Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation
Rénovation énergétique > Actualités > Sondage : 24% des français déclarent avoir froid chez eux

Sondage : 24% des français déclarent avoir froid chez eux

Rédigé par Nicolas Laporterie | Le 30 novembre 2023

Chaudière

Selon un sondage IFOP réalisé en novembre 2023 pour le site prix-travaux-m2.com, 1 français sur 4 indique avoir froid chez lui. Et certains prévoient même encore de baisser davantage le chauffage de leur logement cet hiver.

24% des français ont froid chez eux

C'est plus que les résultats des sondages de ces dernières années, ce qui signifie que la situation s'est détériorée pour un certain nombre de ménages. « 24% des français » est un chiffre qui en dit long sur la précarité énergétique dans notre pays, probablement amplifiée depuis la guerre Ukraine de 2022 qui a fait bondir les prix de l'énergie.

50% des sondés déclarent n'avoir froid qu'à de rares occasions et 27% n'avoir jamais froid. Parmi les populations les plus touchées, on notera les locataires qui sont 36% à déclarer avoir froid de manière régulière.

Une température moyenne de 19.3° en hiver

Selon ce sondage, les foyers règlent leur thermostat sur une température moyenne de 19.3 degrés au cours de l'hiver avec 61% de la population qui se situe entre 19° et 20°.

Température moyenne du logement en hiver Total
Moins de 18 degrés 10%
18 degrés 10%
19 degrés 33%
20 degrés 28%
21 degrés 11%
Plus de 21 degrés 8%

On se situe dans la norme des pays européens et très proches des recommandations du gouvernement qui préconisait 19 degrés en 2022 afin de limiter la consommation énergétique du pays.

22% envisagent de baisser la température du logement

Compte tenu de l'inflation, c'est presque 1 français sur 5 qui prévoit de réduire la température intérieure du logement durant l'hiver 2023/2024. Majoritairement (17%), ils estiment à 1 degré la baisse de chauffage qu'ils vont devoir consentir par rapport aux années précédentes et les 5% restants envisagent même 2° de moins, voire davantage.

On constate que cette tendance touche plus fortement les moins de 35 ans qui sont 30% à penser réduire le chauffage contre 22% en moyenne de la population. Ceci s'explique probablement par un pouvoir d'achat moins important

En revanche, 69% des sondés ne comptent pas modifier leurs habitudes de chauffage, tandis que 9% sont encore incertains. Parmi les différentes populations, les plus de 65 ans s'illustrent puisqu'ils sont 77% à ne pas bouger le thermostat.

Budget moyen des français pour les dépenses énergétiques

Le budget moyen annuel pour les dépenses énergétiques est estimé à 1 685 euros / an pour un foyer français. Celui-ci prend en compte l'ensemble des factures et pas seulement celles liées au chauffage.

Sachant que la part du chauffage pèse pour presque 70% dans les factures énergétiques, le mode de chauffage est déterminant.

D'après l'étude, on observe la répartition suivante :

Autre enseignement du sondage, c'est chez les propriétaires qu'on constate les plus grosses dépenses énergétiques avec un budget annuel moyen de 1 947 euros, soit 15.54% au dessus de la moyenne nationale.

 

>> Sondage réalisé en novembre 2023 auprès d'un échantillon national représentatif de 1 000 individus âgés de 18 ans et plus.

 

POUR ALLER PLUS LOIN SUR LE SUJET :