Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un architecte en 2021.

Prix d'un architecte Combien coûte un architecte ? Quels sont les tarifs de l'architecte selon le type de prestation ? Quel est son taux horaire ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Missions d'un architecte.

Les missions principales d’un architecte dans l’ordre chronologique sont :

  • L’évaluation de la faisabilité d’un projet et la recherche d’un compromis entre les besoins et le budget du client, les consignes du géomètre et les exigences du terrain en cas de problème ;
  • L’élaboration d’une première esquisse du projet et présentation de celle-ci au client pour validation ;
  • L’établissement des plans définitifs du projet avec les détails relatifs aux matériaux à utiliser, aux équipements à mettre en œuvre et leurs caractéristiques ;
  • La modification du plan si besoin avec revalidation par le client ;
  • L’établissement du devis détaillé du projet et du calendrier d’intervention ;
  • La demande de permis de construire ;
  • L’élaboration du plan d’exécution du projet ;
  • L’appel d’offre aux sociétés du bâtiment, l’analyse des offres reçues et le choix des artisans à embaucher après quelques comparaisons ;
  • L’élaboration du cahier de charges des ouvriers ;
  • La direction technique du chantier, la coordination des travaux et des employés ;
  • Le compte rendu de l’évolution du chantier au client ;
  • La réception de l’ouvrage.

Si l’architecte est engagé pour fournir toutes ces prestations, sa mission est dite complète. Autrement, il s’agit d’une mission ponctuelle.

Tarif moyen d'un architecte.

Le recours a un architecte est obligatoire pour toute surface de travaux (au sens SOHN) supérieure à 170m2. En dessous, vous êtes libre de faire appel ou pas à un architecte. Bien que le coût soit élevé, le recours à l'architecte présente néanmoins l'avantage d'apporter d'importantes garanties en ce qui concerne la viabilité et le rapport qualité/prix de la construction.

Les prix généralement constatés fluctuent de 8 à 12% du montant des travaux pour des missions complètes de la conception jusqu'à la livraison du chantier. Comme toujours dans les chantiers, plus celui-ci est important, plus le coût en pourcentage de l'architecte diminuera.

Pour des plans de maison réalisés par un architecte sans suivi de chantier, comptez environ 3 500 euros pour une maison de 100m2. Ce prix est une moyenne et variera fortement avec la notoriété de l'architecte.

Pour une mission de rénovation intérieure comprenant l'étude, les plans en 2 ou 3 versions, les croquis 3D et le suivi des artisans, comptez de 8 à 15% du prix des travaux. Pour une mission de conseil comprenant juste quelques dessins 3D, comptez 500 euros par pièce.

Type de prestation Prix
Mission complète 8 à 12% du montant des travaux
Plans de maison 1.5 à 4% du coût de la maison
Rénovation d'un intérieur de maison 8 à 15% du montant des travaux

Taux horaire de l'architecte.

Même si la majorité des prestations d'un architecte sont facturées en pourcentage du montant total des travaux, il est possible de passer par une facturation au taux horaire. Dans ce cas-là, il est conseillé de bien préciser dans le contrat un nombre d'heures déterminé selon le type de prestations afin d'éviter les mauvaises surprises au moment de payer.

La tarif horaire des architectes se situe dans une fourchette de 60 à 80 euros / heure selon l'expérience et la notoriété de l'architecte, et selon les spécificités régionales.

Prix au m2 d’un architecte.

Il est très rare de trouver un architecte qui facture ses prestations sur la base de la surface totale d’un chantier, mais vous en avez certainement déjà entendu parler. Sachez dès maintenant que ces prix ne sont autres que les honoraires en pourcentage appliqués au prix au m2 de l’ouvrage.

Vous souhaitez, par exemple, faire construire une maison de 300 m2 avec un coût de construction moyen estimé à 900 euros / m2, fournitures et main d’oeuvre comprises. Le prix total de votre projet va donc s’élever à 270 000 euros. Si les honoraires de l’architecte sont fixés à 10 % du montant global du projet, il va gagner 27 000 euros à la fin de celui-ci, soit 90 euros / m2 qui est exactement 10 % des 900 euros / m2.

Facteurs de prix influençant le coût de l'architecte.

En plus de l'expérience et de la notoriété de l'architecte, l'importance du chantier va influer directement sur le coût de l'architecte. Pour la construction d'une maison de 80 m2, le tarif de l'architecte sera plus proche des 12% que pour une maison de 200m2.

L'architecte étant payé en fonction du montant total du chantier, ce dernier est donc le facteur déterminant du coût de l'architecte avec le pourcentage perçu sur les travaux. Une fois le pourcentage de rémunération déterminé dans le contrat, vous avez donc tout intérêt à prendre des précautions et à mettre des limites au coût total du chantier dans ce même contrat. Si vous ne le faites pas, vous prenez le risque de voir la facture de l'architecte dérapée en cas de retards et de coûts imprévus du chantier (ce qui est presque toujours le cas !).

Qu’est-ce que la marge de tolérance ?

La marge de tolérance est une clause du contrat d’architecture. Il s’agit d’une sorte de garantie de non-perte ou de minimisation des pertes de l’architecte. En effet, étant donné que le prix exact du chantier ne peut être défini à l’avance et que, dans la majorité des cas, il est toujours un peu plus élevé que prévu, l’architecte peut se retrouver lésé. Le rôle de cette marge est donc de couvrir ces imprévus : le professionnel peut augmenter ses honoraires quand le prix total du chantier augmente.

Pour éviter tous risques d’abus, le montant de la marge de tolérance est plafonné à 10 % du montant initial, et pour en bénéficier, il faut avoir préalablement indiqué un seuil ou un repère à partir duquel elle prend effet.

Le tarif de l’architecte est-il modifiable ?

Le tarif de l’architecte est modifiable dans 3 cas. En premier lieu, lorsque le prix des travaux a augmenté par rapport à ce qui a été prévu au départ, cela rejoint la marge de tolérance expliquée ci-dessus. Ensuite, lorsque le projet initial a connu quelques modifications ou corrections tout au long du chantier. Les différences de prix occasionnées se répercutent sur les honoraires de l’architecte que ce soit à la hausse ou à la baisse. Enfin, lorsque des tâches sont rajoutées en cours de chantier du fait de l’apparition de nouveaux problèmes. Le coût du chantier augmente alors et celui de l’architecte aussi.

Comment reconnaître un bon architecte ?

Avant d’embaucher un architecte, il faut être sûr de ses compétences et de ses qualités. A cet effet, vous pouvez lui demander ses diplômes. Il doit au minimum disposer d’un Diplôme d’Etat d’Architecture ou DEA (bac +5). Les plus qualifiés ont un Diplôme Propre aux Ecoles d’Architecture ou DPEA (bac +6), un Diplôme de Spécialisation et d’Approfondissement en Architecture ou DSAA (bac +7) et un Doctorat en architecture.

Vous pouvez également le questionner sur ses garanties professionnelles et sa position par rapport à son métier. Un bon architecte doit être inscrit à l’Ordre des Architectes et doit être en mesure d’offrir une assurance professionnelle, dont la garantie décennale, sur les vices de conception ou les défauts de contrôle des travaux.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Des pros vous contactent pour établir des devis