Prix au mètre carré des travaux de construction et rénovation

Chaudière à gaz ou pompe à chaleur ?

Comparatif chaudière / PAC Quel est le meilleur système de chauffage entre chaudière et pompe à chaleur ? Quel est le plus économique ? Quel est le plus écologique ? Quels sont les avantages et inconvénients des 2 systèmes ? Comment choisir entre les 2 ? Faut-il remplacer sa chaudière par une PAC ? Nous tentons de répondre à toutes vos interrogations.

De quelles chaudières et pompes à chaleur parle-t-on ?

Il s'agit ici de comparer l'efficacité de 2 systèmes de chauffage différents : les pompes à chaleur et les chaudières à gaz. Pour cela, nous avons retenu les systèmes les plus performants parmi ces 2 catégories, à savoir la pompe à chaleur air/eau et la chaudière à condensation.

La chaleur produite est transmise par un circuit d'eau alimentant le chauffage au sol d'un logement de 100 m2.

Chaudière à gaz.

La chaudière est un dispositif de chauffage utilisant un combustible. Elle fonctionne avec du bois, du fioul ou encore du gaz. C’est ce dernier système qui est le plus utilisé en France.

Le principe de fonctionnement d’une chaudière à gaz est assez simple. Le gaz, utilisé comme combustible, est brûlé. Il génère ainsi de la chaleur, qui à son tour chauffe l’eau. C’est cette eau qui est acheminée vers les émetteurs de chaleur de votre logement.

Il existe aujourd’hui trois types de chaudières à gaz : le modèle à condensation, le modèle basse température et le modèle classique. La chaudière à condensation est la plus performante et c'est elle que nous allons étudier dans ce comparatif.

Elle permet de récupérer les calories contenues dans les fumées de combustion du gaz. Grâce à ce procédé, la chaudière à condensation obtient un rendement 20% plus élevé par rapport à une chaudière classique.

Pompe à chaleur.

Aussi connue sous l’abréviation PAC, la pompe à chaleur est un dispositif de chauffage thermodynamique. Elle produit de l’énergie propre et renouvelable en puisant son énergie dans les calories contenues dans l’air, le sol ou encore l’eau.

En captant les calories présentes dans l'environnement, l’énergie électrique consommée est moindre par rapport à celle produite. C'est ce que l'on appelle le COP (Coefficient de Performance). Il représente le rapport entre les kWh produits et l’énergie électrique consommée. C'est là toute la force de la pompe à chaleur.

A titre d'exemple, le COP d'une pompe aérothermique sera en moyenne de 3 pour une température extérieure de 7°. Cela signifie que pour 1 kWh acheté, la PAC va produire 3 kwh d’énergie. C'est un donc un dispositif particulièrement efficace, mais qui a un coût important à l'achat.

En plus de son coût, la pompe à chaleur présente un autre inconvénient. Lorsque les températures sont très froides (en dessous de 0°), il y a peu de calories à capter dans l'air ou dans le sol. De ce fait, le rendement diminue nettement et impose d'avoir un autre système de chauffage en complément. Ce dispositif n'est donc pas trop recommandé dans les zones aux températures hivernales glaciales.

Comparatif chaudière à gaz / pompe à chaleur.

En termes de coût, la chaudière à gaz reste plus avantageuse. En effet, le prix moyen d’achat pour un tel système de chauffage est d’environ 4 000 euros contre 12 500 euros pour une pompe à chaleur. Sur cet investissement de départ, vous pouvez encore déduire les aides financières de l’État si vous faites partie des ménages à revenu modeste.

En termes de coût d'entretien, les 2 dispositifs se tiennent et tournent autour de 100 euros / an. En revanche, concernant la durée de vie et les pannes, la situation diverge. On constate une durée de vie plus longue pour la chaudière à gaz (20 à 30 ans) et des pannes moins nombreuses et moins chères.

Le comparatif ci-dessous se base sur l'hypothèse d'une maison de 100 m2 bien isolée et située dans le sud ouest (température hivernale moyenne de 5 à 7°). On a également fait l'hypothèse qu'il n'y ait pas de panne pendant 15 ans.

Comparatif Chaudière gaz à condensation Pompe à chaleur air/eau
Coût d'installation 4 000 euros 12 500 euros
Coût annuel d'entretien 90 euros 100 euros
Consommation annuelle 1 000 euros (10 000 kwh) 270 euros (1 800 kwh)
Tarif kwh 0.10 euros / kwh 0.15 euros / kwh
Coût total sur 15 ans 20 350 euros 18 050 euros
Durée de vie 20 à 30 ans 15 à 20 ans
Valeur résiduelle des appareils 40% (1 600 euros) 10% (1 250 euros)
Coût de revient sur 15 ans (y compris valeur résiduelle) 18 750 euros 16 800 euros

Comparatif chaudière à gaz / pompe à chaleur selon les revenus.

Le comparatif ci-dessus établit les performances économiques intrinsèques de chaque système. Il apparaît que la chaudière à gaz est moins avantageuse. Néanmoins, lorsqu'on prend en compte les aides financières à la rénovation énergétique, est-ce que les choses sont différentes ?

Et bien non, bien au contraire. La différence entre les 2 dispositifs est encore plus marquée en faveur de la pompe à chaleur grâce aux aides considérables qui lui sont allouées.

Comparatif Chaudière gaz à condensation Pompe à chaleur air/eau
Coût total sur 15 ans (y compris valeur résiduelle) 18 750 euros 16 800 euros
Aides financières revenus très modestes 2 509 euros 8 364 euros
Aides financières revenus modestes 2 109 euros 7 364 euros
Aides financières revenus intermédiaires 655 euros 4 727 euros
Aides financières revenus supérieurs 655 euros 2 727 euros
Coût de revient sur 15 ans - aides (très modestes) 16 241 euros 8 436 euros
Coût de revient sur 15 ans - aides (modestes) 16 641 euros 9 436 euros
Coût de revient sur 15 ans - aides (intermédiaires) 18 095 euros 12 073 euros

Les aides prises en compte sont MaPrimeRenov' et la prime énergie.

Chaudière à gaz vs PAC : bilan économique.

Même si la chaudière à gaz et la PAC sont toutes les deux adaptées pour chauffer votre logement, leurs rendements et surtout leurs coûts diffèrent.

La chaudière à gaz reste intéressante si vous vivez dans une zone où les hivers sont très rudes (en dessous de -7°). En dehors de ça, malgré son faible coût d'installation, la pompe à chaleur est de loin la plus rentable.

Il faut savoir que la pompe à chaleur est d'autant plus intéressante que les températures hivernales sont modérées. Fonctionnant à l’énergie renouvelable, ce dispositif affiche un très bon rendement pour des températures douces. Il faudra ici faire appel à un expert thermique pour étudier la puissance de la PAC nécessaire à votre logement.

Chaudière à gaz vs PAC : bilan écologique.

Là dessus no plus, il n'y a pas photo, c'est la pompe à chaleur qui gagne.

En effet, le dispositif est plus écologique que la chaudière à gaz. Contrairement à cette dernière, ce dispositif n’émet pas de CO2, ce qui reste avantageux pour la préservation de la couche d’ozone.

La chaudière gaz, compte tenu de son mode de fonctionnement, utilise de l’énergie fossile non renouvelable et participe à l'émission de gaz à effet de serre.

Que choisir entre chaudière à gaz et pompe à chaleur ?

Pour faire le bon choix de chauffage, il faudrait aller au-delà du coût de l’investissement et de l'impact environnemental du dispositif. Les experts conseillent de prendre en compte la zone géographique, le climat, le niveau d’isolation de la maison, mais surtout le budget.

Pour les ménages résidant dans des zones montagneuses, là où l’hiver est rude, la chaudière à gaz reste plus intéressante. Elle offre un rendement plus stable. Néanmoins, il est conseillé de miser sur un modèle à condensation. La PAC, quant à elle, sera plus adaptée pour ceux qui habitent dans des zones où l’hiver est plus clément.

De même, la PAC sera parfaite dans une maison bien isolée. Elle saura combler les besoins en chauffage du foyer.

Quoi qu’il en soit, il est aujourd’hui possible de combiner ces deux systèmes de chauffage. Il s’agira de faire une installation hybride où les deux dispositifs se relayeront. Cette pratique est déjà courante, surtout dans les constructions récentes. Elle permet au ménage de profiter des avantages des deux systèmes, qui sont au final complémentaires.

Faut-il changer sa chaudière par une pompe à chaleur ?

Bien que la pompe à chaleur soit clairement plus avantageuse, changer sa chaudière par une pompe à chaleur n'est pas nécessairement la chose à faire. Certes, c'est économiquement justifié, en revanche, niveau bilan écologique, pas sûr que changer du matériel récent soit une bonne idée.

Si votre chaudière tombe en panne, pourquoi pas. En revanche, si elle est toujours en état de fonctionnement, cela n'a aucun intérêt. D'un point de vue environnemental, remplacer un appareil qui marche ne sera jamais bon pour la planète, car la production du nouveau dispositif aura toujours un coût écologique plus fort que toutes les économies d'énergie que vous ferez.

Devis travaux gratuits

Vous souhaitez obtenir des devis de pros ? Vous recherchez des artisans ?

Faites votre demande de devis en quelques clics
100% gratuit et sans engagement
100% sécurisé et confidentiel
Des pros vous contactent pour établir des devis sur toute la France et la Belgique
Etiquette énergie
Panneaux solaires
Climatisation réversible