Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Prix d'un arrachage de haie en 2021.

Arrachage de haie Combien faut-il payer pour arracher des haies ? Quel est le prix au mètre linéaire d’un abattage, d’un arrachage ou d'un dessouchage de haies ? Quelles sont les obligations relatives aux travaux d’arrachage de haie ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

Quand arracher les haies ?

L’arrachage des haies est nécessaire lorsqu’elles sont malades et que cette maladie se traduit par une perte de verdure et une mort progressive des branches. Il est souvent réalisé en automne parce que c’est à cette période de l’année qu’interviennent les travaux d’entretien de jardin : élagage, taille, nettoyage, etc… C’est donc généralement à ce moment-là que les éventuelles maladies sont constatées.

Néanmoins, même si les haies sont en bonne santé, il est toujours préférable de les renouveler tous les 20 à 30 ans (en fonction de leur espèce et résistance), car plus elles seront âgées et plus elles seront sensibles aux agressions et aux champignons.

Facteurs de prix d’un arrachage de haies.

Le prix à payer pour un arrachage de haies dépend de plusieurs paramètres :

  • La nature des haies : toutes les variétés de haies ont leurs particularités, certaines sont plus difficiles et donc plus onéreuses à arracher que d’autres.
  • L’importance des travaux : ce critère fait référence au nombre de plants de haie et à la longueur totale des haies à arracher.
  • La nature des travaux : la somme à dépenser varie selon que les travaux consistent en un simple arrachage, un dessouchage et selon qu'il faille ou non effectuer une évacuation des déchets.
  • L’accessibilité du chantier : lorsque le chantier n’est pas accessible aux engins motorisés nécessaires pour mener à bien les opérations, tout doit se faire à la main. Les coûts seront donc largement majorés.

Prix moyen d’un arrachage de haies.

L’arrachage de haies est une opération ardue, délicate et chronophage. Il requiert la mise en œuvre d’équipements professionnels et relativement techniques : hache, ébrancheur, scie, tronçonneuse, grue, tracteur, mini-pelle, etc...

Pour que le résultat soit parfait, il faut que les travaux soient effectués par un professionnel compétent et expérimenté qui a une bonne maîtrise des outils et une connaissance approfondie sur les techniques à adopter et les espèces à arracher.

Le prix d’un arrachage de haies se trouve dans une fourchette de 15 à 70 euros par mètre linéaire comme l’indique le récapitulatif suivant :

Type de travaux Prix moyen / ml
Abattage de haies sans évacuation des déchets 15 à 25 euros / ml
Abattage de haies avec évacuation des déchets 30 à 40 euros / ml
Arrachage de haies sans évacuation des déchets 45 à 55 euros / ml
Arrachage de haies avec évacuation des déchets 55 à 70 euros / m3

Prix d’un abattage de haies.

L’abattage de haie consiste à arracher les haies jusqu’à ras le sol. C’est la méthode adoptée lorsque la haie est saine et que l’enlèvement de ses racines n’est pas indispensable. Le prix à payer pour ce faire est évalué entre 15 et 25 euros par mètre linéaire si l’évacuation des déchets est laissée à la charge des propriétaires. Si, par contre, c’est l’entreprise contactée qui doit s’en charger, il faut prévoir 15 euros supplémentaires par mètre linéaire.

Prix d’un arrachage de haies.

L’arrachage de haies désigne l’opération qui combine l’abattage et le dessouchage de haies. Une fois les haies rasées au ras le sol, le professionnel va creuser plus ou moins profondément pour retirer entièrement leurs racines. Il ne lui restera plus, par la suite, qu’à trouver de la terre pour combler les trous.

Le prix d’une telle opération est compris entre 45 et 55 euros par mètre linéaire sans évacuation de déchets, et entre 55 et 70 euros par mètre linéaire avec évacuation des déchets.

Prix de l’évacuation de déchets verts.

Pris à part, le coût d’évacuation des déchets verts s’élève à 200 euros par m3 et 1 m3 équivaut à 500 Kg.

Arrachage de haies : les coûts supplémentaires.

L’arrachage de haies, surtout des haies de clôture, s’accompagne généralement d’une solution de rechange telle que le renouvellement de la haie, la mise en place d’une clôture classique ou d’un mur de clôture. Les coûts de ces divers projets viendront donc se rajouter au devis s’il est prévu de les concrétiser juste après les travaux.

A titre indicatif, le prix d’une plantation de haie se situe entre 17 et 162 euros par mètre linéaire, pose comprise. Celui d’une clôture et d’un mur de clôture varie de 20 à 355 euros par mètre linéaire et de 50 à 450 euros par m2, pose comprise, respectivement.

A noter : il n’est pas vraiment conseillé de replanter une haie sur un sol où une haie vient d’être arrachée surtout si cette dernière était malade ou infestée de parasites. En effet, des études ont montré que la terre en question ne peut être désinfectée en totalité. L’idéal est donc d’y cultiver des engrais verts (seigle, moutarde, trèfle, vesce, etc…) adaptés au climat et au type de sol pendant 1 à 3 ans.

Normes applicables aux travaux d’arrachage de haies.

Avant de procéder à l’arrachage des haies, il ne faut pas oublier de se renseigner sur la règlementation en vigueur. Dans le cas des haies plantées sur des parcelles agricoles, il se peut que l’opération soit interdite entre le 1er avril et le 1er juillet : c’est la période de nidification.

Dans le cas des haies cultivées sur des propriétés privées, plusieurs situations peuvent se présenter :

  • Si la haie en question est mitoyenne : son entretien et son arrachage doit être le fruit d’un commun accord entre ses copropriétaires. Les frais sont généralement partagés sauf si l’un ou l’autre accepte volontairement de les prendre en charge en totalité.
  • Si la haie n’est pas mitoyenne : son propriétaire est son seul responsable, c’est lui qui prend en charge tous les coûts requis pour son entretien et son arrachage, notamment si elle venait à menacer la sécurité de son voisin ou constituer un danger pour le public.

Si jamais il y a un doute sur la mitoyenneté de la haie, le principe de référence est simple. Lorsque la hauteur de la haie dépasse les 2 m et qu’elle est plantée à une distance supérieure ou égale à 2 m par rapport à la limite de propriété, l’hypothèse de mitoyenneté est levée et la responsabilité revient au propriétaire du terrain sur lequel elle se trouve. Même chose pour une haie d’une hauteur inférieure à 2 m et plantée à une distance de 0,5 m ou plus de la limite de propriété.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France
Faire des économies