Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix de la faïence au m2 en 2019.

Pose de faïence Combien ça coûte de poser de la faïence ? Quel est le prix au m2 d’une faïence selon sa gamme ? Quel est le tarif de pose d’une faïence par un professionnel ? Combien coûte le remplacement d’une faïence ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Faïence : caractéristiques et différences avec le carrelage.

La faïence appartient à la famille des carrelages en céramique comme la tomette, le grès cérame et la terre cuite. Elle provient d’Orient et a été introduite en Europe au XVIIème siècle. Elle est obtenue à partir d’un mélange d’argile clair, de sable, de feldspath et de potasse compressé à haute pression et cuit en deux fois : une première cuisson à 1 130° au terme de laquelle une couche d’émail à base d’étain lui est rajoutée et une seconde cuisson à 1 110° pour lui conférer son aspect final lisse et brillant très proche de l’apparence de la porcelaine.

La faïence est très prisée pour son esthétisme. Elle se décline en plusieurs modèles, des plus classiques aux plus originaux. Il y en a même certaines qui imitent les autres matériaux tels que le bois, le cuir, le béton, le métal ou la pierre. Elle est reconnue pour son imputrescibilité, sa longévité et sa facilité d’entretien : elle résiste bien à l’humidité et n’a pas d’exigence particulière en termes de produits nettoyants. Elle apporte du caractère aux pièces dans lesquelles elle est installée et elle présente d’excellentes propriétés d’isolation sonore.

Malgré ses qualités, la faïence n’est pas un revêtement parfait. Son rendu lisse et brillant la rend sensible aux chocs et aux rayures. Elle est moins dense et plus fragile que le carrelage, il est donc déconseillé de trop l’exposer. Mieux vaut privilégier son usage pour l’intérieur, de préférence sur les murs et non pas sur le sol ou les plans de travail à carreler. De plus, elle est assez cassante et la moindre maladresse peut lui être fatale. Il est donc important de la faire poser par un carreleur expérimenté afin d'éviter de perdre du temps et de l’argent.

Différents types de faïence.

Il existe deux sortes de faïence : la faïence à pâte rouge et la faïence à pâte blanche.

La faïence à pâte rouge.

La faïence à pâte rouge est conçue à base d’argile rouge. Elle est reconnue pour sa forte teneur en fer et sa souplesse qui lui confère une plus grande malléabilité ; elle peut facilement être découpée par une carrelette.

Elle est très fragile, elle peut se briser au moindre coup, il faut donc être prudent dans sa manipulation. Elle est très poreuse et ne résiste pas au gel. Elle est plutôt utilisée pour la décoration et son utilisation est réservée aux pièces les moins exposées (la salle de bain n’est donc pas comprise).

La faïence à pâte blanche.

La faïence à pâte blanche est fabriquée à partir d’argile de teinte claire. Sa composition est assez semblable à celle des autres types de carrelage, ce qui la rend plus solide et plus résistante. Elle dispose d’une assez longue durée de vie et sa porosité est moins prononcée.

Parce qu’elle est robuste, il est impossible de la découper avec une carrelette. Il faut opter pour une découpeuse électrique. Elle est plus appréciée par les professionnels du bâtiment car sa pose est plus aisée et les risques de brisures plus limités.

A noter : Si vous avez des doutes quant au choix de votre faïence, référez-vous aux normes indiquées sur leur conditionnement. Les ISO 10545 – 13 et 10545 – 14 concerne la résistance aux produits chimiques, les ISO 10545 – 11 et 10545 – 04 porte sur la résistance aux chocs et aux craquelures.

Prix moyen au m2 de la faïence.

Le prix de la faïence est estimé entre 35 et 210 euros, fournitures et pose comprise, selon la gamme à laquelle la faïence appartient.

La gamme de la faïence dépend de ses composants, son origine, son procédé de fabrication et son épaisseur. Ce dernier paramètre est très important puisqu’il a une très grande influence sur la qualité de la faïence. Plus celle-ci est épaisse, plus elle est robuste et résistante, et plus elle va coûter cher.

Au tout début, les dimensions classiques de la faïence étaient en carré de 15 x 15 cm et 20 x 20 cm, ou en rectangle de 15 x 20 cm et de 14 x 24 cm. Aujourd’hui, elles ont beaucoup évolué. Il est possible d’en trouver de plus grandes de 30 x 30 cm ou de 20 x 40 cm et des très petites de 5 x 5 cm ou 7,5 x 15 cm pour la réalisation de mosaïque.

Pour ce qui est de l’épaisseur, elle est généralement de 6 mm ou de 11 mm pour des prix minimum de 20 et de 60 euros par m2 (hors pose) respectivement.

Type de faïence Prix au m2, pose comprise
Entrée de gamme 35 à 100 euros / m2
Moyen de gamme 65 à 140 euros / m2
Haut de gamme ou artisanale 115 à 210 euros / m2

Prix de la faïence à pâte rouge.

La faïence à pâte rouge est très délicate, elle est de moins bonne qualité que celle à pâte blanche, son prix est donc plus bas : 35 à 160 euros par m2, fournitures et pose comprises.

Prix de la faïence à pâte blanche.

La faïence à pâte blanche est plus solide et plus durable. Ses variétés en entrée de gamme peuvent égaler la qualité de celles en gamme intermédiaire pour la faïence à pâte rouge. Pour en disposer, il faut prévoir un budget moyen entre 55 et 210 euros / m2, fournitures et pose comprises.

Coût de pose de la faïence.

La pose d’une faïence est assez similaire à celle du carrelage. Elle comprend un certain nombre d’étapes. Il faut commencer par préparer la surface sur laquelle les carreaux de faïence vont être fixés : aplanir, lisser, nettoyer, sécher. Ensuite, il faut passer à l’établissement du plan de pose, au calepinage (cas de la faïence au sol) et au découpage avant de terminer avec la pose et les finitions.

La faïence peut être posée de 3 manières : la pose collée au moyen d’une colle spéciale pour carreaux, la pose scellée avec un mortier et la pose clipsée par emboîtement. La première demeure la plus recommandée si vous souhaitez avoir une meilleure adhérence et un résultat durable. La difficulté des travaux n’est pas la même pour une installation murale ou au sol, la première requiert beaucoup plus de délicatesse parce qu’il s’agit d’un travail à la verticale, elle est donc plus onéreuse.

Le prix de la pose au sol d’une faïence est évalué entre 15 et 50 euros / m2 : 20 à 35 euros par m2 si pose collée, 30 à 50 euros par m2 si pose scellée et 15 à 25 euros par m2 si pose clipsée.

Le prix de la pose murale d’une faïence est compris entre 20 et 60 euros / m2 : 20 à 40 euros par m2 si pose collée, 30 à 60 euros par m2 si pose scellée et 20 à 30 euros par m2 si pose clipsée.

Coût de remplacement d’une faïence.

Le coût de remplacement d’une faïence est le même que dans le neuf, sauf qu'il faut rajouter le coût de la dépose et de la préparation de la surface avant de recueillir son nouveau revêtement. Le coût de cette étape supplémentaire peut être évalué autour de 20 euros / m2.

Au total, le coût de remplacement final d'une faïence oscille entre 35 et 80 euros / m2 pour la main d'oeuvre seule, c'est à dire hors prix des matériaux. Avec les matériaux, la fourchette de prix sera de l'ordre de 55 à 230 euros / m2.

 

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis ? Vous recherchez des artisans ?

moins de deux minutes
Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
100% sécurisé et confidentiel
25 000 artisans en France
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Recevez plusieurs devis rapidement
Recevez des devis de pros et comparez

En naviguant sur le site, vous acceptez les cookies : OK