurs années. A cet effet, le bac à graisses doit être vidangé et nettoyé tous les semestres pour un prix de 150 à 300 euros; la cuve doit intégralement être vidangée tous les 4 ans au maximum pour éviter les mauvaises odeurs, et ce, pour un prix compris entre 300 et 400 euros.

En dehors de cela, l’état des filtres doit être contrôlé au moins tous les 2 ans et leur remplacement est à prévoir si besoin est. Le niveau d’eaux usées dans la fosse doit être contrôlé chaque année pour s’assurer que la hauteur des boues ne dépasse pas 50 % de celle du vide sanitaire, sans quoi il faudra faire l'entretien.

Une visite d’un représentant du SPANC ou du Service Public d’Assainissement Non Collectif est obligatoire tous les 4 à 8 ans, et au moment de l’installation de la fosse septique, un responsable de la mairie doit venir régulièrement sur le chantier pour vérifier la conformité des travaux avec les normes en vigueur.

Obligations relatives à l’installation d’une fosse septique.

La réalisation d’une fosse septique nécessite un permis de construire et une autorisation du SPANC qui va préalablement effectuer un diagnostic du sol et étudier la faisabilité du projet. L’intervention de ce dernier est facturée en moyenne à 85 euros.

Dimensionnement d’une fosse septique.

La capacité de la fosse septique doit être proportionnelle avec le nombre de personnes qui occupent la propriété. Il est estimé que pour un logement comprenant 5 pièces principales (4 à 5 occupants), il faut un volume minimum de 3 000 L auquel il faut rajouter 1 000 L pour chaque pièce principale supplémentaire.

A noter : Le nombre de pièces principales est égal au nombre de chambres + 2.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK