Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un portillon en 2020.

Installation d'un portillon Combien coûte un portillon ? Quel est le prix d’un portillon en bois, en aluminium, en PVC, en fer forgé et en acier ? A combien s’élève le coût d’un portillon sur-mesure ? Combien coûte la pose seule ou la motorisation ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Critères de prix d’un portillon.

Le prix d’un portillon dépend de plusieurs facteurs :

  • Son matériau : un portillon peut être en bois, en alu, en PVC, en fer forgé ou en acier. Il peut aussi inclure d’autres matériaux tels que des panneaux de verre. Le coût du portillon dépend en grande partie de ce choix.
  • Sa taille : un portillon de dimension importante consomme plus de fournitures qu’un portillon de taille plus réduite, son prix est donc plus élevé.
  • Ses finitions et options : le prix du portillon varie en fonction de son degré de personnalisation et de la complexité de ses finitions. De même, il est possible d’intégrer au portillon une motorisation, un interphone, un détecteur d’intrusion, une caméra de surveillance, etc… Toutes ces options doivent être prises en compte dans le chiffrage de son devis.
  • La nature du chantier : sur un chantier neuf, le prix d’un portillon inclut le coût des supports (piliers et poteaux) sur lesquels ses gonds vont être installés. Sur un chantier en rénovation, le prix d’un portillon dépend des travaux à faire (dépose de l’ancien portillon, réparation des supports, etc...).

Prix moyen d’un portillon selon le matériau.

Le portillon est une ouverture de petite taille et, au premier abord, on imagine que le coût est négligeable face à celui d’un portail principal, mais ce n’est pas du tout le cas. Certes, il y en a qui sont accessibles à moins de 150 euros, mais pour d’autres, les prix peuvent grimper jusqu’à 1 900 euros.

Ci-dessus un récapitulatif des prix moyens, fournitures et pose comprises, de portillon de taille standard (1 m de largeur x 1 à 2 m de hauteur) et non-motorisé :

Type de portillon Prix moyen, pose comprise
Portillon en bois ou en PVC 150 à 1 200 euros
Portillon en aluminium 300 à 1 900 euros
Portillon en fer forgé 300 à 1 600 euros
Portillon en acier 225 à 1 000 euros
Portillon en grillage 180 à 780 euros

Prix d’un portillon en bois.

Le bois est le premier matériau à partir duquel toute huisserie a été conçue. Il est très apprécié pour son authenticité et sa noblesse. Il est facile à travailler et à assembler. Il convient à tous les styles, traditionnels ou contemporains, et se marie avec n’importe quel autre matériau.

Si vous voulez faire installer un portillon en bois robuste et durable, choisissez une essence de bois plus adaptée pour un usage extérieur (bois exotique), car certaines d’entre elles pourrissent au contact de l’humidité et sont plus sensibles aux insectes xylophages. Le cas échéant, prévoyez un budget supplémentaire pour un traitement hydrofuge et fongicide.

N’oubliez pas également que le bois requiert un entretien régulier. Il faut renouveler sa lasure ou sa peinture une fois par an pour le maintenir en bon état et le protéger des agressions extérieures.

Le prix d’un portillon en bois oscille entre 150 et 1 200 euros, pose comprise, en fonction de l’essence de bois choisie.

Prix d’un portillon en aluminium.

L’aluminium est un matériau moderne et élégant. Il est léger, ne requiert aucun entretien et n’est pas sujet à la corrosion. Il est recyclable à 99 % et donc respectueux de l’environnement. Il existe dans une grande variété de couleurs et a une durée de vie considérable.

Si vous voulez disposer d’un portillon en alu, sachez qu’il est très sensible aux chocs mécaniques. Il peut se déformer, voire même se casser, s’il reçoit des coups assez intenses. L’alu est également un très bon conducteur de chaleur, prenez donc garde à ne pas vous brûler en le touchant si l’endroit où il se trouve est très ensoleillé.

Le prix d’un portillon en aluminium est compris entre 300 et 1 900 euros, pose comprise.

Prix d’un portillon en PVC.

Le PVC est le matériau le plus accessible du marché en termes de prix. Il est personnalisable, facile à installer et à entretenir. Malgré ses avantages, il n’est pas aussi prisé que les autres matières (bois, alu, fer). Cela est du à son rendu très plastique, à sa fragilité et à sa durée de vie plus courte.

Si vous choisissez un PVC bas de gamme, attendez-vous à ce que votre portillon se décolore et se déforme au fil du temps. Préférez plutôt les modèles avec armature renforcée.

Un portillon en PVC coûte entre 200 et 1 200 euros, pose comprise.

Prix d’un portillon en fer forgé.

Le fer forgé présente quelques avantages : il offre plusieurs possibilités de personnalisation, est très élégant, très durable et très robuste. Il constitue une alternative idéale à l’aluminium. Son petit inconvénient réside dans le fait qu’il se rouille. C’est la raison pour laquelle il faut lui appliquer une peinture spéciale pour fer et la renouveler de temps à autre. Cela va aider à le maintenir en bon état.

Le prix d’un portillon en fer forgé est évalué entre 300 et 1 600 euros, pose comprise.

Prix d’un portillon en acier.

L’acier est similaire au fer forgé. Il présente les mêmes avantages et inconvénients. Ce qui le différencie, c’est son prix plus abordable. Pour disposer d’un portillon en acier, il faut prévoir entre 225 et 1 000 euros, pose comprise.

Prix d’un portillon en grillage.

Si le budget est assez limité, il est possible d’opter pour un portillon en grillage rigide. Un portillon en grillage n’est pas ce qu’il y a de mieux, mais il est fonctionnel. Son prix se trouve dans une fourchette de 180 à 780 euros, pose comprise.

Prix d’un portillon sur mesure.

Lorsque les dimensions classiques ne conviennent pas, il est toujours possible de commander du sur-mesure moyennant un surcoût minimum de 40 % par rapport aux coûts standards. Bien évidemment, les coûts de pose seront eux aussi majorés si le portillon est assez difficile à installer du fait de sa taille, de son poids ou de sa forme.

Prix d’un portillon : le coût de la pose.

Pour que l’installation du portillon soit faite dans les règles de l’art, il est conseillé de confier les travaux à un professionnel. Le chantier sera plus ou moins complexes et plus ou moins onéreux selon que les supports entre lesquels le portillon va s’insérer existent déjà ou non. Si tel n’est pas le cas, il faut les créer.

L’édification de deux piliers ou poteaux de stabilisation de portillon est compris entre 100 et 1 100 euros (hors terrassement et hors clôture) en fonction des matériaux choisis : béton, alu, pierre naturelle. Pour leurs finitions, il faut prévoir entre 30 et 80 euros par m2 (crépi). Concernant les chapeaux et les parements, les prix varient de 25 à 150 euros selon la qualité.

La pose proprement dite du portillon se résume en 4 étapes : installation des gonds, insertion du portillon sur les gonds et ajustement, mise en place des éléments de finitions (gâche et poignée) et vérification finale de la fluidité de son mécanisme d’ouverture et de fermeture. Le prix à payer à cet effet est évalué entre 100 et 400 euros.

Coûts additionnels pour un portillon.

Comme déjà dit, le devis de pose d’un portillon peut englober d'autres coûts :

  • Intégration d’un mécanisme d’automatisation avec interphone : 100 à 600 euros
  • Ajout d’une caméra de surveillance : 50 à 100 euros
  • Ajout d’un détecteur d’intrusion : 100 à 300 euros
Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Mise en relation avec des pros près de chez vous sur toute la France
Des pros vous contactent pour établir des devis
Trouver des chantiers

Les cookies utilisées sur le site ont juste pour but des mesures statistiques de fréquentation. En naviguant sur le site, vous consentez à cette utilisation des cookies : OK